42132 - Malleval

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Malleval
Fichier:42132 - Blason - Malleval.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton Blason Pélussin-42168.png   42-08   Pilat

Blason Pélussin-42168.png   42-13   Pélussin (Ancien canton)

Code INSEE 42132
Code postal 42410
Population 574 habitants (2018)
Nom des habitants Malaviauds, Malaviaudes
Superficie 506 hectares
Densité 113.44 hab./km²
Altitude Mini : 151 m
Point culminant 414 m
Coordonnées
géographiques
45.384722° / 4.7275° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
42132 - Malleval carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Bref historique

  • Château de Malavalle mentionné dès 1157. Châtellenie fin du XIIIe siècle, possession de la maison de Forez.
  • 1324 mariage de Renaud de Forez et de Marguerite de Savoie ; celui-ci, fils cadet de Jean de Forez, se destinait d'abord devenir prêtre .Devenu riche par son mariage, il agrandi son domaine par l'achat des paroisses de Chavanay et de Pélussin . A cette époque le château s' embellit et Malleval se développe . Cette période fut de courte durée : Renaud ne laissa pas d'héritier et devint fou après avoir été fait prisonnier à la bataille de Brignais.
  • A la fin de l'ancien régime : Baronnie dans le Forez ; diocèse de Vienne ; archiprêtré de Condrieu , élection de Saint-Etienne ; Justice de Chavanay ; baillage de Bourg-Argental.

Étymologie

De Mala : mauvaise et Vallis Vallée

Héraldique

Coupé émanché de deux pièces: au 1er d’argent à la navette de fer posée en pal, accolée d’un pied de vigne de tenné, feuillé de sinople, fruité de deux pièces, d’or à dextre et de gueules à senestre, au 2e d’azur au pal ondé d’argent adextré d’une tour couverte d’argent, ouverte du champ, ajourée et maçonnée de sable, et senestré d’un dauphin d’or; au filet émanché de deux pièces d’or brochant sur la partition[1].

Histoire administrative

  • Département - 1801-2024 : Loire
  • Arrondissement - 1801-2024 : Saint-Étienne
  • Canton - 1801-2015 : Pélussin --> 2015-2024 : Le Pilat
  • Commune - 1801-2024 : Malleval

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Notre-Dame-de-Pitié

Vue latérale - Photo J-P GALICHON
Vue d'ensemble sur la nef - Photo J-P GALICHON


L'église possède une abside du XIIe siècle. Cependant ce bâtiment a été presque entièrement reconstruit au XVIIe suite à l'incendie de 1574 pendant les guerres de religions. Le clocher est daté de 1614. Les armoiries peintes dans la nef pourraient dater de cette époque[2].
Les vitraux, datent de la fin du XIXe siècle et au moins pour deux, sont signé d'un maître verrier Lyonnais.
Un vitrail représente le baptême de Jésus par saint Jean-Baptiste. Jésus est debout à gauche, vêtu d’une sorte de manteau rouge, les épaules dénudées, les mains jointes. À droite Jean-Baptiste, vêtu de son classique manteau en peau de chameau, lui verse un peu d’eau sur le front à l’aide d’une coquille Saint-Jacques. Il tient de la main gauche un bâton terminé en croix, sur lequel flotte une bannière ornée de l’inscription ECCE AGNUS DEI : « voici l’agneau de Dieu », phrase prophétique annonçant que Jésus sera l’agneau offert par Dieu en sacrifice aux hommes. Pour certain spécialiste; il y a ressemblance des visages de Jésus et Jean-Baptiste, comme si l’on était en présence de deux frères jumeaux. Mais surtout on remarque le paysage en arrière-plan. Alors que c’est au bord du Jourdain que Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste, le vitrailliste a choisi de représenter un torrent au fond d’une gorge étroite. Et un détail en particulier attire l’attention : la falaise rocheuse à droite est entaillée pour permettre le passage d’un chemin. Soit exactement la configuration du « sentier des cigales », chemin ancestral passant à flanc de coteau en rive gauche de l’Éparvier. La falaise, comme celle du vitrail, est entaillée à ce niveau là pour permettre le passage du chemin. Il n’y a aucun doute, c’est bien le paysage face à Malleval que le vitrailliste a représenté, sauf qu’il l’a inversé comme dans un miroir[3].

Intérieur

Extérieur

Chapelle Saint-Claude

Vuesur la façade - Photo J-P GALICHON
Vue de l'arrière - Photo J-P GALICHON


Chapelle située au lieu dit "Saint-Claude", aujourd'hui entourée de vignes.
Chapelle datée de 1750, béni en 1831 par le curé de l'époque de Malleval Jean Baptiste BOYER en présence du maire. Elle fut restauré à de nombreuses reprises.
En 1999, la tempête a endommagé la chapelle et la mairie et la paroisse ont participé à la réparation du toit et de la charpente et de la voûte du chœur. Des bénévoles ont nettoyé les murs intérieurs pour remettre les pierres en valeurs.
En 2005, l'association "Vivre à Malleval" a rejointé à la chaux les pierres des murs extérieurs.
En 2018, Marc BRANDOLINI propriétaire d'une résidence secondaire à réalisé des vitraux pour les deux fenestrons et la fenêtre de la chapelle.
Source [4]


Grenier à sel


  • Il s’agit bien d’une maison de la gabelle construite à une époque où le village de Malleval est encore une place fortifiée importante.


