Immeuble Molitor


L’immeuble Molitor répond à une commande de la Société immobilière de Paris Parc des Princes, dans un quartier à l’époque en plein développement. Le Corbusier accepte la commande avec son cousin Pierre Jeanneret et achète un duplex au dernier étage pour en faire son appartement-atelier. Le Corbusier a vécu dans l'appartement de 1934 jusqu’à sa mort en 1965

Immeuble Molitor

Les deux façades sur les rues Nungesser-et-Coli et des Tournelles sont entièrement vitrées, une première au monde pour un appartement, caractéristique qui présente l'avantage d’apporter une lumière homogène dans chaque appartement.

L'appartement-atelier construit par Le Corbusier totalise une surface d'environ 240 m² répartie sur les deux derniers niveaux réunis par un escalier intérieur. 

Un système d’éléments mobiles formés de larges portes en bois posées sur pivots permet de séparer ou de relier le logement à l'atelier selon les besoins et les envies. Ainsi, lorsque Le Corbusier recevait des invités, il pouvait en fermant l'une de ses portes, orienter le sens de la visite soit vers son atelier de peinture, soit vers les espaces de réception.

Après être entré dans l'appartement, aussitôt à gauche on trouve l'escalier qui mène au niveau supérieur, puis le salon disposant d'un coin cheminée. Celui-ci est prolongé par la salle à manger.

Une cuisine (étonnamment moderne pour l'époque) et un office y sont attenants sur la gauche. Sur la droite, derrière une porte-placard, la chambre conjugale. Ces trois dernières pièces ouvrent sur un balcon loggia.


L’espace de l’atelier est divisé en deux sous-espaces : le premier, le plus vaste, est réservé à la peinture, et le second sert de coin bureau.


Enfin, le niveau supérieur de l'appartement donne accès à une chambre d'amis et a un toit-jardin. 

L'appartement a été totalement rénové et a ré-ouvert en juin 2018 après deux ans de travaux. Il est géré par la fondation Le Corbusier.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Liens utiles


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.