68020 - Bantzenheim

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Bantzenheim
Bantzenheim.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 68 - Blason - Haut-Rhin.png    Haut-Rhin
Métropole
Canton Rixheim.png   68-13   Rixheim

Blason Illzach-68154.png   68-31   Illzach (Ancien canton)

Code INSEE 68020
Code postal 68490
Population 1 594 habitants (2018)
Nom des habitants Bantzenheimois, Bantzenheimoises
Superficie 2122 hectares
Densité 75.12 hab./km²
Altitude 220 m
Point culminant 229 m
Coordonnées
géographiques
47.825556° / 7.516389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
68020 - Bantzenheim carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • Le secteur de Bantzenheim était traversé par la voie romaine reliant Augst (en Suisse) à Strasbourg, en longeant le Rhin. Résidant sur le territoire, ou de simple passage, un romain y est mort et enterré vers le VIe siècle, comme l'atteste un vase rempli de « pièces romaines »[1] découvert dans sa sépulture. Les historiens s'accordent également sur le fait qu'il existait sur la limite du ban communal actuel, une station romaine du nom de Stabula, comportant « auberge et écuries »[2].
  • La première citation du village apparaît à la toute fin du VIIIe siècle, « sous la dénomination Pancinhaim »[3]. Il dépendait de l'abbaye de Murbach. Au XIIe siècle le village fait partie de la seigneurie de Landser et un château y est construit au bord du fleuve, par un des premiers Habsbourg. Au XIIIe siècle, Bantzenheim passe sous la coupe de la Maison d'Autriche. Aux deux siècles suivants, la seigneurie de Landser est engagée à des « seigneurs-gagistes »[4], puis est acquise par les banquiers Herwart et reste dans cette famille jusqu'à la Révolution.
  • Les deux villages voisins, d'une part la cité médiévale "Sappenheim" qui a fait suite à la station romaine Stabuta, d'autre part le village de Blidolsheim mentionné au XIIe, disparaissent tous deux au XIVe siècle, en ne laissant qu'un seul vestige : la chapelle Notre-dame des Champs, à l'emplacement de Blidolsheim.
  • Bantzenheim est resté longtemps un village rural. Sa plus ancienne ferme, du XVIIe siècle a été démontée et remontée à l'identique sur la place centrale et aménagée en Maison du Citoyen puis médiathèque. Au siècle suivant, la localité se dote d'un relais de poste équipé d'une trentaine de chevaux.
  • Au XIXe siècle, une tuilerie s'implante sur le ban communal et va fonctionner jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, produisant non seulement des tuiles mais aussi des poteries.
  • En septembre 1939, face à la menace des combats, la population est évacuée à Gontaud-de-Nogaret, village du Lot-et-Garonne, et restera là-bas une année entière.
  • Au milieu du XXe siècle, les travaux du Grand Canal d'Alsace donnent du travail aux habitants et sont suivis pas l'implantation d'usines telles que Rhône-Poulenc, Rhodia, ou autres, transformant le secteur en zone d'activités industrielles.
  • À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la commune est libérée le 9 février 1945 par les troupes du 21e RIC.

Héraldique

Sculpté dans le granit sur le monument aux morts

« D'azur au mont de trois coupeaux d'or mouvant de la pointe surmonté d'un fer à cheval d'argent, les huit clous ajourés du champ ».

Ces armoiries datent de la fin du XVIIe siècle. Les trois montagnes correspondent aux Vosges, au Jura et à la Forêt Noire.

Le fer à cheval rappelle l'existence d'un relais de poste au XVIIe siècle.

Toponymie

Il existe une succession de toponymes, commençant tantôt par la lettre B ou la lettre P, et se terminant tous par le suffixe "heim", mot allemand signifiant maison ou village.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1871 : Haut-Rhin - 1871-1919 : Haut-Rhin (Allemagne) - 1919-2024 : Haut-Rhin
  • Arrondissement - 1801-1857 : Altkirch - 1857-1871 : Mulhouse - 1871-1919 : Kreis Mulhouse - 1919-2024 : Mulhouse
  • Canton - 1801-1982 : Habsheim - 1982-2024 : Illzach
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Michel

Façade méridionale Photo B.ohland

Historique : Une église primitive et sa paroisse sont citées dès l'an 795 dans une charte de l'abbaye de Murbach. La paroisse était alors supervisée par l'évêché de Bâle.
En 1756, el'église s'est fortement dégradée et est de toute façon devenue trop petite. Il est décidé d'en construire une nouvelle, qui est achevée en 1780 et perdure de nos jours.
Un clocher est rajouté en 1909 et l'ensemble de l'édifice est restauré en 2005.

