VIIe Groupe - 106e Régiment d'Artillerie Lourde

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche


Introduction

Le VIIe groupe de 155 Court T R modèle 1904 (source JMO cotes 26 N 1118/8 et 9, pour la période du 1er novembre 1915 au 31 décembre 1917) est créé le 1er novembre 1915 à partir du Ier groupe du 1er RAL ; il est composé des 10e, 11e et 12e batteries (auparavant 1re, 2e et 3e batteries du 1er groupe du 1er RAL) et des 7e, 17e et 27e Sections de munitions (auparavant 1re, 2e et 3e Colonnes légères toujours du 1er groupe). Début 1917, ce groupe est rééquipé avec des 155 Saint-Chamond, puis en 1918 avec des 155 Court, modèle 1915. Le 1er mars 1918, ce VIIe groupe disparaît et devient le IIe groupe du 306e RAL.

L'état civil du groupe est numérisé[1].

JMO disponible à partir du 08/09/1916 [2]

Origine Groupe

E.M & 1re, 2e et 3e batteries du 1er groupe du 1er RAL
E.M du 1er groupe C.L & 1re, 2e et 3e colonne légères du 1er groupe du 1er RAL

État Major Groupe

au 01.11.1915:

  • Capitaine (Jean Joseph) FROMAGEOT(A), commandant du groupe
  • Lieutenant (Armand) DREYFUS (R) F.M, promu capitaine le 11/07/1917 commandant la 10e batterie à la suite de BONNARD
  • Lieutenant (Charles Auguste Louis Marie) De BRYAS (R)
  • Lieutenant (Georges François Joseph) LEFEBVRE (R) F.M
  • Lieutenant (Paul René) BRUNNER (R), officier d'approvisionnement
  • Sous-lieutenant (Jean Jacques Marie Robert) LACOUR-GAYET[3],
  • Adjudant-chef (Louis Léon) REGNIER[4]
ils sont adjoints au commandant du groupe
  • Médecin Aide Major 1re classe : (Jacques Albert Florimond Alphonse) FOURMENTIN (R) F.M.
  • Médecin Aide Major 1re classe : (Alphonse Paul Marie) DUBUS[5], chef de service arrivé au groupe le 26/12/1917
  • Médecin Aide Major 2e classe : (Jean Etienne Elisée) LACASSAGNE[6], promu MAM 1ère classe le 09/07/1917
  • Vétérinaire Aide Major 1ère Classe (Alin Clément Henri) GAILLARD[7] LH
  • Vétérinaire auxiliaire (Emile Jean Baptiste) CAFLERS (R)

Sigles :

(A): Armée d'Active
(R): Armée de Réserve

Les batteries

10e batterie

État Major batterie

  • Capitaine (Jacques Auguste) JOULAIN FM[8] (A), commandant la batterie,
  • Lieutenant (Maurice Jean Emile) BONNARD[9] (A), muté au 8ème groupe le 30/03/1916 remplacé par DREYFUS (cf EM)
  • Sous-lieutenant (Aloïse Louis) MUNSCH FM[10] (A), blessé le 30/06/1916, il est évacué[11]
  • Sous-lieutenant (Henri Louis Raoul) DEMERLIAC (A) FM[12] Fiche aéro, adjoints au commandant de la batterie
  • Aspirant (René Edmond) HARBULOT[13], à la batterie à partir du 29/07/1916
  • Aspirant (Jean Joseph Marie) De CUGNAC[14], promu sous-lieutenant le 13/07/1916
  • Aspirant (Louis Henri) ROBERT[15], arrive à la batterie le 02/08/1917

Le JMO de cette batterie (cote 26 N 1118/21) est consultable pour la période du 29 octobre 1915 au 15 décembre 1917. Le 29 octobre, cette batterie existe déjà ; elle est en action au nord de Suippes, entre Saint-Hilaire-le-Grand et Aubérive (Marne).

