Suisse - Cressier

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Cressier
Cressier.png
Informations
Pays Drapeau de la Suisse    Suisse
Canton Neuchâtel
Code postal
Population hab. ()
Densité hab./km²
Nom des habitants
Superficie
Altitude
Point culminant
Coordonnées (long/lat)
Localisation

Histoire.png Histoire de la commune

- En 1180, l'Evêque de Lausanne donne l'Eglise de Cressier, sur la colline avec ses biens, à l'abbaye de Fontaine-André.

- Le Comte Rodolphe accorde les premières franchises, en 1260.

- Premier document d'un commerce de vins, en 1396.

- En 1449, traité de combourgeoisie avec Soleure.

- Pétremand de Cressier, banneret, se distingue à la Tour Bayard, aux batailles de Grandson et Morat.

- Fondation de la chapelle Vallier (1457) et de la chapelle du Rosaire (1518).

16ème siècle

- Dès 1517 et pendant tout le siècle, Cressier donne au pays deux châtelains et deux gouverneurs de la famille Vallier.

- Des troubles se manifestent au moment de la Réforme (1541 et 1546) Cressier choisit de rester dans la religion traditionnelle.

- Création de la première école, par Pierre Vallier. (1560)

- Il se fait construire, en 1572, "la maison à la tourelle" par Laurent Perroud qui habite Cressier.

17ème siècle

- Jacques Vallier édifie le château de Cressier en 1610.

- Très belles demeures bâties ou restaurées dans ce siècle: la maison Richard ou la seigneurie ( probablement de 1412), la maison Jérôme Saler à la Rue Sans Soleil (1614), l'ancienne cure reconstruite en 1615 devient le Château Jeanjaquet en 1872, la maison Varnier qui passe à P.-A. Du Peyrou en 1762, le Clos de la Farouse (maison des Thuyas) en 1615, la Cour Molondin agrandie en 1648, où se traitent de nombreuses affaires d'Etat, la maison Jacques Monnin (Les Cyclamens) en 1678, la maison rénovée en 1685 de Wolfgang Greder (Rue des St-Martin 15-17), la maison du Terraul, châtelain (Rue G.- Jeanneret 20).

- En 1645 Jacques d'Estavayer, seigneur de Molondin est gouverneur, lieutenant-général, puis maréchal de camp.

- François-Louis-Blaise d'Estavayer se distingue au règiment des Gardes Suisses.

18ème siècle

- En 1707, les bourgeois de Cressier refusent l'hommage au roi de Prusse.

- Le gouverneur Paul de Froment habite "la maison Jeanneret".

- Une tannerie et une fabrique d'Indiennes (1732) au port de la Thielle.

- Le conseiller François de Diesbach habite le château et donne, par ses écrits, une véritable notoriété à ses vins de Cressier.

- Le conseiller d'Etat Frédéric de Chambrier habite ce qui deviendra le " Clos-Rousseau". Il réside aussi à Bellevue.

- En 1764, passage de Jean-Jacques Rousseau.

- Le maréchal François de Roll, chambellan du roi de Prusse, habite la partie Est de la maison Vallier.

- Son fils, le baron Louis de Roll, précurseur de l'industrie en Suisse, est très attaché à Cressier et à ses vins.

- Cressier abrite plus de 400 réfugiés de la Révolution française.

19ème siècle

- La veuve de Jean-Baptiste Ruedin, Catherine née Veillard, ouvre l'Hôtel de la Couronne avec encavage en 1802. C'est l'origine de 25 maisons de vins, qui portent son nom dans 5 branches parentes.

- Jacques-Louis de Pourtalès et ses fils, constituent un beau vignoble, entre 1811 et 1823, pour subvenir à l'entretien gratuit de 40 indigents, dans leur hôpital de Neuchâtel. Les vins de ce domaine, élevés aux caves de Trub, sont exposés à l'enchère publique, chaque dernier lundi de février. Cette tradition se perpétue encore de nos jours.

- 1847, naissance de Gustave Jeanneret, célèbre peintre de la vigne (1847-1927), père de Blaise (1897-1988) et de Beaucis de Coulon (1896-1983),tous deux artistes-peintres, beau père d'Eric de Coulon (1888-1956) peintre et affichiste; grand-père de Daniel de Coulon (né en 1927) aquarelliste et graphiste.

- 1848, Jean-Joseph Ruedin fait partie de la constituante de la nouvelle république.

- 1859, ouverture de la ligne de chemin de fer Yverdon-La Neuveville.

- 1859, fondation de l'Institut de jeunes gens "Clos-Rousseau" et de trois pensionnats de jeunes filles.

- 1869, nouveau canal de la Thielle, 1ère correction des eaux du Jura.

- 1889, fin du rôle politique de la bourgeoisie.

- L'abbé R. Vuichard, préside la société d'histoire. Artisan de la construction de la nouvelle église (1873-1876) et de l'Hospice (1899, actuel Home St-Joseph).

- Fin du siècle, établissement d'ateliers d'horlogerie et de pierres fines.

- 1895, fondation d'une usine de chaux et ciment, plus tard, Matériaux de construction S.A.

20ème siècle

- Au début du siècle, Cressier compte 7 auberges et 2 hôtels-restaurants.

- Vers 1930-1940, on recense 16 maisons de vins, dont 11 portent le nom "Ruedin".

- 1943, début de nouvelles industries avec CISAC qui deviendra FRIGEMO.

- 1947, Emile Egger fonde une fabrique de pompes.

- 1949, la Corporation de St-Martin achète la maison Vallier et en fait une salle publique.

- Dès 1953, industries nouvelles, quelques artisans.

- 1965, construction de la Chapelle protestante.

- 1966, Inauguration de la Raffinerie de Cressier.

- 1972, nouveau collège des Sansfoin. Halle de gymnastique.

- 1973-1993, autoroute St-Blaise-La Neuveville.

- 1976-1987, Aménagement d'un vignoble moderne, vignes en banquettes.

Vieilles familles originaires de la commune

Auderset, de Reynold, Dillon, Ganguillet, Genilloud, Gross, Guenot, Guinchard, Hayoz, Kranck, Maillard, Meuwly, Michel, Muller, Persoz, Richard, Ruedin, Thomas, Vuichard.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Archives consultables

Adresse de l'administration communale

Logo internet.png Liens utiles (externes)