06081 - Le Mas

De Geneawiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Retour

Le Mas
Blason Mas-06081.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 06 - Blason - Alpes-Maritimes.png    Alpes-Maritimes
Arrondissement Blason Grasse-06069.png    Grasse (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Grasse-06069.png   06-11   Grasse-1

Blason Saint-Auban-06116.png   06-21   Saint-Auban (Ancien canton)

Code INSEE 06081
Code postal 06910
Population 136 habitants (2018)
Nom des habitants Les Massois
Superficie 3 215 hectares
Densité 4.23 hab./km²
Altitude Mini: 440 m
Point culminant 1689 m (Mont Arpille)
Coordonnées
géographiques
43.84305556° / 6.85633333° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
06081 - Le Mas carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Quelques dates

  • De 1924 à 1937 : création et adhésion successive des différentes communes du Canton au Syndicat Intercommunal d’électricité du

canton de Saint-Auban.

  • 27 mai 1944 un avion bombardier américain B24 touché par la DCA allemande s'écrase au col de Bleyme. La majorité de l’équipage sera recueillie et cachée par les habitants jusqu’à la Libération le 15 août 1944.
  • 1957 Réalisation du réseau de collecte des eaux usées.

Héraldique

D'azur à la maison d'argent posée sur un mont de sinople; au chef parti au 1er de gueules à la croix d'argent, au 2e d'azur à trois fleurs de lis d'or[1].

Armes « parlantes » car elles font allusion au toponyme.
Le chef, parti de Savoie et de France, rappelle que la commune passa à la France, par le traité de Paris du 44 avril 1718, qui fait suite au traité d'Utrecht, après avoir été détaché du Comté de Nice.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1860 : Var --> 1860-2024 : Alpes-Maritimes
  • Arrondissement - 1801-2024 : Grasse
  • Canton - 1801-2015 : Saint-Auban --> 2015-2024 : Grasse-1
  • Commune - 1801-2024 : Le Mas

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Canton de , Arrt. de , Dép. de

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Notre-Dame

Église - Photo J-P GALICHON
Vue sur l'abside - Photo J-P GALICHON

Église probablement édifiée au XIIe siècle par les moines de Lérins. Édifice à nef unique à quatre travées avec abside semi-circulaire en "cul-de-four".
En 1978 et 2006, l'église a été restaurée et, en mai 2007, elle a de nouveau été consacrée comme église paroissiale.
Édifice classé aux Monuments Historique depuis 1937[2] .

Chapelle Saint Arnoux

Chapelle - Photo J-P GALICHON
Détail de la porte - Photo J-P GALICHON

Chapelle édifiée aux XVIIe et XVIIIe siècle. La chapelle a été utilisée comme église paroissiale pendant la période ou Notre-Dame avait cessé d'être utilisée pour des raisons de vétusté.
La porte d'entrée est en bois massif. À noter le décor symétrique par rapport à la croix d'archange. Plus surprenant, le "Lambru", une croix basque en forme de spirale.

Ancienne chapelle des Pénitents blancs

Chapelle - Photo J-P GALICHON

Chapelle privée au sud-ouest dans le village
La chapelle des pénitents blancs, aujourd’hui restaurée après une longue période d’abandon est devenue une maison d’habitation.
Les pénitents blancs qui officiaient dans notre région et donc probablement à l’origine de la construction de la chapelle, sont ceux de la « Confrérie de la Sainte-Croix » de Nice dont la fondation remonte au XIVe siècle.
Source[3]


Chapelle-reposoir Saint-Sébastien

Chapelle - Photo J-P GALICHON
Chapelle - Photo J-P GALICHON

Située à la sortie du village, route d’Aiglun Dans cette petite Chapelle, dédiée à Saint-Sébastien bien que non consacrée, l’artiste niçois Patrick MOYA a commencé, en juillet 2018, une peinture murale qui va raconter la vie du Saint, en résonance avec l’histoire du village depuis l’époque romaine, ainsi qu’avec son univers personnel et ses recherches dans le monde de l’art contemporain.
Inauguration en octobre 2019 en présence de l'artiste.
Source [4]

Église Saint-Sauveur

Église du hameau des Sausses - Photo J-P GALICHON
Cloche sur le parvis - Photo J-P GALICHON

Édifice situé au hameau des Sausses au sud-ouest par D110 en haut du hameau. L’église étant entièrement recouverte d'enduits, il est difficile de dater précisément le moment de sa construction. Un bâtiment de ce type est signalé pour le hameau des Sausses sur les cartes géographiques du XVIIIe siècle, de plus, en 1822, les habitants du hameau se plaignent au préfet du Var du mauvais état de leur église qui menace de s’effondrer. On peut donc en déduire qu’à cette date, le bâtiment avait déjà une certaine ancienneté. Le 18 mars 1827, une délibération entérine la reconstruction de l’église du hameau des Sausses. Le bâtiment présente une architecture rectangulaire à une seule nef dont la superficie au sol est de 79m2 selon l’inventaire de 1906.
Le bâtiment est orienté (maître-autel au levant). L’église est surmontée d’un double clocheton.

