Paris - Cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky

Retour

12, rue Daru, 75008 Paris

Cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky


Histoire.pngHistorique

L'apparition d'une église russe à Paris est étroitement liée à l'échange de missions diplomatiques. Les relations entre la France et la Russie remonte au 11e siècle, au temps où Anne de Kiev, fille de Iaroslav le Sage épouse Henri Ier roi de France (1051). Il faudra attendre la visite de Pierre le Grand en 1717 pour qu'une ambassade permanente soit ouverte à Paris. Il faudra attendre le décret du tsar Alexandre I du 12 février 1816 sur l'établissement d'une église de confession gréco-russe auprès de la mission diplomatique à Paris. Une église dédiée à Saint Pierre et Paul fut d'abord créée dans des locaux loués rue de Berri, qui devenus trop exigus pour contenir tous les russes désireux de la fréquenter, d'où la nécessité de disposer d'une église plus vaste.

  • A partir de 1847, le père Joseph Vassilieff, recteur de l'église russe de Paris, docteur en théologie de l'Académie de Saint Petersbourg consacre toute son énergie à ce projet, mais il se heurte à de nombreuses difficultés notamment au refus catégorique du gouvernement russe et le saint Synode de subventionner la construction. Il va envisager un financement privé par souscription. En 1856 il obtiendra l'autorisation du tsar Alexandre II d'ouvrir cette souscription.
  • Lorsque Napoléon III a donné son accord pour le projet, il l'aurait qualifié de "curieux, original, mais très beau".
  • Le 7 Juin 1867, après avoir échappé la veille à un attentat au bois de Boulogne, l'empereur Alexandre II et son épouse l'impératrice Marie, en visite officielle en France assistent à un Te Deum dans la cathédrale. Les accompagnent dans leurs prières l'empereur Napoléon III et son épouse, le roi de Prusse Guillaume 1er et son premier ministre Bismark, les grands duc Alexandre et Vladimir ainsi que la grande duchesse Marie. L'attentat avait eu lieu le jour de l'Ascension et pour avoir eu la vie sauve, le tsar offrit à l'église deux icônes, une de l'Ascension et l'autre de Saint Alexandre Nevsky. En 1896 l'empereur Nicolas II et l'impératrice Alexandra ont également commencé leur visite officielle à Paris par un Te Deum dans la cathédrale.
  • L'église russe de Paris a alors le même statut que toutes les églises russes à l'étranger, elle est rattachée au métropolite de Saint Petersbourg et de Ladoga. Après l'évacuation des Armées blanches de Crimée, sa sainteté Tikhon, patriarche de Moscou et de toutes les Russies confie l'administration des églises russes à l'étranger à une direction écclésiale collégiale. En mars 1921 il établit l'archevêque Euloge comme Chef des Eglises russes en occident. Lorsque Monseigneur Euloge devenu métropolite se fixe à Paris, l'église Saint Alexandre Nevsky devient le siège de l'archevêché naissant. Monseigneur Euloge peut être considéré comme le fondateur de l'archevêché qu'il a dirigé de 1921 à 1946.

(Source : documentation publiée par la paroisse : "description et résumé historique")

Patrimoine.png Patrimoine bâti

C.Angsthelm
  • L'église en pierres de taille blanches, dans un style russo-byzantin. Les architectes Kouzmine, et Strohm le maître d'oeuvre, tous deux membres de l'Académie des Beaux-arts de Saint Petersbourg, ainsi que les iconographes et les artistes qui y ont travaillé, se sont inspirés des documents établis à l'occasion des travaux de restauration en 1847 de la basilique Sainte Sophie de Constantinople.
  • La première pierre fut posée solennellement le 3 mars 1859 et les travaux achevés en 1861 Consacrée à saint Alexandre Nevsky, la cérémonie de la dédicace fut célébrée par Monseigneur Léonce le 11 septembre 1861, jour de la translation des reliques du saint de Vladimir à Saint Petersbourg.
  • En 1951, Monseigneur Vladimir élève l'église saint Alexandre Nevsky au rang de cathédrale.
  • Le choeur occupe une place particulière dans l'histoire de la cathédrale. Au début il était dirigé par des chefs dechoeurs français et complété le cas échéant par des chanteurs français. En 1921, le protodiacre N.Tikhomiroff organise le premier choeur de chanteurs russes. Depuis 1925, cinq maîtres de chapelle particulièrement talentueux se sont succédés, et aujourd'hui le protodiacre Alexandre Kedroff.
  • La cathédrale a été classée Monument historique en 1983.

(Source : documentation publiée par la paroisse : description et résumé historique)'



Blason de Paris
Portail de Paris
Blason de la région Île-de-France
Portail de la région Île-de-France