11e batterie

État Major batterie

  • Lieutenant (Emmanuel Amédée) BERGERAT FM[16] (R), commandant la batterie
  • Sous-lieutenant (Paul Marie) THURIET FM[17] (A)
  • Sous-lieutenant (Jean Marie) BOUDHORS[18] (R),
  • Sous-lieutenant (Charles François Victor) MILLOT adjoints au commandant de la batterie
  • Sous -lieutenant (Cyrille Léon) DECLAUDE[19]MPF
  • Aspirant (Charles Henri) KUMMER[20], faisant fonction de chef de section

12e batterie

État Major batterie

  • Lieutenant (Achille Joseph) LHOTELLERIE [21](A), commandant la batterie (promu capitaine le 8 mai 1916),
  • Lieutenant (Edouard Paul Marie Joseph) BERNARD[22] (R)
  • Sous-lieutenant (Marie Dominique Charles) de MASSACRÉ FM[23] (A), adjoints au commandant de la batterie
  • Sous-lieutenant (Jean Baptiste) ORLANDETTI[24], muté au IXe Groupe le 18/03/1917
  • Adjudant (Henri Anatole Joseph) LECOINTE[25] LH, adjudant à la batterie, promu sous-lieutenant le 17/01/1918. Maintenu à la batterie.

Le JMO (cote 26 N 1118/22) de cette batterie est consultable pour la période du 8 mai 1916 au 27 décembre 1917.

Sections de Munitions

État Major du 7e groupe de S.M

Le groupe de S.M du VIIe groupe du 106e RAL (qui comprend les 7e, 17e et 27e Sections de munitions) est commandé par le Chef d'escadron (Paul Louis) MERLE jusqu'au 14 février 1916, date à laquelle il part prendre le commandement d'un groupe du 32e RAC (artillerie divisionnaire de la 56e DI). Le JMO de ce groupe de S.M, cote 26 N 1119/15, est consultable (jusqu'au 21 mai 1916). Il nous indique que ce groupe est créé le 1er novembre 1915 à partir du Ier groupe de Colonnes légères du 1er RAL. Ce groupe est finalement dissous le 21 mai 1916.

  • Lieutenant officier approvisionnement (Emile Henri) DAHIEZ affectation[26] (R)
  • Vétérinaire : (Jules Marie Emile) VION[27], remplacé en janvier 1916 par (Jules Louis) GEROME[28]
  • Lieutenant (adjoint) (Gustave Auguste Laurent) LALART (R) F.M
  • Lieutenant (Albert Marie Pierre) De CHAMBERET[29], passe à la 17e SM le 12/03/1916
  • Médecins Aide-Major 2e classe : (Albert Louis Justin) NOREL[30] et (René Louis) DELGRANGE[31]

(voir ci-dessus) hypothèse de travail : provenant du 1er groupe de C.L du Ier groupe du 1er RAL :
versé au 106e RAL, le 1er novembre 1915 :

  • Lieutenant (adjoint) (Charles Auguste Louis Marie) De BRYAS (R)
  • Médecin aide major 2e classe (Albert Louis Justin) NOREL (R), promotion[32]

7e section de munitions

  • Lieutenant (Victorien Charles Henri) CANTINEAU[33] (R) F.M - commandant 7e S.M
  • Sous lieutenant (André Philippe Oscar) SIEGEL[34]à partir du 31/03/1916

17e section de munitions

  • Capitaine (Alfred Léon Joseph) THIRIEZ (R), F.M, commandant la Section de munitions
  • Lieutenant (Louis Raoul) DELBOSC D'AUZON (R), adjoint au commandant de la S.M., affectation[35]

Le JMO de la 17e S.M (cote 1119/22, consultable pour la période du 1er novembre 1915 au 21 mai 1916) confirme (voir page 6/7) que cette Section de munitions a été créée à partir de la 2e Colonne légère du Ier groupe du 1er RAL. La 17e S.M (plus vraisemblablement, tout le groupe de S.M) est dissoute le 21 mai 1916.

