49 - Vihiers

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Vihiers
(Ancienne commune)
(Commune déléguée)
Blason Vihiers-49373.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 49 - Blason - Maine-et-Loire.png    Maine-et-Loire
Métropole -
Canton Blason Cholet-49099.png   49-13   Cholet-2

Blason Vihiers-49373.png   49-34   Vihiers (Ancien canton)

Code INSEE 49373
Code postal 49310
Population 4 290 habitants (2013)
Nom des habitants Vihiersois, Vihiersoises
Superficie 5 970 hectares
Densité 71.86 hab./km²
Altitude Mini : 52 m
Point culminant 211 m
Coordonnées
géographiques
47.147222° / -0.5325° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
49373 - Vihiers carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Toponymie

  • Étymologie de Vihiers extraite de Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire de Pierre-Louis Augereau :

« Les formes anciennes montrent que Vihiers vient du latin vivarium, « vivier », qui fut un nom de lieu dès l'époque romaine. Un vivarium était alors un parc à gibier, un endroit où l'on conserve les animaux vivants avant de les consommer. Le mot vivier prendra ensuite le sens plus précis de « réservoir à poisson ». Dans l'Ouest, de nombreux villages et lieux-dits portent le nom de Le Vivier : une trentaine en Maine-et-Loire, onze dans la Vienne, douze en Deux-Sèvres et seize en Vendée. Vivarium est aussi à l'origine de Viviers, chef-lieu de canton et évêché de l'Ardèche, qui a lui même donné son nom à la région du Vivarais. »[1] [2]

  • 889 - Villa Viviarium
  • 942 - Vieracum
  • 1010 - Castrum quod nominatur Viheris
  • 1015 - Terra de Vieriis
  • 1020 - Dominus de Viario apud viariam
  • 1030 - Castrum Vigerium
  • 1040 - Castellania Vigerii
  • 1040 - 1055 - Vierense castrum
  • 1060 - 1070 - Vieriensium Castrum
  • 1088 - Apud Vieris
  • 1090 - Vierium Castrum
  • 1090 - De Viariis
  • 1105 - Territorium Vierense
  • 1110 - 1115 - Apud Viherim
  • 1125 - Castrum monasterium de Viheris
  • 1155 - 1180 - Viers
  • 1227 - Dominus Vieriarum
  • 1228 - Viherium
  • 1237 - Vihers
  • 1294 - Dominus de Viheriis
  • 1301 - Viers
  • 1369 - Villa nuncupata galice Vihers
  • XVIIe siècle - Vihiers.

Blason Vihiers-49373.png Héraldique

  • Losangé d'argent et de gueules.[3] [4]

On rencontre aussi « Losangé d'or et de gueules ».[5]

Histoire administrative

  • Département - 1801-2015 : Maine-et-Loire
  • Arrondissement - 1801-2015 : Saumur
  • Canton - 1801-2015 : Vihiers, 2015-2015 : Cholet-2
  • Commune - 1801-2015 : Vihiers

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Nicolas

Église Saint-Nicolas du XIXe siècle, située place Saint Nicolas à Vihiers.

Château du Coudray-Montbault

Château du Coudray-Montbault du XVIe siècle, partiellement inscrit aux MH[8] en 1965 et partiellement classé aux MH en 1965.
Une ancienne chapelle priorale Saint-Jacques (vestiges) du XIIe siècle, fondée en 1146 par Geoffroy du Pontail.
Une chapelle Sainte-Barbe, du prieuré, contient une statue : gisant d'Honorat de la Haye du XVIe siècle, en pierre, classée au titre objet aux MH[9] en 1974.

Église Saint-Hilaire

Église Saint-Hilaire du XIe siècle, agrandie en 1864, située à Saint-Hilaire-du-Bois.
Un retable du début du XVIIIe siècle, en pierre de tuffeau et marbre, classé au titre objet aux MH[10] en 1974.

Église Saint-Jean-Baptiste

Église Saint-Jean-Baptiste du XIIe siècle, située place Saint Jean à Vihiers.

Église Saint-Pierre

Église Saint-Pierre de 1889, située place de l'Église au Voide.

Autres patrimoines

  • Chapelle des Anges-de-l'Immaculée-Conception (église) de 1859.
  • Chapelle Saint-Richard dite Chapelle Richard du XIXe siècle, située à la Boutinière.
  • Chapelle funéraire du cimetière du Voide de 1861, construite pour Marie BARBEAU veuve Jean RENOU.
  • Château fort Saint-Hilaire dit hospice Maupassant, à l'origine du XIe siècle, détruite puis reconstruite au XVIIIe siècle, situé rue Nationale.
  • Mairie de 1889, place Charles de Gaulle.
  • Moulin de Saint-Martin du XVIIIe siècle, moulin à vent.
  • Moulin à vent situé à Saint-Hilaire-du-Bois, 11 rue du Moulin.

