Félix GOUIN

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

< Retour à Liste des présidents de la République française

Félix GOUIN
(1884 - 1977)

Félix Jean GOUIN (1884 - 1977)

Biographie

  • Né le 4 octobre 1884 à Peypin (Bouches-du-Rhône), fils d'instituteur, Félix GOUIN, après des études au lycée de Marseille et à la faculté de droit d'Aix.
  • 1907 : Félix GOUIN s'inscrit au barreau de Marseille.
  • 1914 : engagé volontaire, il fait toute la guerre au front.
  • 1914 et 1919 : candidat malheureux à la mairie d'Istres.
  • 1923 : Félix GOUIN devient maire d'Istres.
  • 1924 : Félix GOUIN devient député de la circonscription d'Aix sur la liste du Cartel. Il conservera tous ces mandats jusqu'en 1958.
  • Mars 1938 : il devient président adjoint du groupe socialiste à la Chambre et collaborateur direct de Léon BLUM.
  • 10 juillet 1940 : il est l'un des quatre-vingts parlementaires qui refusent les pleins pouvoirs au maréchal PÉTAIN.
  • Février-avril 1942, Félix GOUIN est un des trois avocats de BLUM devant la cour de Riom.
  • Mai 1942 : sur ordre de BLUM, en accord avec Daniel MAYER, Félix GOUIN part pour Londres. Il y parvient en août, après un dur séjour dans le camp espagnol de Miranda.
  • Octobre 1942 : représentant de la S.F.I.O. auprès de De GAULLE avec André PHILIP, mais moins gaulliste que lui (son rapport à Léon BLUM, est un modèle de compréhension sans complaisance de la grandeur du gaullisme de guerre), il y préside la Commission de réforme de l'État, sans toutefois devenir ministre.
  • À partir de juin 1943, il prépare à Alger l'installation de l'Assemblée consultative provisoire dont il devient le président en novembre.
  • Mai 1944 : après la Libération, il se réinstalle dans son département.
  • 8 novembre 1945 : La première Constituante lui délègue de nouveau cette importante fonction de conciliation et d'arbitrage, après la brutale démission du général de GAULLE.
  • 23 janvier 1946 : Félix GOUIN accède aux rudes fonctions de président du Gouvernement provisoire.
  • 11 juin 1946 : démissionnaire après l'élection de la IIe Constituante.
  • Jusqu'en octobre 1947 : Félix GOUIN est vice-président du Conseil du cabinet BIDAULT, puis ministre d'État chargé du Commissariat au plan dans le cabinet de Léon BLUM.
  • À partir de juillet 1946 : aa carrière est stoppée par le " scandale des vins ", révélé avec quelque tapage par Yves FARGE, ministre du Ravitaillement du cabinet BIDAULT.
  • Mars 1950 : Félix GOUIN est personnellement mis hors de cause par une commission d'enquête parlementaire et obtient satisfaction devant les tribunaux : FARGE est condamné en mars 1953 pour diffamation.
  • Novembre 1956 : membre de la délégation française qui doit plaider le dossier de l'expédition de Suez devant l'O.N.U.
  • 1958 : Félix GOUIN cesse toute activité politique, après avoir vigoureusement et vainement bataillé dans son parti pour le non à la Ve République.
  • Il s'isole, dans sa retraite de Nice où il reste jusqu'à sa mort.
  • Décédé le 25 octobre 1977 à Nice (Alpes Maritimes).

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références