27e section de munitions

hypothèse de travail : provenant du 3e C.L/1er groupe/1er RAL :
versé au 106e RAL, le 1er novembre 1915 :

18e (puis 7e) Sections de Munitions Automobile (S.M Auto)

Le 1er mars 1916, la 18e S.M Auto est constituée à Fougères (source JMO cote 26 N 1119/23, pour la période du 1er mars 1916 au 31 octobre 1917).

Rattachée au VIIe groupe le 21/03/1917, cette S.M Auto est commandée par :

  • Capitaine (Paul André) CARLE FM[37] classé dans le service automobile, il est remplacé le 15/02/1918 par
  • Lieutenant (Constant Jules) SAUDEMONT[38]
  • adjoint : Sous-lieutenant (Jean Marie) Le MONZE[39] (qui vient du 10e Escadron du train des équipages).

Le 1er novembre 1917, la 18e S.M Auto devient la 7e S.M Auto (nouveau JMO cote 1119/17 pour la période du 1er novembre 1917 au 28 février 1918). Son encadrement n'est pas modifié. Enfin, le 28 février 1918, la 7e S.M Auto est dissoute.


7e Colonne Légère

Apparait dans l'ordre de bataille du 16/01/1918 [40]

  • Lieutenant ((Paul Marie) THURIET (voir supra), commandant


Historique

Batailles

  • Champagne (secteur de Suippes) : du 7 novembre 1915 à mi-juin 1916,
  • Verdun : de mi-juin à décembre 1916,
  • L'Aisne (Chemin des Dames) : de mi-mars au 5 novembre 1917,
  • L'Aisne (secteur de Saint-Quentin) : du 21 novembre 1917 à début janvier 1918
  • Oise (région de Noyon) : janvier 1918 (placé en position de réserve)
  • Oise (région de Compiègne) : fin janvier/début février 1918

Second VIIe groupe

Introduction

Un "second" VIIe groupe de 155 Court Schneider est recréé le 10 mars 1918. Son historique régimentaire[41] nous apprend que ce VIIe groupe est constitué à partir du XIe groupe du 106e RAL (voir XIe groupe). Il est alors composé des 20e et 21e batteries (avant d'être ultérieurement renforcé avec l'arrivée d'une 19e batterie). Ce groupe est dissous le 31 décembre 1919.

État Major Groupe


Affectation inconnue au groupe :

  • Sous-lieutenant (Edouard Camille) PLANCHOT[44], issu du 81e RAL, arrive au groupe le 21/08/1918[45]. MPF

Batteries

19e batterie

Capitaine (François Aimable Valentin André) De MARCLEY De SAINT REAL, commandant la batterie, précédemment au Ve groupe

20e batterie

Lieutenant (Robert) JOLY (voir 17e batterie XIe Groupe), commandant de la batterie au 24/07/1918.

21e batterie

Lieutenant (Robert) JOLY (voir infra), commande de la batterie au 21/10/1918

7e colonne légère

Lieutenant (Jules Jean Emile) BLONDEAU, commandant la colonne légère

7e Section de Munitions Automobile (S.M Auto)

Voir la 31e SMA du XIe Groupe.

Batailles

  • La Somme (secteur de Grivesnes) : de fin mars à mi-avril 1918,
  • L'Aisne : de la mi-avril à la mi-juin 1918
  • L'Argonne : de mi-juin à mi-juillet 1918,
  • La Marne (secteur de la Vesle) : première quinzaine d'août 1918,
  • Secteur de Reims (région de Sacy), puis l'Aisne/la Marne (secteur de Berry) : de la mi-août à début septembre 1918,
  • L'Aisne (Chemin des Dames, aux abords du fort de la Malmaison) : deuxième quinzaine de septembre 1918,
  • L'Aisne (secteur de Laon, attaque de la "Hundigstellung") : mi-octobre 1918,
  • Le Rhin (occupation de Lentenheim, puis de Sirrheim) : à partir de la fin novembre 1918

