Champ-de-Mars (Paris)

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Jardins du Champ de Mars vus de la Tour Eiffel en 1950


Localisation

  • Le Champ de Mars est inclus dans une composition axiale perpendiculaire à la Seine s'étendant de la colline de Chaillot (avec les jardins du Trocadéro) à l'École Militaire, sur près de 1.5 km, avec en son centre la Tour Eiffel.
Plan des jardins de la Colline de Chaillot à l'Ecole Militaire


Histoire.pngHistoire

  • Au XVIe siècle, cette vaste esplanade était essentiellement composée de vignes et de potagers. Puis, après la construction de l'École Militaire entre 1751 et 1773 par Gabriel à la demande de Louis XV, son esplanade de 40 ha servit de terrain de manœuvres aux militaires (10 000 hommes pouvaient alors s'y ranger en ordre de bataille). Un large fossé l'entourait clos par des grilles en fer forgé. Le nom de ce vaste jardin remonte à cette époque, en l'honneur de Mars, dieu romain de la guerre.
  • Par la suite, le Champ de Mars a été le lieu de célébration d'évènements allant des fêtes révolutionnaires à des moments plus dramatiques tels que le massacre de 1791.
Fête de la Fédération Juillet 1790, Marie-Antoinette présente le Dauphin à la foule (Musée Carnavalet)
Préparation du terrain pour la Fête de la Fédération Juillet 1790 (Musée Carnavalet)
  • Le 14 juillet 1790, Fête de la Fédération : un énorme cirque romain pouvant accueillir 100 000 personnes est construit. Au centre un autel de la Patrie où Talleyrand, alors évêque d'Autun célèbre une messe. La Fayette, commandant de la garde nationale, les députés et le roi jurent fidélité à la Nation, à la Loi et au Roi.
  • Le 17 juillet 1791, massacre du Champ de Mars : suite à l'arrestation du roi dans sa fuite à Varennes, les Cordeliers font signer une pétition demandant sa destitution. Ils se rassemblent sur le Champ de Mars le 17 juillet malgré l'interdiction, le maire de Paris, Jean-Sylvain Bailly décrète la loi martiale et fait tirer sur la foule tuant et blessant hommes, femmes et enfants. C'est un traumatisme, les révolutionnaires au pouvoir ont fait tirer sur le peuple. Bailly sera guillotiné le 12 novembre 1793 à l'angle de l'avenue de la Bourdonnais et les quais.
  • Le 8 juin 1792 : Fête de l'Être Suprême : Jean-Louis David organise cette fête qui doit marquer l'apothéose de la Révolution, présidée par Maximilien de Robespierre, (sa chute intervient moins de deux mois plus tard).
  • Dès 1780, des courses de chevaux furent organisées, et cette tradition perdura jusqu'à la création de l'hippodrome de Longchamp en 1857.
  • Des évènements plus spectaculaires eurent lieu sur le Champ de Mars au fil du temps : les premiers essais d'aérostats en 1783 ; la première exposition des produits de l'industrie en 1798.
  • Sous l'Empire, le site fut privilégié pour les grandes cérémonies militaires, comme la Remise des Aigles au lendemain du couronnement de Napoléon Ier le 5 décembre 1805 ; ou encore, l'acte additionnel aux constitutions de l'Empire fut proclamé le 1er mai 1815.
  • Le 15 juin 1837, à l'occasion de la fête donnée par le ville de Paris pour le mariage du duc d'Orléans, le Champ de Mars fut choisi pour représenter la prise de la citadelle d'Anvers, plus de 200 000 personnes y assistaient mais un mouvement de foule fit que plusieurs personnes furent étouffées contre les grilles de l'Ecole Militaire.
  • Puis le Champ de Mars accueille l'Exposition Universelle de 1867, et perd son statut militaire. Des jardins à l'anglaise sont aménagés et le site se différencie alors de son environnement urbain.
  • Mais les Expositions Universelles de 1878 et surtout celle de 1889 vont profondément transformer le lieu avec l'implantation de la Tour Eiffel, placée dans l'axe de la composition formée par la colline du Trocadéro avec ses jardins agrandis et la construction du pont d'Iéna en 1813 par l'architecte Lamandé.
  • Dès 1867 une première gare est aménagée entre le quai Branly et l'avenue de Suffren pour accueillir les visiteurs. Cette gare sera fermée après l'exposition en novembre 1867. En 1878 une nouvelle gare est construite par l'architecte Just Lisch en bord de Seine (embarcadère du Champ de Mars) pour faciliter le flux des visiteurs en provenance de l'ouest, elle était reliée à la gare Saint Lazare. L'édifice est composé d'un bâtiment central métallique encadré de deux pavillons. La gare disposait de deux quais pouvant accueillir quatre trains. Le bâtiment fut démonté et dès 1937 servit d'atelier de réparation, on peut encore apercevoir le bâtiment sur une ligne de Saint Lazare près de Bois-Colombes.
  • La superficie du Champ de Mars est considérablement réduite par le percement de deux avenues résidentielles : l'avenue Charles Floquet et l'avenue Émile Deschanel. Mais la dernière et plus significative intervention a lieu lors de la cinquième Exposition universelle de 1937 : le palais du Trocadéro est ouvert dégageant ainsi la perspective centrale. La composition paysagère du Champ de Mars est largement déstructurée avec les liaisons entre les allées latérales et transversales, et avec les espaces piétons et les espaces végétalisés.
  • Depuis ces dernières décennies, le Champ de Mars avec ses pelouses centrales est devenu un jardin public, et le lieu incontournable pour de grands rassemblements festifs tels que :
- le 14 juillet 1995, Jean-Michel Jarre, donne un concert pour la tolérance attirant 1.5 millions de spectateurs
- Johnny Hallyday donne un concert devant plus de 600 000 spectateurs le 10 juin 2000
- le 14 juillet 2007 un concert pour la Fraternité est inauguré par le président de la République Nicolas Sarkozy devant plus de 600 000 spectateurs
- le 14 juillet 2009, un million de personnes assistent au concert de Johnny Hallyday, suivi d'un feu d'artifice célébrant les 120 ans de la Tour Eiffel.
- le 14 juillet 2011, plus d'un million de personnes assistent au concert organisé par SOS Racisme.
- le 15 juillet 2018, un espace est aménagé pour accueillir les 90 000 personnes venues pour la Finale de la Coupe du monde de football.
  • Chaque année, tous les 14 juillet, un feu d'artifice est donné dans les jardins et sur la Tour Eiffel, en présence de milliers de spectateurs répartis autour du site, il est précédé d'un concert de musique classique assuré par le Chœur de Radio France.


