Belgique - Acoz (section)

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Acoz
-
Informations
Pays Drapeau de la Belgique    Belgique
Région Wallonie.png    Wallonne
Province 408px-WapenHenegouwen.jpg    Hainaut
Code postal 6280
Population 1996 hab. (1976)
Densité 288,43 hab./km²
Nom des habitants Acoziens, Acoziennes
Superficie 692 ha
Altitude
Point culminant
Coordonnées (long/lat) ° / ° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation
-

Histoire.png Histoire de la commune

Au milieu du XVIe siècle, Acoz ne constitua plus qu'une seule seigneurie foncière lorsque Jean MAROTTE eût acheté en 1543 un alleu, doté d'une charte loi en 1350, qui avait Acoz pour centre et qui avait notamment appartenu au comté de Namur, puis un peu plus tard le hameau de Lausprelle qui était une dépendance de l'abbaye de Floreffe depuis les environs de 1160. Il n'y eut plus dès lors qu'une seule cour foncière qui exerça également à partir de 1583 les droits de haute justice quand ceux-ci furent acquis du comte de Namur par ce même Jean Marotte.
Acoz resta dans la famille MAROTTE jusque dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, Jean François MAROTTE fut fait chevalier en 1647 ; Jean-Michel Valentin de MAROTTE, créé comte de Kuiévrain en 1727, décéda sans postérité en 1759 ; il légua ses biens à sa cousine Marie-Thérèse Catherine d'UDEKEM ; Jean François Joseph d'UDEKEM fut le dernier seigneur d'Acoz.

Le village d'Acoz occupe une place importante dans l'histoire de l'industrie du fer dans l'Entre-Sambre-et-Meuse. Une forge y était en activité dès le XIVe siècle. Au fil des siècles, le nombre et l'importance des usines crût : en 1552, on y dénombrait deux établissements comportant chacun un "marteau" et un fourneau.
En 1764, deux forges étaient encore signalées dont l'une de création récente : la platinerie de Saint-Eloi établie par Joseph Puissant en 1761.
Si la sidérurgie paraît avoir été un peu en veilleuse à Acoz pendant le rattachement à la France, elle connut une impulsion nouvelle après 1830 grâce essentiellement aux de Dorlodot (premier laminoir en 1829).

Histoire administrative

Depuis la fusion des communes de 1976, Acoz est une section administrative de la ville de Gerpinnes.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Martin

Château d'Acoz

Repère géographique.png Repères géographiques


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les bourgmestres

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières

Informations pratiques

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références