Clocher et tourelle

Description : La nef comprend quatre travées et est plafonnée de façon classique.
Le clocher a été rajouté devant l'ancienne façade occidentale de la nef et est flanqué d'une tourelle d'angle. Il se termine par un toit à l'impériale avec une flèche à quatre pans.
Intérieur :

  • Le chœur est remarquablement habillé de stalles en chêne habilement sculptées. Elles ont été commandées en 1775 par l'abbesse Marie Catherine de Flaxlanden (pour le chapitre des chanoinesse d'Ottmarsheim) et ses armoiries y sont représentées. Dessinées par l'architecte Gabriel Ignace RITTER, réalisées en 1780, et acquises par Bantzenheim en 1804, ces stalles sont classées au titre d'Objet historiques depuis 2004[5].
  • Le maître-autel date de 1909 et est constitué d'un tombeau en marbre. Le tableau central, du peintre BULFFLER, est devancé par une statue su saint patron en bois sculpté.
  • Parmi les autres statues, se remarque plus particulièrement celle de saint Sébastien : en bois peint, elle date du XVe siècle et a été offerte à l'église en 1909 par le curé de l'époque. Restaurée en 1950 par JAEG, cette statue est classée au titre d'Objet historique depuis 2004[6].
  • L'orgue primitif a été réalisé par Joseph RABINY en 1787. Il a été reconstruit en 1845 par Antoine HERBUTÉ qui en a conservé les tourelles. Une reconstruction pneumatique est réalisée par Curt SCHWENKEDEL en 1926 et accompagnée de plates-faces. Enfin, une dernière réfection est opérée en 1981 par Christian GUERRIER.
  • Une pietà en bois taillé et peint date du XVIIIe et a été récupérée dans la chapelle de Blidolsheim avant sa destruction. Elle est classée au titre d'Objet historique depuis 1978[7].
  • Le Christ en croix, également du XVIIIe siècle, est réalisé en ivoire.
  • La chaire en bois peint imitation marbre date de la fin du XVIII ou du début du XIXe siècle.
  • Des fonts baptismaux adossés à un mur de la nef ont été réalisés durant le premier quart du XIXe siècle. Ils sont composés d'un portique avec pilastres et entablement, le tout en bois peint imitation marbre. Une cuve semi-hexagonale, avec bordure en vrai marbre y est encastrée.
  • Les autels latéraux, qui datent de la construction de la nouvelle église en 1780, sont dédiés à la vierge de l'Annonciation et à saint Sébastien.


Chapelle Notre-Dame des Champs

Au milieu des champs

Cette chapelle modeste se trouve perdue au milieu des champs et correspond à l'emplacement de l'ancien village de Blidolsheim, mentionné en 1113 mais disparu au XIVe siècle.

Elle a été détruite en 1945 et reconstruite par la suite.

Vouée au culte marial, la chapelle renferme une pietà du XIVe siècle.

Ancienne ferme

Bâtisse de 1680, démontée et remontée

Cette maison à colombages est la plus ancienne habitation du village.

C'était au préalable une grange avec cour et potager.

Lors de son démontage, les pans de bois ont pu être datés avec précision, car provenant d'arbres abattus entre 1679 et 1681.

La maison, rachetée par la commune, a été remontée à l'identique sur la place en face de l'église, et abrite désormais la médiathèque.

Musée de la moto

La Grange à bécanes

Une ancienne grange du village a été réhabilitée en musée vivant de la moto, le premier de ce genre en France.

À l'origine, c'est un particulier bantzenheimois qui décide de donner sa collection à la commune. Afin de mettre en valeur ce patrimoine généreusement offert, Bantzenheim s'associe aux cinq localités de la Communauté de Communes pour échafauder un grand projet de musée. Une association se crée et devient partenaire de l'aventure. En 2013, après rénovation et aménagement de la grange, le musée peut ouvrir ses portes et laisser découvrir une collection riche d'environ 90 à 100 modèles anciens.

La muséographie se répartit en quatre espaces : un "corridor" retraçant l'épopée de la moto, un espace "tous motards" permettant d'enfourcher des engins, une "exposition" présentant les divers éléments d'une moto, et les "coulisses" dévoilant un atelier de réparation.

Repère géographique.png Repères géographiques

Le village se situe à peu près à mi-hauteur du département, sur sa bande orientale, à 18 km au nord de Mulhouse et face à la ville allemande de Neuenburg-am-Rhein.

