Ouvrir le menu principal

Wien - Château de Schönbrunn

< Retour à la page de Vienne

Plus tardif que la Hofburg, le château de Schönbrunn est aussi étroitement lié à la dynastie des Habsbourg.

Sommaire

Historique

Galichonj


  • La légende raconte que le nom Schönbrunn (= belle fontaine) viendrait de l'empereur Mathias qui aurait découvert une fontaine sur les terres de chasse des Habsbourg. Maximilien II acheta la propriété en 1569 qui devint la maison de la famille Habsbourg. L'édifice fut détruit par les Ottomans en 1683.
  • Dix ans plus tard, l'empereur Joseph 1e demanda à l'architecte Johann Bernard Fischer von Erlach, de construire une résidence d'été pour la famille impériale, commencée en 1695, elle resta inachevée suite au décès de l'empereur Joseph Ie en 1711.
Marie-Thérèse d'Autriche 1717-1780
  • L'empereur Charles VI la racheta en 1728 et la donna à sa fille Marie-Thérèse. Les transformations commencèrent en 1742 et furent confiées à Niccolo Pacassi, le château avait alors l'aspect qu'il a aujourd'hui.
  • Napoléon Ie y séjourna en 1805 et 1809. Mais c'est l'architecte de la Cour Johann Aman qui lui donna sa forme définitive entre 1817 et 1819 en enlevant des façades les parures rococo et les appartements furent mis au goût du jour de l'époque pour les souverains.
  • L'empereur François Joseph naquit en 1830 au château de Schönbrunn, et dès son accession au trône en 1848 en fit sa résidence privilégiée. Il s'installa dans les salles de l'aile occidentale donnant sur la cour d'honneur et y vécut jusqu'à sa mort le 21 novembre 1916.
  • Le palais compte plus de 1400 pièces, on peut en voir une quarantaine ouverte au public, notamment les appartements tapissés de couleur lilas réinstallés pour Elisabeth de Bavière en 1854, avec une salle de gymnastique équipée d'agrès.
  • Les jardins ont été dessinés par le français Jean Tréhet en 1695.
  • Depuis 1996, le château de Schönbrunn appartient au patrimoine culturel de l'UNESCO.


Architecture


Galerie de portraits


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

  • Henry BOGDAN, Histoire des Habsbourg, Paris, Édition Perrin, 2005, 433 pages, ISBN 978-2-262-02438-3
  • Jean BÉRENGER, Histoire de l'Empire des Habsbourg, 1273-1918, Paris, Éditions Fayard, 1999, 809 pages, ISBN 2-7028-3268-7
  • Françoise PERRAUD, Les Habsbourg, Saint-Cyr-sur-Loire, Éditions ALAN SUTTER, 2006, 127 pages, ISBN 2-84910-466-3

Référence.png Notes et références