La commanderie


Louise de VAREY et sa belle-fille Mme DE MORGE, veuve de François de FAY, firent réparer les bâtiments dit de La commanderie pour y établir le prétoire de la justice de la baronnie.
Depuis la révolution cette partie a servi de presbytère et de mairie.

Le petit château


Partie Nord-Est du château ayant échappé à l'incendie de 1574.

Chapelle et château de Volan

  • Le château de Malavalle est mentionné dès 1157. Siège d'un fief appartenant à l'origine à la famille du Sablon.
  • Le château est composé de plusieurs parties d'époque successives. Edifice avec génoise et couverture en tuiles. La chapelle accolée au château est accessible depuis l'intérieur.
  • Propriété privée ne se visite pas.


La maison du Pendu

Pour en savoir plus....


Autres patrimoines

  • Maisons Renaissance aux fenêtres à meneaux.
  • Vestiges du château barons de Malleval et ruines du château de Roche Chauve .
  • Croix de l’aumône sur le chemin de Virieu, vestige de l'hôpital de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
  • Château de Volan.

Repère géographique.png Repères géographiques



Cité médiévale accrochée à un éperon rocheux dominant les gorges du Batalon . Le village est encadré par deux rivières torrentueuses, l’Éparvier et le Batalon.

Carte sur ViaMichelin de : Malleval

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 468 474 509 498 509 509 542 527 545 585
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 601 577 559 592 501 501 473 504 474 488
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 461 340 357 370 392 358 331 357 347 300
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 342 427 477 528 560 578 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Etienne CAMYER  ? - 1817 Démission  
Jean MERLE 01/1818 - 1835  
Étienne FAVIER 01/1835 - 1837  
Fleury HEURTIER 09/1837 - 1843  
Pierre BRONDELLE 07/1843 - 1846  
Jean SAIGNOL 12/1846 - 1855  
Jean LOUP 02/1855 - 1865  
Victor SAIGNOL 08/1865 - 1870  
CUZIN 10/1870 - 1871  
Jean-Baptiste BRONDELLE 05/1871 - 1878  
Antoine CUZIN 01/1878 - 1881  
François BONNARDEL 01/1881 - 1884  
Victor SAIGNOL 05/1884 - 1892 Démission le 4 février  
Jean-Baptiste BRONDELLE 02/1892 - 05/1892  
Pierre BOUCHER 05/1892 - 1924  
Pierre VERRIER 06/1924 - 1935  
Jean PETIT 05/1935 - 1940  
Eugène BERNE 1940 - 1941  
Joanny CHANAL 1941 - 1944  
Adrien MOUTOT 12/1944 - 1947  
Abel SAGE 11/1947 - 1963  
Antonin VERRIER 10/1963 - 1965  
Maurice MAILLET 1965 - 1995  
Jacques POULET 1995 - 2001  
Pierre OLIVERO 2001 - 2004  
Roselyne TALLARON 2004 - 2020 Réélue en 2008  
Christelle MARCHAL 2020 - (2026)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
CHOLLIER -  
GINET -  
- - Période révolutionnaire  
Jean Baptiste BOYER Avril 1803 - Source[5]  
Jean Claude MAZENOD Janvier 1833 - Source[5]  
Jean Claude CHARCOSSET Janvier 1834 - Source[5]  
Claude Auguste SORNAY 1853 - 1858 Source[5]  
Toussaint BRUEIL Septembre 1858 - 1861 Source[5]  
Jean-Pierre JULIEN Décembre 1861 - 1867  
Francois JAYOL 1867 - 1876 Puis curé de Chavanay  
- -  
Jean-Louis CHANELLIERE 1881 - 1923 (né le 8 juin 1843 - décédé le 15 août 1934)  
Jean ALIBERT 1923 - 1935 Puis curé de Brullioles  
Louis RAFFARD 1935 - 1945 Puis curé de Pélussin - Ex vicaire au Sacré-Cœur, à Lyon  
THOLLOT 1945 - 1954 Dernier curé résidant à Malleval  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 8h00 à 11h30 - de 8h00 à 11h30 - - - -
Après-midi - de 14h00 à 17h30 - de 14h00 à 19h00 - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Le Bourg - 42520 MALLEVAL

Tél : 04 77 87 12 54 - Fax : 04 74 87 12 85

Courriel : Mairie

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site (06/2021)

Consultation des registres en ligne

Dépouillements des registres

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Un village de chez nous MALLEVAL Cité médiévale de Claude BONNARD.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références