Il s'agit d'un territoire de plaine, propice à l'agriculture, mais aussi à vocation industrielle dans sa pointe méridionale au bord du Rhin.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 900 770 822 932 1 113 1 199 1 275 1 272 1 270 1 124
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 116 1 138 1 072 1 050 1 150 1 071 1 057 1 057 1 017 993
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 974 963 1 046 1 049 1 027 903 1 094 1 153 1 134 1 480
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 575 1 538 1 572 1 632 1 640 1 622 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Georges ONIMUS 1793 - 1797 né en 1760 - Cultivateur et forgeron - Décédé en 1811  
Étienne ONIMUS 1797 - 1800  
Jean-Michel SEILLER 1800 - 1816 Né en 1749 - Décédé en 1839  
Jean-Georges REITHINGER 1816 - 1824 Né en 1757 - Cultivateur et maître de poste aux chevaux - Décédé en 1823  
Jean Étienne ONIMUS 1824 - 1831 Frère de Jean-Georges premier maire - Né en 1762 - Cultivateur et marchand de bois - Décédé en 1837  
François Joseph Étienne ONIMUS 1831 - 1836 Fils du précédent - Né en 1801 - Propriétaire, médecin et conseiller général du canton d'Habsheim (1833-1852) - Décédé en 1869  
Michel SCHNEBELIN 1836 - 1840  
Sébastien REITHINGER 1840 - 1847 Fils de Jean-Georges ci-dessus - Né en 1803 - Décédé en 1863  
François Xavier SEILLER 1847 - 1850 Décédé en 1866  
Michel SCHNEBELIN 1850 - 1851  
François Joseph Étienne ONIMUS 1851 - 1855 Le même  
Michel SEILLER 1855 - 1859 Fils de François Xavier ci-dessus - Né en 1815 - Cultivateur - Décédé en 1859  
François Joseph Étienne ONIMUS 1859 - 1870 Le même  
Auguste Étienne ONIMUS septembre 70 - octobre 70 (révoqué) Fils de François Joseph Étienne - Né en 1833 - Propriétaire - Décédé en 1871  
- -  
Alfred ONIMUS 1908 - 1913 Fils d'Auguste Étienne - Né en 1867 - Cultivateur - Décédé en 1934  
Eugène ONIMUS 1913 - 1919  
Alfred ONIMUS 1919 - 1928 Le même  
Michel MIEHE 1928 - 1935 né en 1869 - Cultivateur et forgeron - Décédé en 1948  
- -  
- -  
André Joseph MANGOLD 1977 - 1995 Né en 1932 - Maire honoraire  
Jean-Jacques KIEFFER 1995 - 2001  
Gabriel SCHAEFFER 2001 - 2014  
Raymond KASTLER 2014 - 2020  
Roland ONIMUS 2020 - (2026)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Antoine FLADRY 1801 - 1808 Né en 1750 - Décédé à Bantzenheim en 1808  
Guillaume KAUFFMANN 1808 - 1817 Auparavant curé à Merxheim - Décédé en 1817  
Jean LOETSCH 1817 - 1831 Né en 1756 - Père Godefroy en religion - Sera ensuite curé à Chalampé - Décédé en 1839  
Jean DEMERLÉ 1831 - 1834 Sera ensuite curé à Wasserbourg  
Joseph WALTZ 1834 - 1841 Sera ensuite curé à Eichhofen  
Jean-Baptiste KUEHN 1841 - 1847 né en 1811  
Joseph SIFFERT 1847 - 1853 Auparavant curé à Heiteren  
Jean-Baptiste MARTER 1853 - 1867 Décédé en 1867  
Project RUST 1867 - 1876 Sera ensuite curé à Ferrette  
Émile BECK 1876 - 1893  
Émile HUG 1893 - 1896 Sera ensuite curé à Moosch  
Charles HUG 1896 - 1905  
Aloïse LEHÉ 1905 - 1909 Décédé en 1909  
Émile WURTZ 1909 - 1914 C'est lui qui offre à l'église la statue en bois de saint Sébastien  
Alphonse STOECKLIN 1914 - 1927 Né à Mulhouse le 20/05/1872. Ordonné prêtre en 1896. Curé de Metzeral depuis 1906. Sera ensuite curé de Lutterbach de 1927 à 1945. Décédé à Dornach le 14/02/1955.  
- -  

Liste des titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Eugène Antoine Georges KOPFF 28 mai 1907 28 novembre 1974
Erstein (67)
Ingénieur de travaux ruraux

Chevalier en 1955 - Son dossier  

Étienne Auguste Henri ONIMUS 9 octobre 1863 12 août 1940 Médecin major 1ère classe des troupes coloniales à Pékin

Chevalier en 1907 - Son dossier  

Eugène REITHINGER 17 juin 1870 1936 Colonel au 339e RI

Chevalier en 1915, officier en 1918 - Son dossier  

Joseph Nicolas Ernest ONIMUS 6 décembre 1840 après 1940 Médecin à Paris

Chevalier en 1876 - Son dossier  

Michel ONIMUS 14 octobre 1799 5 mai 1835 Sous-lieutenant au 1er RG

Chevalier en 1830 - Son dossier  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts
Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des victimes militaires et civiles...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 10h - 12h 10h - 12h 10h - 12h 10h - 12h 10h - 13h - -
Après-midi 14h30 - 17h 14h30 - 17h 14h30 - 17h 14h30 - 17h - - -
68020 - Bantzenheim Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 11 rue du Général de Gaulle - 38490 BANTZENHEIM

Tél : 03 89 26 04 21 - Fax : 03 89 26 28 27

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Daniel DELATTRE, Le Haut-Rhin, les 377 communes, Grandvilliers, Éditions Delattre, 2015, 240 pages, ISBN 978-2-36464-078-8

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références