82033 - Castelsarrasin

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Castelsarrasin
Blason Castelsarrasin-82033.png
(Version 1)
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 82 - Blason - Tarn-et-Garonne.png    Tarn-et-Garonne
Métropole -
Canton Blason Castelsarrasin-82033.png   82-03   Castelsarrasin

Anciens cantons :
Blason Castelsarrasin-82033.png   82-04   Castelsarrasin-1
Blason Castelsarrasin-82033.png   82-25   Castelsarrasin-2

Code INSEE 82033
Code postal 82100
Population 14 131 habitants (2020)
Nom des habitants Castelsarrasinois, Castelsarrasinoises
Superficie 7 677 hectares
Densité 184.07 hab./km²
Altitude Mini : 61 m
Point culminant 97 m
Coordonnées
géographiques
44.04° / 1.106944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

D’azur au château donjonné de trois tours d’or, maçonné de sable, au chef cousu de gueules chargé d’une croisette cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or.
Blason sous l'Empire: D'azur au château donjonné de trois tours crénelées d'or, surmonté d'une tête de maure de sable tortillée d'argent, au comble de gueules, chargé d'une croix cléchée, vidée et pommetée d'or ; au franc quartier des villes de seconde classe.
D'azur au château donjonné de trois tours d'argent, maçonné de sable, surmonté d'une tête de maure cousue de sable liée d'argent, au chef cousu de gueules chargé d'une croisette cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d'or.
D’azur au château donjonné de trois tours d’argent, maçonné de sable, au chef cousu de gueules chargé d’une croisette cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1808 : Haute-Garonne, 1808-2024 : Tarn-et-Garonne
  • Arrondissement - 1801-2024 : (Castel-Sarrazin) Castelsarrasin
  • Canton - 1801-1973 : (Castel-Sarrazin) Castelsarrasin, 1973-2015 : Castelsarrasin-1 et Castelsarrasin-2, 2015-2024 : Castelsarrasin

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • Nom de la commune donné pendant la période révolutionnaire : Mont-Sarrazin.

La paroisse sous l'Ancien Régime

  • Intendance ou généralité :
  • Élection ou diocèse civil :
  • Subdélégation :
  • Parlement :
  • Coutume :
  • Bailliage ou sénéchaussée :
  • Diocèse religieux :
  • Vocable ou paroisse :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 6 500 6 104 6 487 6 946 7 092 7 408 7 008 7 250 7 208 6 894
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 6 838 6 835 6 514 6 906 7 245 7 590 7 772 7 871 7 858 7 496
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 6 996 6 707 7 546 8 040 7 768 8 360 10 098 10 388 11 318 10 752
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 10 924 11 317 11 352 12 740 13 054 13 929 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2020.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean LOUMAGNE  1796 - 1797   -  
Joseph Simon BORREDON  1797 - 1799   -  
Géraud François Armand FAURE-PECHET  1799 - 1813   -  
Jean-Pierre Edmond REDON- LAPUJADE (DE)  1813 - 1831   -  
Emmanuel Pierre PATRON  1831 - 1836   -  
Isidore CONSTANT  1836 - 1842   Conseiller général  
Isidore CARRERE-DUPIN  1842 - 1848   -  
Armand LEYGUE  1848 - 1849   -  
Etienne Marie Elysabeth GRABIE  1850 - 1856   -  
Louis Anselme BOE  1856 - 1858   -  
Emmanuel Pierre PATRON  1858 - 1867   -  
Jean MARROU  1867 - 1870   -  
Francis BOLE  1870 - 1871   -  
Raymond ISSANJOU  04-1871 - 05-1871   -  
Pierre FLAMENS  1871 - 1893   -  
Armand Jean Baptiste Honoré GIMAT  1893 - 1908   -  
Jean-Faustin CAYROU  1908 - 1919   -  
Henri POTTEVIN  1919 - 1920   -  
Joseph FLAMENS  1920 - 1940   -  
Adrien ALARY  1940 - 1944   -  
Joseph FLAMENS  1944 - 1945   -  
Faustin BESIERS  1945 - 1945   -  
Adrien ALARY  1945 - 1977   -  
Pierre BOÉ  1977 - 1984   Conseiller général  
Pierre MONTET  1984 - 1986   -  
Antoine MOLINA 1986 - 1989  
Bernard DAGEN 1989 - 2014 Pharmacien, conseiller général depuis 1988  
Jean Philippe BÉSIERS 2014 - (2026) Conseiller général puis conseiller départemental  
- - -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Adrien Barthélémy Louis (Henri) RIEUNIER 6 mars 1833
Castelsarrasin
10 juillet 1918
Albi (Tarn)
Dossier, Grand Croix de la Légion d'honneur (12/07/1897). Amiral et homme politique. (voir plus bas).  
- - -  
- - -  

Voir les 91 notices (en renseignant simplement le lieu de naissance.)

