Saint Chrodegand

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche


Chrodegang de Metz, né dans le diocèse de Liège vers 712 et mort à Metz le 6 mars 766, fut évêque de Metz. Il serait le fils de Landrada de Hesbaye, sœur de Robert Ier, un ancêtre des Capétiens.

Il fait ses études à l'abbaye de Saint-Trond. Il est élevé à la cour de Charles Martel où il exerce la charge de notaire. Il devient chancelier de Charles Martel en 737.

En 742, il devient évêque de Metz, alors capitale de l'Austrasie, le 1er octobre 742. Il fonde l'abbaye de Gorze, sans doute entre 747 et 757, qu'il confie en 759 à son frère Gundeland. En 766, il ramena de Rome les reliques de saint Gorgon et les déposa à Gorze. Il en rapporta également les reliques de saint Nabor, qu'il confia à l'abbaye bénédictine de Saint-Avold. Il prit également part à la création de l'abbaye de Lauresheim, fondée dans le diocèse de Worms par un de ses oncles, Cancor de Hesbaye, et sa mère.

En 753, il est choisi par Pépin le Bref et l'assemblée générale des États du royaume pour conduire le pape Étienne II durant son voyage en Austrasie.

Les Lombards envahissant les états pontificaux, il organise la fuite du pape vers Saint-Denis. Ce dernier, satisfait de ses services, lui accorde le pallium et le titre d'archevêque. Il crée la Scola cantorum vers 754 et convainc Pépin le Bref de faire adopter par le concile de Quierzy-sur-Oise la liturgie romaine. Il meurt peu après 765, après avoir gouverné le diocèse de Metz pendant vingt-trois ans.


Saint catholique, sa fête est célébrée le 6 mars. Ses reliques sont transférées à l’abbaye de Gorze puis à l’abbaye de Saint-Symphorien, pour des raisons de sécurité. Elles y furent conservées jusqu'à la Révolution, où elles furent dispersées. Il en reste aujourd'hui une part à la cathédrale.