41250 - Sougé

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Sougé
Blason Souge - 41250.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 41 - Blason-Loir-et-Cher.png    Loir-et-Cher
Métropole
Canton Blason en attente.png   41-09   Le Perche

Blason Savigny-sur-Braye-41238.png   41-21   Savigny-sur-Braye (Ancien canton)

Code INSEE 41250
Code postal 41800
Population 479 habitants (2017)
Nom des habitants
Superficie 1 693 hectares
Densité 28.29 hab./km²
Altitude Mini: 56 m
Point culminant 147 m
Coordonnées
géographiques
47.770278° / 0.727778° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

  • D'argent à deux fasces d'azur, à la bande fuselée de gueules senestrée en chef d'une force de tondeur de sable brochant. [1]

Histoire administrative

  • Département - 1801-2024 : Loir-et-Cher
  • Arrondissement - 1801-2024 : Vendôme
  • Canton - 1801-2015 : Savigny-sur-Braye--> 2015-2024 : Le Perche
  • Commune - 1801-2024 : Sougé

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 328 1 432 1 391 1 360 1 361 1 333 1 275 1 205 1 185 1 155
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 133 1 144 1 039 1 052 1 065 1 034 1 047 1 000 963 917
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 901 839 770 737 671 675 680 604 570 518
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 493 462 437 470 480 475 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini , INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Louis PUJO / PUJOS 1792 (24 nov.) -1794 (3 mars) Prêtre assermenté en charge de la paroisse depuis le 27 juin 1792  
René NIVAULT 1794- 1801 -  
Pierre-Louis HOGOU 1801 -1806 Notaire impérial  
Philippe BARDET-Nivault 1806-1818 cultivateur  
Louis MARTIN 1819-1825 -  
Mathurin ARRONDEAU 1826-1835 Fabricant de cotonnades à Montoire puis notaire à Sougé  
Jean BELLAMY 1836-1840  
François BOURGEOIS 1841-1846 -  
Gabriel AUDEBERT 1847-1852  
Augustin AVELINE 1853-1861 Cultivateur  
François-René PINAUDIER 1862-1869  
Jean-René GAUDISSARD 1869-1876 Boulanger  
Philippe Louis AUBIN - Cissé 1877-1881 Aubergiste, épicier  
Léon - Gabriel AUDEBERT 1881-1907 Cultivateur  
Jean COURSON 1908-1909  
Dominique COURSON 1909-1913  
Joseph COURSON 1914-1914  
Henri AUDEBERT 1915-1938 Eleveur Le décret présidentiel du 13 octobre 1938 prononce la dissolution du conseil municipal de Sougé sur Braye  
Alfred CHARVET 1938-1943  
Emile MATRAS 1945-1955 Boucher  
Jacques AUBERT 1956-1971 Notaire  
Elie MONSELLIER 1971-1983 Facteur  
Lucienne VILLETTE 1983-1989 Sage-femme  
Elie MONSELLIER 1989-1995 Facteur  
Bernard BONHOMME 1995 - (2026) Retraité de l'industrie - Réélu en 2001, 2008, 2014 et 2020  
- -  


Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Etienne ARRONDEAU 1806  
Mathurin ARRONDEAU vers 1818 - 1825  
Pierre Basile PERCHERON 1827 - 1839 clercs: Adolphe Bourgeois, Joseph-Désiré Dupuy  
Honoré Faustin GALOPIN 1840 - 1845  
LAINE 1846 destitué le 27 décembre 1846 par décision du tribunal de Vendôme  
Louis POUSSIN 1847 - 1862  
Jean CHAUVIN 1863 - 1870 Il est âgé de 34 ans quand il est assassiné par les prussiens, le 24 novembre 1870, à Sargé. Il était originaire de St Christophe en Bazelle dans l’Indre. Il avait un clerc du nom d'Edouard Pillard  
Emile LEPAGE 1871 - 1874 Clercs : Léon-Etienne Coudray, Louis-Antoine Blain  
Charles François Frédéric SEJOURNE 1876 - 1883  
Edouard Denis GENTILS 1885 - 1932 Clerc : Georges Elie Perrier en 1902  
Jacques AUBERT 1932 - 1955  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Jacques DALEINS 1601-1613  
René GUESTIER 1613-1626 Doyen de Troo et fondateur du collège de Sougé  
Pantaléon ALLAIRE 1626-1653  
Jacques BOULLAY 1653-1675  
René LECHAS DE GESVRON 1675-1717  
Pierre-Ludovic HARDOUINEAU 1717-1726  
Charles Armand JOUY DES ROCHES 1726  
LEPELTIER 1730  
GUESTROT 1731  
Antoine HERSANT 1732  
Marin - René BENIER 1751  
Pierre TUILLIER 1761  
Louis PUJOS 1792-1794 Assermenté - 1er maire du village  
JEULIN 1827- 1828  
DESNEUX 1830 - 1845  
Louis BOUIN 1846 - 1876 L'Abbé BOUIN a fondé "l'école des filles" dont la gestion était confiée à  la congrégation des Sœurs de la Providence de Ruillé. L'école était destinée à  l'éducation des jeunes filles du village  
GUILBERT 1877 - 1884  
DASSIER 1886 - 1894  
LUXEREAU 1895  
LEROY 1896 - 1899  
BONNIN 1900 - 1909  
Joseph BLANCHARD 1910 - 1937  
GAUTHIER 1943  
Paul COUSIN 1955 - 1964  
- -  

