Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d’informations

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Consanguinité

1 octet ajouté, 28 décembre 2014 à 00:09
m
Croyances et réalités
= Croyances et réalités =
Il y a un mythe, popularisé tout le long du XIXe siècle notamment par des écrivains, de la tare héréditaire ou congénitale, et de l'influence néfaste d'une consanguinité importante (facteur explicatif de décadence par exemple dans des familles royaleroyales). Mais la réalité est plus simple : il ne s'agit que d'un mythe, certes commode pour ne pas chercher d'autres explications, mais nullement de réalité.
Certes, il est incontestable que la procréation consanguine concentre certaines caractéristiques génétiques, y compris certaines considérées comme défavorables. Cela ne signifie nullement que les produits aient plus de « tares » que la moyenne de leur espèce, mais seulement qu'ils ont plus souvent les mêmes – qui s'éliminent ainsi plus facilement (d'où l'intérêt des « pur-sang »).
546
modifications

Menu de navigation