Patrimoine.png Patrimoine bâti

Jardins

Les Jardins du Champ de Mars dessinent des bandes parallèles de mêmes dimensions ; la pelouse centrale et ses contre-allées s'étendent sur une bande de 75 mètres de large. Transversalement, les jardins s'organisent en trois séquences parallèles à la Seine :

- les jardins de la Tour Eiffel
- le losange et ses jardins créés en 1904
- le plateau Joffre

Le square du Champ de Mars est classé dans l'inventaire mené par l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de la région Île de France depuis 2003 : [1].

Jardins de la Tour Eiffel

Plan BNF 1876
Jardins de la Tour Eiffel face aux Jardins du Trocadéro
  • Les Jardins de la Tour Eiffel ont été conçus par Hardy dès 1876, puis corrigés par Jean-Charles Alphand et Eugène Viollet-le-Duc en 1878, (avant la construction de la Tour Eiffel). Les jardins encadrent la Tour Eiffel de part et d'autre des piliers est et ouest.
  • Depuis 2018 les jardins sont entourés d'une clôture de verre anti-attentat, avec une entrée de chaque côté de la Tour , donnant l'accès gratuit aux jardins, et l'accès payant pour monter à la Tour Eiffel.
  • Les espaces verts ont été rénovés récemment et mettent en valeur l'art des jardins du XIXe siècle avec les deux belvédères typiques des jardins parisiens de la Belle Époque., sur des enrochements similaires à ceux des Buttes Chaumont. Sur la butte historique, une grotte et une petite cascade artificielle ; de grandes pelouses mettent en valeur les petits lacs ; plus de 2000 arbustes et 20 000 plantes vivaces ont été replantés. Les nouveaux chemins de promenade permettent de découvrir les perspectives des structures de la Tour qui étaient obstruées par une végétation trop importante.
Photo : C.Angsthelm
  • Derrière le lac occidental, une cheminée de brique qui est un vestige de l'histoire de la construction de la Tour puisqu'elle servait à évacuer les fumées des machineries fournissant l'énergie nécessaire aux ascenseurs, au début de l'exploitation de la Tour.
  • On aperçoit également un très beau platane, planté en 1814, mesurant plus de 20 mètres, classé arbre remarquable