Train d’atterrissage du B24

Le 27 mai 1944, un B24 Liberator Flanckfinder décolle de sa base de Toretta à 6h30 du matin pour bombarder le terrain de Salon-de-Provence sur lequel sont stationnés des bombardiers allemands. La DCA allemande installée au Cap d’Antibes endommage plusieurs avions du groupe des 38 avions. Le commandant du B24 touché à son aile droite largue son stock de bombes au dessus de la mer. L'avion perd de l'altitude. Le commandant entreprend une manœuvre pour permettre à l'équipage de sauter en parachute.
L’équipage se composait des personnes suivantes :

  • Pilote : sous-lieutenant Gerald J. Maroney
  • Copilote : lieutenant Winston J. Lawrence
  • Bombardier : sous-lieutenant Warren R. Mudge
  • Navigateur : sous-lieutenant Paul A. Golden
  • Mécanicien - Mitrailleur dos : sergent Harold C. Steelle
  • Radio - Mitrailleur gauche : sergent Donald E. Ellis
  • Assistant-mécanicien - Mitrailleur droit : sergent Leon Zinner
  • Mitrailleur de nez : sergent Benjamin H. Norrid
  • Mitrailleur ventral : sergent Owen B. Streeper
  • Mitrailleur de queue : sergent Alvin L. Raines

Cinq membres de l'équipage furent fait prisonniers par les Allemands et cinq vécurent cachés jusqu’à la Libération et l’arrivée des Américains au hameau de Thorenc le 15 août 1944.

Une stèle située au col de Bleine rappelle cet épisode.

Pictos recherche.png Pour en savoir plus...


La mairie-école

Avant de devenir centre administratif, le bâtiment était la dernière école subsistant sur la commune jusqu’à la fin l'année scolaire 1959/60 où l'école ne comptait plus que cinq élèves.
À un moment, la commune comptait trois écoles, celle du hameau des Sausses construite en 1881, celle du village et celle du hameau des tardons construite en 1883.

Repère géographique.png Repères géographiques

Vue générale - Photo J-P GALICHON

Le village est situé à 8 km d'Aiglun et 19 km de Roquestéron.

Démographie.png Démographie

Entre 1736 et 1842 , la commune a dénombré 333 mariages, 1902 naissances et 1260 décès.

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 467 446 436 460 568 496 503 512 501 430
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 403 405 387 362 338 344 331 298 257 202
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 165 130 87 67 51 55 46 41 46 25
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 120 108 136 128 170 157 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Familles notables.png Notables

La famille MURAIRE connue par le comédien RAIMU est originaire de la commune , même si le comédien est originaire de Toulon , la place du village porte son nom Jules MURAIRE. Celle ci fut inaugurée par sa petite fille Isabelle NOHAIN-RAIMU en 2003.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
CHARRIER -1807 -  
Emeric ARNOUX 22 septembre 1807 - Nommé par le préfet [5] -  
- - -  
- - Période Sarde  
SARDOU décembre 1861 - Premier CM de la commune ratachée aux Alpes-Maritimes le 21 décembre  
- - -  
Gratien BELLON 1884 - 1892 -  
Henri GUERIN 1892 - 1900 -  
Jules VIAL 1900 - 1905 -  
Antoine SARDOU 1905 - 1908 -  
Pierre Joseph CHAIX 1908 - 1912 -  
Gratien BELLON 1912 - 1919 -  
Marcellin MENGEAUD 1919 - 1935 -  
André BAUD 1935 - 1965 Décès -  
Louis BELLON 1960 - 1983 Restaurateur -  
Marcel REBUFFEL 1983 - mai 2006 Décès - (1930-2006)  
Frédéric CASTELLANO 2006 - 2008 Intérim jusqu'aux élections de 2008  
Fabrice LACHENMAIER 2008 - 2020 - [ Photo]  
Ludovic SANCHEZ 2020 - (2026) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb & Commune

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
Henri REBUFFEL juin 1841 - 1843 Puis recteur à la Doire à Séranon[6]  
- - -  

Les instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  
Jean MARCHETTI -1960 Dernier instituteurs de la commune - L'école fermant ses portes à l’issue de l’année scolaire 1959/1960 alors que l’unique classe ne comprenait plus que 5 élèves [7]  

Liste des titulaires de la Légion d'Honneur nés à Le Mas

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean Joseph BARLATIER de MAS 14/05/1768 1834 Fiche -  
Pierre Pascal SAUVAIRE 17/09/1883 4/07/1955 Fiche -  
André Marcelin BAUD 1884 1964 Ancien maire - Officier de la légion d'honneur  
- - - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 9h00 à 12h00 - - - de 9h00 à 12h00 - -
Après-midi - - - - - - -
06081 - Le Mas-Mairie.jpg

Mairie
Adresse : 16 route de Saint-Auban - 06910 LE MAS

Tél : 04 93 60 40 29 - Fax : 04 93 70 69 68

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 43.84305556° / 6.85633333° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (04/2012)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Page sur des sites de pays ou de syndicat touristique :

Page sur sites généraux :

Référence.png Notes et références

Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.