Personnalités diverses

  • RIEUNIER Adrien Barthélémy Louis (Henri), né le 06/03/1833 à Castelsarrasin, décédé le 10/07/1918 à Albi (Tarn), fils de François Etienne (ca.1794, 1867), principal du collège de Castelsarrasin (1837), et de Marie-Thérèse Félicité GROL (o ca. 1799). Amiral et homme politique.

Il entre à l'Ecole Navale à 16 ans et 10 mois. Son père fut d'abord professeur d'humanité et régent du lycée d'Albi avant de venir à Castelsarrasin. Il fut commandant de nombreux bâtiments. Commandant en chef et préfet maritime de Rochefort (1889), mêmes fonctions à Toulon (1890), commandant en chef la 1ère armée navale (1891-1892), ministre de la Marine (1893), président du Conseil supérieur de la Marine, et président des Inspecteurs généraux de la Marine de 1893 à 1898, député républicain de Rochefort (1898-1902), vice-amiral, commandant en chef de l'escadre de la Méditerranée occidentale et du Levant. Marin et navigateur hors pair, grand voyageur et polyglotte, diplomate, ambassadeur, explorateur et écrivain.

Chevalier de la Légion d'Honneur à 22 ans le 07/06/1855, officier le 31/12/1863, commandeur le 05/07/1881, grand officier le 30/12/1891, grand croix le 12/07/1897, médaille militaire le 28/12/1894, il est aussi titulaire de nombreuses autres décorations françaises et étrangères.

"Adrien Barthélémy Louis pour l'état civil, il est prénommé Henri lors de son baptême. Cette différence vient du fait qu'au temps du roi Louis-Philippe, un fonctionnaire -son père, François Etienne Rieunier (1794-1867), enseignant - aurait été mal vu d'appeler son fils Henri, prénom cher aux Bourbons renversés après Charles X en 1830 et porté par Henri V, duc de Bordeaux, comte de Chambord, prétendant malheureux au trône de France. Rieunier ne signera jamais au cours de sa vie autrement que Henri Rieunier." (Wikipédia).

"Le vice-amiral RIEUNIER, qui en sa qualité de commandant de l'escadre de la Méditerranée, a été chargé de représenter la France aux fêtes de Gênes, est né le 6 mars 1833 à Castelsarrasin, où son père était principal. C'est à Toulouse qu'il fit ses études. Enseigne de vaisseau, il prit part au bombardement de Sébastopol, où il fut blessé au bras et à l'épaule gauche et décoré quelques jours après. Il suivit en Chine l'amiral Rigault de Genouilly, et après une série de succès et d'actions d'éclat, il reçut la croix d'officier de la Légion d'honneur et le grade de lieutenant de vaisseau. Pendant la guerre 1870-71, il passa capitaine de frégate, puis, après le siège de Paris et la Commune, capitaine de vaisseau. Il était chef d'état-major auprès du commandant Thomasset. Lors du combat de Champigny, il protégea et garda les ponts de bateaux établis sur la Seine; il y fut blessé. Pendant la Commune, le 25 mai 1871, nouvelle blessure : une balle l'atteignit au bras gauche sur la canonnière le "Sabre", qu'il commandait en aval du pont d'Austerlitz. En 1884, il alla rejoindre en Extrême-Orient l'amiral Courbet. Le vice-amiral Rieunier est un de nos marins les plus vaillants et les plus énergiques. Son commandement étant expiré, il vient d'être remplacé par l'amiral Vignes''. ("La Petite Revue", 5e année, 2e semestre, n°14, p.209, octobre 1892.)

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

  • Pierre PERRET, chanteur, auteur compositeur, poète, écrivain, né le 9 juillet 1934


Militaire décédé lors de la conquête de l'Algérie

Antoine AURILLAC, né à Castelsarrasin, canton et arrond. du dit, Tarn-et-Garonne, décédé le 1er juillet 1830 (jeudi) - après la bataille de Staouéli, Sidi-Ferruch, Alger, Algérie.
Voltigeur au 2ème bataillon du 6ème régiment d'infanterie de ligne en Algérie. Filiation non établie.
Sources: mention seulement du lieu dans l'acte de décès. 1er juillet 1830.
- Acte de décès n°27. Matricule 4954. Entré à l'ambulance du quartier général le 01/07/1830, y est décédé le même jour par suite de blessures reçues sur le champ de bataille. Au quartier général le 01/07/1830. L'Officier comptable.
C.A.O.M. - Boufarik, D, 1830.
Voir :Conquête de l'Algérie


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 10h - 12h * -
Après-midi 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 5, place de la Liberté - BP 84 - 82103 CASTELSARRASIN

Tél : 05 63 32 75 00 - Fax : 05 63 32 75 01

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : * Accueil ouvert le samedi matin uniquement pour l'état civil.

Source : Mairie & L'annuaire Service Public (Juillet 2015)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références