Parc

Jardin à la française
Jardin à l'anglaise
  • L'ensemble du parc d'une surface de plus de 24 ha en fait l'un des plus grands espaces verts de Paris. Il fut aménagé en 1889 par Jean-Camille Formigé (concepteur du jardin des Serres d'Auteuil), lorsque l'armée donna le Champ de Mars à la Ville de Paris. Mais au début du XXe siècle, les 40 ha du Champ de Mars perdirent de leur superficie avec la construction des immeubles en bordure des avenues de Suffren et de la Bourdonnais.
  • Les pelouses centrales sont encadrées par des alignements de platanes, dans le style jardin à la française ; sur les côtés, des allées sinueuses, à la végétation diversifiée dans le style jardin à l'anglaise offrent aux nombreux visiteurs des espaces de repos.

Beaux arbres

Ptérocarya
Paulawnias en fleurs
  • Dans les allées, on peut voir de beaux arbres, tels que le ptérocarya de 37 mètres de haut, un eucommia de 1904, un mûrier blanc au tronc crevassé de 1904, un micocoulier de Provence de 1896, un marronnier jaune de 1902, un oranger des Osages de 1935, un lilas des Indes, et de nombreux paulawnias disséminés dans le parc et au pied de la Tour sur le quai, qui offrent un très beau spectacle lorsqu'ils sont en fleurs au printemps.



Aires de jeux

75107 - Parc Champ de Mars Espace enfants.JPG
75107 - Parc Champ de Mars Manège.JPG
  • De nombreuses aires de jeux sont réparties dans le parc : bacs à sable et manège pour les petits, terrain de football et de basket pour les plus grands ; ainsi que des promenades à poney.


Monument au Général Ferrié

Monument au Général Gustave-Auguste Ferrié
  • En 1933 il a été décidé d'ériger une statue au Général Gustave-Auguste Ferrié (1868-1932), membre de l'Institut, créatif de la radiographie militaire.
  • Sur le monument figurent les mentions : du côté gauche :Invention du détecteur électrolyte, première liaison intercoloniale française, création du poste radiotélégraphique de la Tour Eiffel (1905), premières radiocommunications en temps de guerre au Maroc, radiocommunications des ballons dirigeables ; du côté droit : application de la radioélectricité à la mesure du temps, matériel radioélectrique pour les armées pendant la guerre de 1914, création du laboratoire.
  • Le buste initial en bronze était de François Sicard (1862-1934), fondu par Rudier, avait été inauguré en 1975, mais il disparut en 1974. Un buste à l'identique a été refait par le sculpteur André Bourroux (1901-1987).


