Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d’informations

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment suisse de Meuron

81 octets ajoutés, 17 mars 2016 à 03:31
m
Au service du Bas-Canada
abord des vaisseaux de Sa Majesté, le Melpemone, le Regulus et le Dover, avec un major, 6 capitaines, 20 lieutenants et enseignes, 54 sergents, 22 tambours et 1 001 hommes de troupe.
Composé alors de « 931 soldats, 51 caporaux, 53 sergents, 21 tambours et fifres, un sergent major, un sergent quartier-maître, un sergent paie-maître, un sergent d'armes, un tambour major, un sergent instructeur [et] 43 officiers »[4], il part pour le [[Canada]].
Il est aussi intéressant de noter qu’il y avait officiellement 28 femmes (épouses) et 28 enfants enregistrés sur le rôle du régiment.
Le régiment arrive à Halifax le 16 juillet 1813 pour renforcer l’armée britannique qui défend ses possessions du Bas-Canada lors de la guerre de 1812. Pendant une année, le régiment est stationné à
[[Québec - Montréal(ville)| Montréal]] et Chambly et est en charge de la défense de la vallée du Richelieu entre le lac Champlain et l'embouchure avec le fleuve Saint-Laurent [5].
À l'été 1814, George Prévost, commandant en chef des armées britanniques, décide de passer à l’offensive et avance avec une armée de 11 000 dans la direction de Plattsburgh, dans l'État de New York. Le régiment de Meuron, alors commandé par le lieutenant-colonel [[François-Henri de Meuron-Bayard]], participe à la Bataille du lac Champlain du 6 septembre 1814. Après la défaite anglaise, le régiment couvre la retraite de l’armée [6].
*Souces de mes image et photos son gratuite et libre
*http://ve2orc.spaces.live.com
 
 
== {{Voir aussi}} ==
* [[Régiment de Meuron]]
 
== {{Liens utiles}} ==
3 844
modifications

Menu de navigation