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Visuel sources.png Sources

  • Journaux des Marches et Opérations des grandes unités- J.M.O- 1914-1918 - cote 26N 1 à 570
  • Journaux des Marches et Opérations des régiments et bataillons, J.M.O 1914-1918 - cote 26 N 571 à 1370
  • Fiches individuelles numérisées des militaires décédés guerre de 1914-1918, M.D.H
  • Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG)
  • Annuaire officiel de l’Armée française 1914
  • Annuaire des Polytechniciens des promotions 1920 et précédentes
  • Grand Mémorial
  • Base de données Léonore
  • Annuaire officiel Légion d'Honneur, avril 1929
  • Journal Officiel République Française, Lois et décrets - J.O.R.F
  • Loi du 24 juillet 1909 modifiée par la loi du 15 avril 1914, relative à la constitution des cadres et des effectifs de l'armée d'active et territoriale en ce qui concerne l'ARTILLERIE.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes) J.M.O spécifiques

Référence.png Notes et références

  1. https://www.geneanet.org/registres/view/194015
  2. https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/e0052853745b8540/52853745bd7aa
  3. AD 75, classe 1916, matricule 1640, Seine 3e bureau
  4. AD 59, classe 1901, matricule 4452, Lille, vue 649
  5. AD 59, classe 1904, matricule 1884, Dunkerque, vue 18
  6. AD 69, classe 1906, matricule 977, Lyon Central
  7. AD 89, classe 1905, matricule 476, Auxerre
  8. AD 79, classe 1891, matricule 631, Parthenay, vue 63
  9. AD 75, classe 1909, matricule 4944, Seine 2ème bureau
  10. AD 88, classe 1904, matricule 644, Epinal, vue 44
  11. https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/e0052add398093b7/52add3985a598
  12. Ad 14, classe 1915, matricule 1196, Caen
  13. AD 69, classe 1916, matricule 1745, Lyon Central, vue 447
  14. AD 17, classe 1913, matricule 12, La Rochelle
  15. AD 75, classe 1917, matricule 5262, Seine 4e bureau
  16. AD 62, classe 1908, matricule 455, Saint-omer, vues 679 et suivantes
  17. AD 69, classe 1900, matricule 302, Lyon Sud, vue 417
  18. Ad 59, classe 1912, matricule 1537, Cambrai, vues 63 et suivantes
  19. AD 10, classe 1916, matricule 1584, Troyes
  20. AD 75, classe 1918, matricule 5607, Seine 2e bureau
  21. AD 59, classe 1894, matricule 93, Avesnes, vue 103
  22. AD 59, classe 1910, matricule 2597, Lille, vue 143
  23. AD 49, classe 1910, matricule 300, Cholet ex-Tours, vue 502
  24. AD Corse, classe 1911, matricule 155, Ajaccio
  25. AD 62, classe 1907, matricule 1185, Béthune
  26. voir F.M
  27. AD 80, classe 1899, matricule 1200, Abbeville
  28. AD 88, classe 1900, matricule 764, Epinal, vue 10
  29. AD 75, classe 1897, matricule 1989, Seine 6e bureau
  30. AD 59, classe 1905, Dunkerque : lacunaire
  31. AD 59, classe 1905, matricule 91, Cambrai, vue 158
  32. J.O.R.F. 06/06/1916, page 3922
  33. lire dossier L.H, vue 7
  34. AD 75, classe 1909, matricule 3414, Seine 6e bureau
  35. confirmation par F.M
  36. A.D Nord, bureau de Lille, classe 1905, matricule n°5201, vue 322
  37. AD 26, classe 1895, matricule 186, Romans, vue 263
  38. AD 59, classe 1896, matricule 229, Cambrai
  39. AD 29, classe 1914, matricule 359, Brest, vue 587
  40. https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/e0052853745b8540/5285374695e04
  41. Historique VIIe groupe/106e RAL
  42. Historique du VIIe groupe
  43. AD 86, classe 1917, matricule n°1460, bureau de recrutement Châtellerault, vue 720.
  44. AD 17, classe 1912, matricule 296, La Rochelle
  45. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6384688s/f4.image.r=%227e%20groupe%22?rk=171674;4