Paris - Maison Fraternelle

Retour

La Fraternelle.JPG

37 rue Tournefort

La Fraternelle Plaque.JPG




Histoire.pngHistoire

  • En 1910 l'église réformée de Pentemont fonde cette maison pour un quartier qui, à l'époque était pauvre, c'était (selon Albert Finet) toujours une église, une paroisse où la parole de Dieu était annoncée chaque dimanche, une maison, un foyer, une école, un asile, voire l'antre d'une bande, où de la prime jeunesse au déclin de l'âge, chacun trouvait son lot.
  • Philippe de Félice, dans ce quartier attachant et mal famé, y créa de toutes pièces dispensaire, école du soir, garderie, la première troupe d'éclaireurs, des groupes de jeunes, des cercles d'adultes, un accueil pour les vieillards. Il réalisa au niveau d'un quartier une expérience probante d'un christianisme social.
  • Dans les années 1980, le quartier a changé.L'ancienne bâtisse est détruite et la Maison Fraternelle prend ses dimensions actuelles : 400 m² de salles sur deux niveaux, ouvrant toujours sur un grand jardin.
  • Aimé Esposito-Farese, peintre et pasteur, oriente l'action dans le domaine des arts avec des expositions quasi permanentes et des cours d'arts plastiques. Ensuite, la maison, tout en maintenant les actions propres de l'Église, se tourne vers le théâtre.
  • Puis, ce qui était devenue l'Église réformée de la Maison Fraternelle, fusionne avec celle de Port-Royal. Cette fusion, malgré le bouleversement qu'elle a suscité, sauve la Maison Fraternelle tout en mixant les cultures spécifiques de deux Églises.
  • Un nouveau Conseil presbytéral réorganise et valorise les atouts ; à la Maison Fraternelle et à Port Royal se réunissent plus de cinquante activités : cultuelles classiques, diaconales (avec un accueil des demandeurs d'asiles), culturelles. L'Église veut donner à ces lieux toutes leurs dimensions accumulées au cours de leur histoire : arts plastiques, expositions, danse, événements musicaux, master class de violon, concerts, projets expérimentaux, théâtre sous toutes ses formes, humanitaire avec l'association native Scribe pour catéchumènes enfants, jeunes et seniors, et beaucoup d'actions transversales. (...)

Les pasteurs

De 1898 à 2008, 12 pasteurs se sont succédés, mais la paroisse a fonctionné occasionnellement sans pasteur attitré (notamment entre 2004 et 2005), comme c'est parfois le cas dans le culte protestant.

Prénom(s) NOM Période Observations
Philippe de FÉLICE  ?-1927  
Albert DARTIGUE 1927-1952  
Roger MULLER 1978-1979  
- -  
Aimé ESPOSITO-FARESE 1982-1993  
- -  
Bruce DEYMIÉ 2004- a succédé après la fusion des deux paroisses de Port Royal et La Fraternelle  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Extraits d'une interview du pasteur Philippe Philipoussi par Frédéric Genty le 30 septembre 2014, Les Protestants des 13e et 5 e arrondissements de Paris


Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France