51477 - Saint-Étienne-sur-Suippe

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Saint-Étienne-sur-Suippe
Blason de Saint-Étienne-sur-Suippe
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 51 - Blason - Marne.png    Marne
Métropole
Canton Blason en attente.png   51-02   Bourgogne-Fresne

Anciens cantons
51075 - Blason - Bourgogne.png   51-02   Bourgogne (2015 à 2020)
Blason de Bourgogne   51-05   Bourgogne

Code INSEE 51477
Code postal 51110
Population 324 habitants (2018)
Nom des habitants Stéphanois(es)
Superficie 774 hectares
Densité 41.86 hab./km²
Altitude Mini: 65 m
Point culminant 108 m
Coordonnées
géographiques
49.387222° / 4.096944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

  • Écartelé : au premier et au quatrième d'azur au chevron d'or accompagné de trois alérions d'argent, au deuxième et au troisième de gueules à la croix engrêlée d'or cantonnée de quatre annelets du même. [1]
Pictos recherche.png Article détaillé : Voir la page du blason de Saint-Étienne-sur-Suippe ...

Histoire administrative

  • Département - 1801-2024 : Marne
  • Arrondissement - 1801-2024 : Reims
  • Canton - 1801-2015 : Bourgogne --> 2015-2024 : Bourgogne-Fresne
  • Commune - 1801-2024 : Saint-Étienne-sur-Suippe (Saint-Étienne)

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église paroissiale Saint-Étienne

Présentation de l'église

Église provisoire (1920)

L’ancienne église, datant du XIIIème siècle, est bien trop endommagée lors de la première guerre mondiale, notamment par par les bombardements de 1918, pour que l'on puisse envisager raisonnablement sa restauration. Une église provisoire en planches est aménagée dans la cour d'une ferme avoisinante, chez monsieur et madame Henri BAUDESSON, en 1919-1920. L’église actuelle date de 1925 et a été construite sur les ruines de l’église d’origine par l’architecte Robert JACTAT et les frères FLEURY, Alphonse Amédée (charpentier menuisier) et Alfred Antoine (couvreur zingueur) dans la commune. JACTAT change l’orientation de l’église : le chevet pointe désormais vers l’est.

Très peu de sources existent concernant le nouvel édifice. Un exposé réalisé en 1950 par un écolier du village, permet d’obtenir des informations précieuses, des cartes postales et photographies sur la construction de la nouvelle église (Archives personnelles de M. Michel MADELAIN).

Analyse architecturale et description

L'église est en bordure de route, au cœur du village, environnée d'habitations. Construite en 1925, c'est un bel exemple de la reconstruction, rappelant d'autres églises comme celle de Vaudesincourt.

Le plan en croix-latine se développe d'ouest en est, avec un clocher adossé au nord de la façade occidentale. Cette dernière s'ouvre sur la rue par un profond porche en plein-cintre, surmonté d'un oculus, dont le remplage est crucifère. Le mur pignon est surmonté d'une croix en pierre. Le clocher est à deux niveaux d'élévation, percé de longues baies rectangulaires. Une corniche en saillie couronne le clocher, couvert d'une flèche octogonale à plan carré.

La nef se développe en un vaisseau unique sur trois travées, éclairées par des baies en plein-cintre. Au-dessus de l'entrée, une tribune s'ouvre sur la nef par une baie cintrée. La charpente apparente retombe sur des corbeaux en pierre sur les murs gouttereaux. Un transept saillant et continu se termine par des bras au mur plat, percé d'un oculus identique à celui de la façade occidentale. Enfin, le chevet plat se déploie à l'est au-delà d'un arc triomphal en plein-cintre sur une travée, couvert d'une charpente apparente. Un triplet perce le mur du fond du chevet.

La sacristie est accolée au bras sud du transept et au chevet.

Tous les murs intérieurs de l'église sont peints et recouvert d'une peinture monumentale : soubassement, frise de grappe à mi-hauteur, et médaillons avec symboles christiques inscrits, médaillons peints sur applique sur le plafond de bois. Les parties basses des murs du chevet sont décorées de tentures plissées avec gerbes de fleurs, phylactères, portraits des évangélistes et faux-appareillage en briques. Un Christ en majesté est inscrit dans un médaillon sur le plafond.


Mairie - école communale


Monument aux morts pour la France


Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 165 203 218 228 315 358 394 374 376 370
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 351 355 294 275 251 233 215 200 199 188
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 165 118 150 168 168 136 149 159 156 165
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 200 222 255 260 287 313 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Valentin Laurent BRUNEAU  ?-1792 "Officier municipal"  
Jean Baptiste SAUVAGE 19/01/1793-? -  
- - -  
- - -  
- - -  
Nicolas BOUVRY  ?/01/1823 - ?/04/1829 -  
Jean Louis LARDENOIS  ?/06/1829 - ?/06/1832 -  
Jean Nicolas Rémy DEVIE  ?/07/1832 - 20/05/1840 -  
Victor BATTEUX  ?/11/1840-?/02/1869 -  
Pierre Louis LARDENOIS  ?/04/1869 - ?/08/1878 -  
Rémy DEVIE  ?/09/1878 - ?/08/1883 -  
Pierre Louis LARDENOIS  ?/05/1884 - ?/03/1888 -  
Alfred BAUDESSON  ?/07/1888 - ? -  
Henri Athanase BAUDESSON 04/05/1915 - 10/11/1919 -  
Charles Aristide MONTARGOT 10/11/1919 - 30/05/1920 -  
Alphonse Amédée FLEURY 30/05/1920 - 17/06/1920 -  
Henri Athanase BAUDESSON 17/06/1920 - 18/09/1920 -  
Charles Aristide MONTARGOT 07/11/1920 - 17/05/1925 -  
Alphonse Amédée FLEURY 17/05/1925 - 12/12/1926 -  
Fernand CAILLET 12/12/1926 - 26/11/1944 -  
Maurice THIRIARD 26/11/1944 - 08/05/1953 -  
Robert LECROCQ 08/05/1953 - 16/03/1965 -  
Robert PERDRIEUX 16/03/1965 - 18/03/1989 -  
Max Fernand BOIRAMÉ 18/03/1989 - 30/03/2014 -  
Christophe MADELAIN 30/03/2014-(2026) -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Nicolas Eugène MISSET 1855 - 1871  
- -  
Emile Adolphe MOUFFRANC 1956 - 1987  

Les instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Gérard LIEBERT en 1830 Né le 11/02/1792 à Auménancourt-le-Grand (51025), décédé le 25/02/1832 au village, où il réside.  
- -  
- -  
Jean Alban PALFRAY 1913-1914 Promotion 1903, installé au village le 24/01/1913, tué au combat le 16 avril 1917.  
- -  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 08h00 à 12h00 - - - - -
Après-midi - - - - 13h30 à 17h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 10, rue de l'église - 51110 SAINT-ÉTIENNE-SUR-SUIPPE

Tél : 03 26 97 55 25 - Fax : 03 26 97 02 39

Courriel : [email protected]

Site internet : http:www.infomairie.net/51-saintetiennesursuippe/ ** Abandonné **

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Référence.png Notes et références