Paris - Chapelle Notre-Dame de Paix de Picpus

Retour

Galichonj

35 rue de Picpus, 75012


Histoire.pngHistorique

Cimetière de Picpus gravure.jpg
  • En 1647, le site était occupé par le couvent des chanoinesses de Saint Augustin. Fermé en 1790 et devenu bien national, il fut repris dès 1805 par la congrégation des sœurs de l'Adoration Perpétuelle qui l'occupe toujours. Le couvent abrite une maison de retraite ainsi qu'une institution pour l'enseignement des jeunes filles.
  • Les religieuses de l'Adoration Perpétuelle reconstruisirent la chapelle en 1840.
  • Derrière la chapelle se trouve le cimetière de la noblesse qui contient les tombes des victimes de la Terreur : La Fayette, Montmorency, Montalembert, La Rochefoucault, Noaïlles, Rohan... Un des membres de la famille de Salm se porta acquéreur du terrain où furent découverts en 1929 deux fosses contenant les corps de plus de 1300 victimes, dont les 16 carmélites de Compiègne ainsi que André Chénier.


Patrimoine.png Patrimoine bâti

C.Angsthelm
  • La chapelle de l'Adoration est en forme de croix latine, à nef unique, avec une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four, et une coupole à la croisée des transepts qui porte un clocheton.
  • Sur l'un des murs, un tableau donne le nom des 1298 victimes de la guillotine de la barrière du Trône entre le 13 juin et 14 juillet 1794, enterrées dans une fosse commune du cimetière.
  • Une statuette en bois brun de la Vierge, connue sous le nom de Notre Dame de Paix provient du couvent des capucins de la rue Saint Honoré.
  • Le site est inscrit aux Monuments historiques depuis le 30 avril 1998.



Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)


Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France