86234 - Saint-Martin-l'Ars

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Saint-Martin-l'Ars
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 86 - Blason - Vienne.png    Vienne
Métropole
Canton Blason Civray-86078.png   86-06   Civray

Blason en attente.png   86-01   Availles-Limouzine (Ancien canton)

Code INSEE 86234
Code postal 86350
Population 386 habitants (2018)
Nom des habitants Saint Martinois, Saint Martinoises
Superficie 4 176 hectares
Densité 9.24 hab./km²
Altitude Mini : 132 m
Point culminant 169 m
Coordonnées
géographiques
46.220278° / 0.531389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2024 : Vienne
  • Arrondissement - 1801-1926 : Civray --> 1926-2024 : Montmorillon
  • Canton - 1801-2015 : Availles-Limouzine (Availles) --> 2015-2024 : Civray
  • Commune - 1801-2024 : Saint-Martin-l'Ars (Saint-Martin-las)

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Patrimoine religieux

  • Les dolmens situés au lieu-dit les Bars-Villaigue sont inscrits comme Monument Historique depuis 1980. À l'origine, ces dolmens étaient recouverts de pierres et de terre pour former une butte artificielle appelée tumulus. Une entrée permettait d'y accéder pour y placer les morts. Érodée par le temps et la pluie, la butte s'est dégradée et seules les plus grosses pierres sont restées. Les dolmens sont situés à une altitude de 140 m, non loin du rebord du plateau calcaire. Les deux dolmens sont très endommagés et subsistent dans les bosquets, au milieu des champs. En effet, avec, le développement de l'agriculture intensive, et, à partir de 1955, avec le remembrement, nombre de ces dolmens ont été démantelés. Ils sont,donc, un témoignage rare d'une époque révolue. Ils ressemblent à ceux de Usson-du-Poitou, situés à proximité du territoire de la commune de Saint-Martin-l'Ars. Ils font 3 m de haut pour 5 m de large. Les orthostates se sont affaissés sous le poids des dalles supérieures. L'un des deux pourrait être un dolmen à couloir et chambre quadrangulaire de type angoumoisin. Le mobilier a disparu à cause des fouilles clandestines[1].
  • Église Saint-Martin (XIe siècle). Édifice datant de la période romane, il présente une tour-clocher ainsi qu'un chevet plat. Une chapelle latérale s'ouvre à droite d'une nef à trois travées voûtées d'ogives. Dans les années 1860, sous le règne de Napoléon III, l'église du village connaît une campagne de travaux[2].
  • Abbaye Notre-Dame de la Réau. Propriété au XIXe siècle de la famille du Verrier de Boulzat (acquisition en 1820 par Auguste du Verrier de Boulzat) puis par héritage aux Fremond de La Merveillère (1885).

Patrimoine civil

  • Château (XVe siècle-XVIIIe siècle). Une première construction cernée de douves en eau alimentées par le Clain remonte au moins au XVe siècle comme en témoignent les quatre tours rondes qui subsistent. Le seigneur était alors Pierre de Salignac. Les lieux vont passer dans plusieurs familles (Le Boeuf, Greaulme, Pennevaire, du Raynier...) jusqu'aux Lambertye[3] qui font édifier le corps de logis actuel au XVIIIe siècle. Le château possède une chapelle particulière.

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 716 768 790 844 831 917 826 1 019 1 029 1 070
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 058 1 034 1 053 1 108 1 122 1 176 1 150 1 149 1 196 1 173
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 124 1 050 1 046 1 051 1 034 977 907 850 748 599
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 515 417 389 407 393 383 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
N. DU VERRIER DE BOULZAT décembre 1815-septembre 1830  
N. NEBOUT septembre 1830-septembre 1843  
- -  
- -  
- -  
Etienne BEAUDOUX 2001-2008  
Xavier DIOT 2008-(2026)  
- -  

Cf. : MairesGenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean TRIBOT (1709-1782) 1769 Sieur de Laspière. Notaire royal de Saint-Martin-l'Ars. Notaire royal de la sénéchaussée de Civray (1769).  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste des inscrits sur le monument aux morts

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 10h00 à 12h00 10h00 à 12h00 10h00 à 12h00 - 10h00 à 12h00 - -
Après-midi 14h00 à 17h00 14h00 à 17h00 14h00 à 15h30 - 14h00 à 16h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Le Bourg - 86350 SAINT-MARTIN-L'ARS

Tél : 05 49 87 81 56 - Fax : 05 49 87 28 72

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (annuaire-mairie.fr) (Octobre 2015)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Toutefois, quelques haches polies, un collier de perles en calcaire et des restes humains ont été retrouvés in situ. Ces artefacts prouvent l'usage funéraire de ces monuments. De nos jours, les tumulus de Bougon dans le département voisin des Deux-Sèvres permettent de se donner une idée de ce que devait être ces sites à la Préhistoire.
  2. Le curé, l'abbé Huet fait établir un "dépôt lapidaire" à côté du bâtiment, dans une partie des écuries de son cousin, M. Delhomme (archives Lesire Labrousse).
  3. La seigneurie de Saint-Martin-l'Ars est mentionnée comme appartenant aux Lambertye à partir du mariage en 1660 de Jean de Lambertye, officier de cavalerie avec Marie du Raynier, fille du marquis Charles du Raynier, seigneur de Saint-Martin-l'Ars et de La Fougeray.