Paris - Chapelle Notre-Dame de la compassion

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Chapelle Notre-Dame de la compassion

Place du Général Koenig, Paris 17e (métro Porte Maillot)

Histoire.pngHistorique

Chapelle commémorative de l'accident mortel du duc d'Orléans en 1842. Conçue par Fontaine, en style éclectique, tout y rappelle Ferdinand Philippe d'Orléans et sa famille : Pieta, cénotaphe, vitraux d'après des cartons d'Ingres. Le déplacement de la chapelle en 1968 pour construire le palais des congrès a permis de créer une crypte paroissiale réaménagée en 1998.

  • L'édifice est en forme de croix latine.
  • La chapelle a été consacrée le 11 Juillet 1843 par Mgr Affre, archevêque de Paris, dédiée à Saint Ferdinand de Castille. En 1993 le cardinal Mgr Lustiger l'érige en paroisse.
  • Classée aux Monuments Historiques en 1929[1].



Notre Dame de la Compassion Cénotaphe de Ferdinand Philippe d'Orléans.jpg
Notre Dame de la Compassion Cénotaphe du prince.jpg
  • Le cénotaphe du prince (inhumé à Dreux dans la Chapelle Royale), en marbre de carrare, a été sculpté par Henri de Triqueti en 1843 d'après un dessin d'Ary Scheffer. Le prince est revêtu de l'uniforme d'officier général.
  • L'ange est une œuvre de la princesse Marie d'Orléans.


Les vitraux

Saint Ferdinand roi visage du prince Ferdinand
  • Les vitraux ont été réalisés par la Manufacture de Sèvres. Le roi Louis-Philippe a demandé à Jean-Auguste Ingres (1780-1867) et ami du prince Ferdinand, des représentations des saints et saintes des membres de la famille royale, on peut y reconnaître chacun des visages. Il y eut douze cartons.


Référence.png Notes et références


Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France