69123 - Église Notre-Dame de l'Annonciation

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour édifices religieux de Lyon

Église localisée : place de Paris, 69009 Lyon

Église Notre-Dame de l'Annonciation
Photo J-P GALICHON
Notre-Dame de l'Annonciation avant le bombardement
Vue d'ensemble sur la nef
Photo J-P GALICHON

Histoire.pngHistorique

Paroisse créée en 1860 par le cardinal De BONALD et confiée au curé Reuil.
À peine arrivé, le curé fondateur acheta des terrains (rue de La Clair ; rue de saint-Cyr) pour établir une église provisoire bénite le 16 décembre 1860, une école et un presbytère.
Le 13 décembre 1861, la paroisse, par décret, fut érigée en succursale. Le premier conseil de fabrique fut installé le 9 mars 1862.
L'église définitive fut construite sur un terrain cédé gratuitement par les familles RÉCAMIER, LAPORTE et DUPRÉ-LA-TOUR, sous réserve que l'édifice qui y serait construit reste toujours affecté au culte catholique romain. La première pierre fut posée par le cardinal FOULON le 27 septembre 1891. L'église fut ouverte au culte au carême 1896 par le cardinal COULLIÉ. L'église fut consacré le 4 juin 1899 par Mgr COULLIÉ. L'un des principaux donateurs fut Joseph RENARD-VILLET.
L'architecte en charge de la réalisation de la cité paroissiale (2 écoles, église et un presbytère) fut Antoine François BOURBON. L'édifice possédait trois nefs et un transept. Il était réalisé dans le style gothique.

Église actuelle construite après les bombardements du quartier de mai 1944 cherchant à couper toutes les liaisons Allemandes (les quatre gares de Lyon) . Les trois vicaires décèdent dans les décombre du presbytère et les dégâts sur l'église furent très importants. Les bâtiments furent rasés sauf les deux écoles.?
Édifice réalisé entre 1953 et 1957 par l’architecte Paul-Emile KOCH original par son plan basilical et son campanile.
Le permis de construire fut déposé le 27 juin 1953.
L'ensemble comprend une église, une chapelle aujourd'hui transformée en salle paroissiale, un presbytère aujourd'hui foyer d'étudiants et des salles de réunion. Le campanile haut de 62 mètres est détaché de l'ensemble.
Bâtiment réalisé en béton banché par des pierres taillées qui ornent les murs. A l'extérieur elles proviennent du Mâconais et à l'intérieur du Gard.
L'église est composée d'une nef centrale imposante et de deux bas-côtés plus modestes par la hauteur. La nef est recouverte par une voûte incurvée et décorée de diverses couleurs.
La nef conduit au chœur qui est surélevée de neuf degrés de marbres (Le chiffre 9 est le symbole du renouveau).
La décoration du chœur a été confiée à Philippe KAEPPELIN (1918-2011) qui a placé le Christ sur une croix en cuivre surplombant l'autel dans un cercle. Le tabernacle est du même artiste. Une vaste crypte est placée sous le chœur. Le baptistère est placé à l'extrémité dus bas-côté droit.
En 1954 un appel d'offre est ouvert pour la construction de deux orgues, l'un pour la chapelle , l'autre pour l'église. Les établissement Michel MERKLIN et KUHN livreront les instruments le 12 janvier 1962. L'orgue sera partiellement démantelé après un impayé (les sommes allouées à la reconstruction étant plafonnées). En 2014-2015 une souscription est lancée pour restaurer et compléter l'instrument existant. La Fondation Patrimoine, la Fondation Saint-Irénée, l'association immobilière de l'industrie et les paroisses de Vaise mèneront à bien ce projet confié à Olaf DALSBAEK, facteur d'orgue succédant à MERKLIN.
Les vitraux de la nef, ceux du chœur ainsi que la rosace décrivant le couronnement de la vierge ont été exécutés sur des dessins de Maurice ROCHER (1918-1995) (élève de Fernand LEGER et Maurice DENIS) et réalisés par les Atelier Jean BARILLET .
Sous la tribune de l'orgue, cinq vitraux illustrent certains titres attribués à la Vierge dans les litanies.
La Vierge de l'annonciation dans le début de la nef est d'Eugène QUENTRIC (1907-1980). Dans le chœur de part et d'autre de l'autel trônent les statues des six prophètes et des six apôtres taillées dans du calcaire blanc. Les statues sont des silhouettes reconnaissables à l'aide d'un unique attribut :

A droite : Noé (la proue de l'arche) ; Isaïe (le livre) ; Salomon (les colonnes du temple) ; Moïse (les tables de la loi) ; David (la harpe) et Jean-Baptiste (l'agneau).
A gauche : Jacques (le filet du pêcheur) ; Paul (l'épée) ; Luc (le taureau) ; André (la croix) ; Jean (le calice) et Pierre (la première pierre de l'église)

Sources [1] [2]

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Extérieur

Chœur

Vitraux

Statues

Autres vues

Les curés de Notre-Dame de l'Annonciation

Prénom(s) NOM Période Observations
Louis REUIL 1860 - 1873 (1813 - 1884 ) - Fondateur de la paroisse - Puis curé de Sainte-Croix  
André MONTFREY 1873 - 1891 (? - 1891) - Parfois écrit MONTFRAY  
Jean Marie VAUDIER 1891 - (1846 - 1927)  
Joseph DEVAY - Avant 1941  
DUFOURD -  
- -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Histoire des églises de Lyon, par Louis JACQUEMIN ISBN 2-904547-03-07

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Panneau sous le porche de l'église
  2. Histoire des églises et chapelles de Lyon. Tome 2 / J.-B. Martin