Paris - Chapelle Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

C.Angsthelm

140 rue du Bac



Histoire.pngHistoire


Chapelle médaille miraculeuse Plaque.JPG
  • La Maison-mère des Filles de la Charité occupe l'ancien hôtel de Chatillon depuis 1813, qui leur a été alloué par Napoléon
  • Une chapelle est construite dès 1815, et dès les apparitions de la Vierge en 1830, elle sera agrandie par Gallois en 1830 puis à nouveau en 1930 par Richardière.
  • La Compagnie des Filles de la Charité de saint Vincent de Paul accueillent les fidèles dans la chapelle où la Vierge Marie s'est manifestée en 1830 à Saint Catherine Labouré, Fille de la Charité.
  • Depuis 1815, ce lieu est également la Maison-mère de la Compagnie des Filles de la Charité, fondée par saint Vincent de Paul et sainte Louise de Marillac en 1633.
  • Actuellement les Communautés des Filles de la Charité sont présentes dans plus de 90 pays, où elles se mettent au service de leurs frères et sœurs.
  • En 1830, la médaille est un prodigieux succès populaire. les nombreuses guérisons, conversions qui s'en suivent font que le peuple parisien ne tardera pas à l'appeler la Médaille Miraculeuse.
Chapelle médaille miraculeuse Plaque commémorative Jean Paul II.JPG
  • Vingt quatre ans plus tard, le 8 décembre 1854, le pape Pie IX proclame à Saint Pierre de Rome la définition dogmatique de la conception immaculée de Marie.
  • L'immeuble est inscrit aux Monuments Historiques depuis le 23 décembre 1976.



Patrimoine.png Patrimoine bâti


Chapelle de la médaille miraculeuse Statue sur rue.jpg
Chapelle médaille miraculeuse Statue du choeur.JPG
  • L'accès à la chapelle se fait par une porte cochère sur la rue du Bac, puis un passage où de nombreux ex-voto sont apposés sur le mur. Un petit clocher à abat-son est visible au-dessus d'une entrée moderne.
  • A l'intérieur une nef en berceau plein-cintre, deux étages de galeries sur les bas-côtés, la Vierge couronnée domine le chœur, précédé d'un arc triomphal.
  • Une des chapelles abrite le corps de Catherine Labouré à qui la Vierge était apparue pour offrir une médaille au monde. Une autre chapelle abrite les reliques de sainte Louise de Marillac. Le cœur de saint Vincent de Paul est également conservé.



Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • panneaux d'affichage à l'extérieur de la chapelle



Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France