Paris - Sainte-Chapelle

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Vue du Boulevard du Palais -
Photo J-P GALICHON

Présentation

Chapelle palatiale édifiée sur l’île de la Cité, à la demande de Saint Louis afin d’abriter la Couronne d’Épines. Elle se situe au 4 boulevard du Palais dans l'enceinte du Palais de Justice . - 75001 Paris

Histoire.pngHistoire

Les Saintes Reliques appartenaient aux empereurs de Constantinople depuis le IVe siècle. Pour accroître le prestige de la France et de Paris, Louis IX achète les reliques. Paris devient une « Nouvelle Jérusalem » et donc la seconde capitale de la chrétienté.
Pendant la révolution la Sainte Chapelle subit les outrages de cette époque. Les vitraux toutefois restent en place.
A partir de 1846, l'édifice fait l'objet d'une importante campagne de restauration.

La Sainte-Chapelle est la superposition de deux sanctuaires.
La chapelle haute hébergeait les reliques ou seul le roi , ses proches et les chanoines du collège chargés des offices pouvaient y accéder.
La chapelle basse était le lieu de culte du personnel du Palais.
Chapelle de type basilical avec abside semi-circulaire. Le plan servira de modèle aux autres « Saintes-Chapelles » dont celle de Châteaudun et de Vincennes.

La chapelle haute
Les verrières et sculptures sont à la gloire de la Passion du Christ.
L'ensemble des vitraux comporte 1113 scènes sur 15 verrières. Les vitraux racontent l'histoire de l'humanité, de la Genèse à la résurrection du Christ.
14 des verrières, représentent les épisodes tirés de la Bible. Ils se lisent de gauche à droite et de bas en haut (Boustrophéon) .
La quinzième verrière retrace l'histoire des reliques.
La rose représente l'Apocalypse selon Saint-Jean.
Les verrières mesurent 15,5 m dans la nef et 13,5 m dans l'abside.
Les verrières datent de 1242 à 1248. Elles couvrent une surface de 640 m2.
Environ 70 % des vitraux sont d'origine.
La rose d'un diamètre de 9 m date du XVe siècle.
La chapelle haute mesure 33 m de longueur pour 10,5 de largeur. Sa voûte s'élève à 20,5 m .

  • La Sainte Chapelle a été classée Monument Historique en 1862, et figure sur la liste des monuments du Patrimoine Mondial de l'Unesco.


La chapelle basse
La restitution du décor polychrome comme le décor sculpté du porche datent de campagne de restauration du XIXe siècle.
12 médaillons représentant les apôtres décorent la salle basse.


Architecture extérieure

75101 - Sainte Chapelle Chevet.jpg
  • La Sainte Chapelle est avant tout une monumentale châsse destinée à recevoir les reliques de la crucifixion : la couronne d'épines, des fragments de la Sainte Croix ainsi que des instruments du supplice. Saint Louis fait le choix d'inclure la chapelle à l'intérieur du Palais de la Cité afin de ne pas dissocier les reliques de la royauté.
  • On ignore la date du début de construction, et un doute subsiste pour l'architecte qui dirigea le chantier, ce pourrait être Pierre de Montreuil ou bien Jean de Chelles.
  • La Chapelle est consacrée le 26 avril 1248, on peut supposer qu'elle était achevée à cette date.
  • L'édifice est admirable par son élégance et sa beauté : les verrières sont si importantes par rapport à la frêle armature de pierre. Pour une hauteur de 42,50 m, elle mesure 36 m de long sur 17 m de large.
  • Sur la façade, deux porches superposés. Au-dessus du porche supérieur une grande rose à meneaux flamboyants surmontée d'une balustrade à fleurs de lys où figure le chiffre du roi Charles VIII.
  • Le portail de la Chapelle basse, avec un trumeau portant une statue de la Vierge, et un tympan représentant Le Couronnement de la Vierge , sont des décors du XIXe siècle.
  • La Sainte Chapelle subit plusieurs incendies en 1777 ainsi qu'une inondation. Tous les décors extérieurs ont été détruits sous la Révolution ainsi que la flèche avec ses fleurs de lys qui rappelait trop la royauté. Sous l'Empire, la Chapelle servit de dépôt d'archives.
  • Des architectes se succèdent au cours du XIXe siècle : Félix Duban de 1836 à 1848, Jean-Baptiste Lassus de 1848 à 1857 et Émile Boeswillwald. La flèche sera remise en place en 1853, celle abattue sous la Révolution datait de 1630, le choix pour la nouvelle réalisation a été le dessin de Duban qui se rapprochait de la flèche de 1383. La décoration intérieure sera presque terminée en 1857, après de longues recherches pour trouver des éléments antérieurs, beaucoup seront des innovations, car il n'est pas sûr, par exemple, que le décor à fleur de lys sur fond bleu et de châteaux castillan sur fond rouge existait à l'origine.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

La Chapelle haute

Tribune des reliques

Les vitraux

Vitraux du choeur


Autres vues

Paris-Sainte-Chapelle-plafond.JPG


La Chapelle basse

Statue de Saint-Louis

Saint-Louis fait construire la Sainte-Chapelle entre 1242 et 1247 pour accueillir les reliques de la passion du Christ. Il devient roi en 1226 sous le nom de Louis IX à l'age de douze ans et sa mère, Blanche de Castille, exerce la régence du royaume jusqu’à sa majorité. Soucieux du respect du droit, il procède à de nombreuses réformes administratives qui renforcent l'autorité royale. Célèbre pour sa participation aux croisades, il meurt lors de l'une d'elle en 1270, près de Tunis.

Cette statue a été exécutée trente ans après sa mort, au moment de sa canonisation sous le nom de Saint-Louis.



Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France