Projets 2024

Projet 2024 réaménagement du site par l'agence Gustafson
  • La Mairie de Paris a voté pour le projet de l'agence norvégienne Gustafson Porter + Bowman consistant à offrir davantage d'espaces aux pétons et à mettre en valeur la perspective Trocadéro-Tour Eiffel-École Militaire en végétalisant au maximum le site qui accueille environ 20 millions de visiteurs.
  • Les principales modifications touchent :
- La place du Trocadéro : création d'un amphithéâtre végétal avec une esplanade en pelouse qui offrira un espace dégagé sur la Tour Eiffel, la circulation des voitures étant reportée sur le nord de la place.
- Autour de la fontaine de Varsovie : les allées seront refaites de part et d'autre avec des gradins et des pelouses, ainsi que les allées de gravier facilitant l'accès des personnes à mobilité réduite et des familles.
Le pont d'Iéna végétalisé par l'agence Gustafson
- Le pont d'Iéna : sera végétalisé et le maximum d'espace donné aux piétons, seuls les transports en commun et les services d'urgence auront un passage.
- Le parvis de la Tour Eiffel : ne sera pas modifié avant les Jeux Olympiques 2024, un moratoire a été signé avec les opposants au projet gigantesque.
- La promenade Bir-Hakeim : le quai Branly, entre le métro Bir-Hakeim et la Tour Eiffel, sera repensé et planté de haies isolant les piétons de la circulation automobile
- Les jardins du Champ de Mars : les grandes allées entre la Tour Eiffel et la place Jacques Rueff (où se trouve le bassin) seront bordées de plantations qui contribueront à une plus grande biodiversité et surtout permettre une meilleure gestion du flux touristique.
- La place Jacques Rueff, autour du bassin au milieu du Champ de Mars, sera complètement piétonne, les bus seront détournés.
  • Les travaux devraient débuter à l'été 2022.
  • Les riverains ont également obtenu de la Maire de Paris que, dès 2025, il n'y ait aucun évènement sur les espaces verts du site, leur assurant 250 jours de repos ; une commission de gestion des évènements devant être créée.


Théâtre des marionnettes de Guignol

Théâtre de marionnettes
  • Le théâtre des marionnettes a été créé par Luigi Tirelli en 1902. Il s'agit de marionnettes à gaine spécialement dédiées à Guignol. Le théâtre en possède environ 600 et environ 200 décors, c'est l'une des plus grandes collections de la capitale. Le théâtre contient 200 places.
  • Leur répertoire est riche d'une trentaine de pièces, dont Le trésor du roi Dagobert, Blanche Neige, La Belle au bois dormant, Guignol au Mexique, Les aventures du prince Carabi ; les spectacles sont adaptés de façon à ce que Guignol soit toujours présent.


Monument des Droits de l'Homme et du Citoyen

Monument des Droits de l'Homme et du Citoyen, façade sud
75107 - Jardins Champs de Mars Monument des Droits de l'Homme Architecture.jpg
  • Sur l'allée transversale du Champ de Mars, avenue Charles Risler, un petit temple d'inspiration égyptienne.
  • Il a été commandé en 1989 par la mairie de Paris pour le bicentenaire de la Révolution française à l'architecte tchèque Ivan Theimer. Des symboles singuliers figurent sur toutes les faces, et notamment de nombreuses références maçonniques.
  • La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen figure symboliquement sur les pyramides.



Mur pour la paix

Mur pour la Paix par Clara Halter
Le mot Paix en 49 langues
  • Un monument créé par Clara Halter, sur lequel est inscrit le mot Paix en 49 langues. Il a été réalisé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte sur de grands panneaux de verre, mesurant 16 mètres de haut, 13 mètres de large sur 6 mètres de haut. Il avait été initialement installé face à l'École Militaire sur le Champ de Mars, (site protégé) à l'occasion des célébrations de l'an 2000 pour une durée de quatre mois. Il avait fait l'objet de très nombreuses controverses et subi de très nombreux vandalismes ; il avait été protégé par des grilles, et ouvert au public à quelques dates.
  • En 2020, il a été décidé de déplacer le Mur pour la Paix, peut-être avenue de Breteuil, face à l'église des Invalides, mais la décision est toujours en discussion. Le monument a laissé la place au Grand Palais éphémère.


Grand Palais éphémère

Grand Palais éphémère


  • Depuis 2021, une structure éphémère en bois a été bâtie par Jean-Marie Wilmotte, face à l'École Militaire, pendant la durée des travaux de rénovation du Grand Palais (jusqu'en 2025).
  • La structure devrait accueillir plusieurs épreuves des Jeux Olympiques d'été 2024, notamment le judo et la lutte.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Référence.png Notes et références