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 000 430 528 947 1 104 1 180 1 292 1 505 1 562 1 618
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 765 1 731 1 527 1 643 1 776 1 699 1 664 1 592 1 599 1 761
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 735 1 619 1 658 1 768 1 674 1 644 1 699 1 847 1 877 3 709
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2015 - - - -
Population 4 090 4 131 3 992 4 125 4 315 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Commune de Vihiers jusqu'en 2016
Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Baptiste DELORME 1788 - 1790 Syndic municipal  
Pierre BARANGER 1790 - 1792  
Jean-Baptiste DELORME 1792 - 1er Mess an VIII  
Louis-Jacques HUBERT 01 Mess an VIII - 12 Flor an XII  
Pierre GAUDICHEAU-GONTARD 12 Flor an XII - 16 Frim an XIV  
René HUNAULT 16 Frim an XIV - 10/02/1813  
Pierre RENOU 10/02/1813 - 30/08/1813  
René HUNAULT 30/08/1813 - 09/04/1816  
Simon-Louis BUROLLEAU 09/04/1816 - 12/11/1818  
René-Marie FERCHAULT 12/11/1818 - 21/09/1830  
Urbain LEROY 21/09/1830 - 12/10/1835  
Jean-René PLANTON 12/01/1835 - 1845  
Casimir PLESSIS 1845 - 22/08/1848  
Victor VALLÉE 22/08/1848 - 15/02/1855  
Joseph BESNARD 02/1855 - 09/1870  
Mathurin HAYAULT 09/1870 - 02/1874  
Joseph Besnard 01/02/1874 - 10/03/1876  
Victor MARY 03/1876 - 1878  
Séraphin GRANRY 1878 - 1881  
Victor MARY 1881 - 07/1887  
Lucien PIAU 07/1887 - 06/1895  
Eugène SIDAINE 06/1895 - 05/1900  
Georges CATROUX 05/1900 - 10/1947  
Albert LEROUX 10/1947 - 03/1965  
Michel HARDOUIN 03/1965 - 20/03/1977  
Christian GILLET 20/03/1977 - 18/06/1995 Conseiller général du canton de Vihiers (1988-2015).  
Philippe ALGOËT 18/06/1995 - 31/12/2015 Président de la C.C. du Vihiersois-Haut-Layon (2001-).  
  • Maire délégué à Saint-Hilaire-du-Bois : André COTTENCEAU
  • Maire délégué au Voide : Joseph THOMAS

Cf. : MairesGenWeb

Commune déléguée depuis 2016
  • Depuis le 1er janvier 2016, les communes déléguées de la commune nouvelle de Lys-Haut-Layon possèdent un maire délégué :
Prénom(s) NOM Mandat Observations
Marie-Françoise JUHEL 21/01/2016 - .....  
- -  

Les notaires

Étude Vihiers I - 1713-1888

Prénom(s) NOM Période Observations
François BARILLER 1713-1720  
Martin TROCHON 1716-1731  
Pierre BARANGER 1722-An VI père et fils  
Étienne DESPLACES 1734-1748  
Jean MERLET 1736-1749  
François DOUBLET 1736-1753  
Jacques Léon GUINAUDEAU 1738-1743  
François BOUSSINOT 1753-1768  
Louis GENDRON 1753-1791  
Urbain POUPARD 1776-An V père  
Louis THOURET 1780-1780  
Urbain POUPARD An VI-1828 fils  
Jean BODY An VIII-An XI  
Jean René PLANTON 1828-1866  
Aristide TAHET 1866-1887  
Marie Jules Victor Joseph DICRY 1887-1888  

Cf. : Versement de Maîtres Thibaudeau et Pineau, notaires à Vihiers aux archives départementales de Maine-et-Loire.

Les curés

Bref historique :