Les instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
Jacques LOYAU 1806  
HAUGOU 1820  
Jacques GOUGEON 1836  
Phillipe-Louis BARDET 1844-1855 Après 1855 il est désigné comme "instituteur libre"  
Adèle ARRONDEAU 1853 - 1861 Institutrice libre, elle a sans doute été l'une des premières enseignantes de l'école de jeunes filles crée par l'Abbé Bouin en 1864, au côté des trois premières soeurs de la Providence de Ruillé  
HUGUET (femme) 1856-1860 institutrice  
Placide ROUTE 1855 - 1866  
DORMEAU (femme) 1860 Institutrice libre  
Pierre COUTY 1867-1870  
Soeur MARIE CLEMENCE 1867 - 1876 Institutrice libre  
Soeur MARIE HELENE 1869 - 1874 Institutrice libre  
Théophile RICHARD 1872 - 1881  
Soeur LUDIVINE 1878 - 1883 Institutrice libre  
Louis PELAY 1882 - 1899  
Soeur PEUDEMIE 1884 - 1894 Institutrice libre  
Soeur BODENANT 1895 - 1910 Intitutrice libre  
Esther GENDRAULT 1895 - 1928 Elle est originaire de Prénouvellon, à la limite du Loiret. Elle prend son poste à 27 ans et le quitte à 60 ans. Sa jeune soeur Juliette la rejoindra un temps comme institutrice adjointe. Son père viendra finir ses jours à Sougé.  
Léon CHEVAIS 1900 - 1925  
GRANDSART (femme) 1911 Institutrice libre  
VIEL (femme) 1914 - 1920 Institutrice libre  
COLLET (femme) 1925 Institutrice libre  
Fernand FOUCHER 1928 - 1934  
Andrée OUDIN 1930 - 1932  
BELIARD (femme) 1930 Institutrice adjointe  
MALLOT (femme) 1932 Institutrice adjointe  
VANESTE (femme) 1934 - 1937 Institutrice libre  
Simone LORENTZ 1934 - 1955 Elle épouse Gabriel Audebert, fils de Henri Audebert, maire, en 1935  
BOUTILLON 1943 - 1955  
Soeur MARIE ANTOINETTE 1955 Institutrice libre  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières

Les aviateurs anglais

L'armée de l'air anglaise avait installé un aérodrome à Sougé, dans la plaine le long de la route d'Artins, à l'endroit où il y a encore aujourd'hui une piste d'atterrissage. Cet aérodrome était déjà en activité en mai.

En juin c'est l'Escadron 103 avec ses 16 Battles et ses 2 Magisters qui est stationné à Sougé et des avions partent à un rytme soutenu pour tenter de freiner l'avancée des troupes ennemies.

Les vendredi 14 et samedi 15 juin, l'aérodrome de Sougé est la cible de la LuftWaffe. Le 14 en fin d'après midi et le 15 en milieu de journée, alors que l'escadron, selon les ordres reçus, évacuait l'aérodrome. C'est le 15 juin, lors de ce second bombardement que quatre jeunes, très jeunes hommes sont morts. Il s'agit de :

Sergent A.N. Dowling, âgé de 24 ans

M.D.J. Thompson, âgé de 21 ans

H.R. Ward, âgé de 23 ans

R.P. Godfray, âgé de 26 ans

Depuis 80 ans, ils reposent dans le cimetière de Sougé.

Ouvriers marocains.jpg

Les ouvriers marocains

18 juin 1940 - Le Vendômois, comme bien d'autres campagnes françaises, commençait à entendre le bruit des bottes et le grondement des Panzers.

A Sougé, cinq ouvriers marocains sont tués. Ils étaient originaires d'Oujda et avaient été requis pour remplacer des ouvriers français partis au front. Ils ont évacué la commune de Sours (28), où ils travaillaient, le matin même. Ils ont été tués à hauteur de la Visselle (route de Bessé sur Braye). Ensevelis rapidement sur place par le sougéen qui a découvert leurs corps, ils ont reçus, quelques jours plus tard une sépulture plus digne au cimetière de Sougé, où ils reposent depuis.

Ces hommes s'appelaient :

Mohammed ben Moussa

Ahmed ben Brahim

Ali ben Ahmed

Hamou ben Mohamed

Abdelkrim Zaar Ahmed

Cette dignité préservée et ce travail de mémoire, nous les devons à l'action sans relâche du Souvenir Français

Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 41800 SOUGÉ

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références