  • Vers 1010-1016 - Les églises Saint-Hilaire le château et Notre-Dame Saint-Jouin s’élèvent[11].
  • 1115 - Foulques V d'Anjou dit le Jeune, fait construire l'églises Saint-Jean[11].
  • 1125 - Foulques V d'Anjou dit le Jeune, fait construire l'églises Saint-Nicolas[11].
  • 1791 - Saint-Nicolas de Vihiers est la seule paroisse qui fût conservée en la ville[12].
Les curés de la paroisse Saint-Hilaire le château
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Augustin GABORIT 1760 Il prête serment à la constitution le 20 février 1791. Élu 1er vicaire à Saint-Nicolas en 1791.
Il renonce aux fonctions ecclésiastiques le 1er janvier 1794. En 1795, il reprit le culte à Tancoigné[12].  
Les curés de la paroisse Notre-Dame Saint-Jouin
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Georges BOUCHET 1770-1791 Il prête serment à la constitution le 26 février 1791. Élu curé à Saint-Nicolas en 1791[12].  
Les curés de la paroisse Saint-Jean-Baptiste
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Les curés de la paroisse Saint-Nicolas
Prénom(s) NOM Période Observations
Jacques-Louis CHAMPION 1778-1791 Il refuse le serment en 1791 et doit renoncer à la prêtrise[12].  
Georges BOUCHET 1791-1792 Ex-curé de Notre-Dame. Élu curé de Saint-Nicolas de Vihiers le 22 mai 1791. Il décède début 1792[12].  
Pierre-Toussaint LEMESLE 1792- Élu curé de Saint-Nicolas de Vihiers le 26 février 1792. Ex-curé de Meigné-sous-Doué[12].  
- -  
- -  
DESSEPME vers 1870 [13]  
- -  
Abbé Auguste Honoré.jpg Auguste HONORÉ 1906 - 1932 Chanoine honoraire, curé-doyen. Décédé à Vihiers le 30 mars 1932.  
Alphonse DELÉPINE 1932-1946 Chanoine, curé-doyen - décédé le 6 mars 1946 à 70 ans[14].  
- -  
- -  
Les curés de la paroisse Le Voide
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Mathurin BODIN 1789-1791 Il refuse le serment en 1791 et doit renoncer à la prêtrise. Il exerçait en cachette, arrêté le 21 décembre 1797, déporté à Rochefort (Charente-Maritime) puis en Guyane, revenue en 1801, décédé en 1805[12].  
René GOURDON 1791- Chapelain de Cornu.  
- -  
Les curés, notices biographiques

Extraits de « L'Anjou historique : paraissant tous les deux mois : »

  • Jacques-Louis CHAMPION : « curé depuis 1778, refusa le serment, et le 22 mai 1791 [...] Au mois, d'octobre 1791, M. Champion se retira dans sa famille au May, et en février 1792, pour obéir à l'arrêté départemental, il alla demeurer à Angers chez M. d'Andigné, rue du Pilory. Interné le 17 juin 1792, il fut déporté en Espagne le 12 septembre suivant. Revenu à Vihiers au début du Consulat, il fut maintenu dans sa cure par l'évêque concordataire, et il mourut en fonctions le 28 août 1818. »
  • Abbé RIGAULT : « [Il], refusa lui aussi le serment, et au mois de juin 1791 il se retira dans sa famille à Saint-Florent-le-Vieil. Il ne voulut pas obéir à l'arrêté du 1er février 1792 qui obligeait tout insermenté à venir résider au chef-lieu du département, et fut alors obligé de se cacher. On croit qu'il se rendit à Nantes, où il s'embarqua pour l'Espagne le 19 septembre 1792, en compagnie de M. Bodin, curé du Voide. »
  • Mathurin BODIN : « curé depuis 1789, refusa le serment et le 22 mai 1791 les électeurs du district nommèrent à sa place René Gourdon, chapelain de Cornu, qui prit aussitôt possession. Le curé Bodin exerçait le ministère en cachette au Voide et à Montilliers, quand parut l'arrêté du ler février 1792 ; il ne voulut point obéir et se cacha dans le pays. Le 19 septembre 1792 il s'embarqua à Nantes pour l'Espagne. Revenu au Voide en 1797, M. Bodin y fut arrêté le 21 décembre. Le 4 février 1798, le Directoire Exécutif prit un arrêté de déportation contre le curé du Voide. Conduit à Rochefort et déporté ensuite à la Guyane, il revint sur le vaisseau l'Assistance le 16 mai 1801, et mourut dans sa cure le 23 juillet 1805. »
  • Louis IMBERT : vicaire. « [Il] refusa lui aussi le serment et quitta le Voide, au mois de juin 1791. Il se cacha pendant la Révolution dans le département de la Vendée, et il exerçait encore le culte à Fontenay-le-Comte en 1804. »

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Naissances :

  • Séraphin DENÉCHEAU, sculpteur, né le 21 octobre 1831, décédé en 1912.

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9 h - 12 h 30 9 h - 12 h 30 9 h - 12 h 30 9 h - 12 h 30 de 9 h … 9 h - 12 h * -
Après-midi 14 h 30 - 17 h 14 h 30 - 19 h 14 h 30 - 17 h 14 h 30 - 17 h … à 16 h - -
Commune.png

Mairie déléguée
Adresse : 10, place Charles de Gaulle - BP 27 - Vihiers - 49310 LYS-HAUT-LAYON

Tél : 02 41 75 80 60 - Fax : 02 41 75 58 01

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel de Lys-Haut-Layon

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : * Permanence le samedi matin pour l'état civil uniquement et fermé en juillet-août.

Source : L'annuaire Service Public & Mairie de Lys-Haut-Layon (Novembre 2021)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références