Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment suisse de Meuron

3 octets ajoutés, 10 juillet 2008 à 01:54
m
Le régiment de Meuron au service des Britanniques
En 1795, suite à l'invasion des Provinces-Unies et à la faillite de la Compagnie hollandaise, de Meuron met son régiment, qui prend alors le nom de « His Majesties Regiment de Meuron » au service de la Grande-Bretagne. La quasi totalité des 860 hommes du régiment acceptent le protocole de transfert qui inclut le payement des arriérés de solde ainsi que le versement d'une prime de 4 000 livres à son commandant qui est promu, tout comme son frère, au rang de général de l'armée anglaise. En 1798, le régiment entre officiellement au service de l'armée, sous la forme de deux bataillons de cinq compagnies d'infanterie chacun[2].
Sous le commandement d'Arthur Wellesley, le régiment de Meuron est transféré en Inde et participe à la campagne du Mysore en 1799. Il reste stationné en Inde jusqu'en 1806, année de la mort de son fondateur qui était retourné à Neuchâtel quelques années plus tôt, avant de retourner en Angleterre via l'île de [[MalteCanada]] où il est stationné pendant quelques mois.
*Campagnes de la Méditerranée et de la Péninsule
Le régiment de Meuron fut déplacé en 1806 à la garnison de [[Malte ]] en Méditerranée. Le départ des hommes en fin de service et les nombreux invalides avaient sérieusement diminué sa force. Le régiment de Meuron fut de ce fait assigné principalement aux tâches de garnison en Méditerranée. [[Malte]] servait alors de quartier général pour les troupes britanniques.
Le régiment combattit en Espagne durant la guerre de la Péninsule, identifiée comme la guerre de l’Indépendance par les Espagnols. De nouveau sous le commandement de Sir Arthur Wellesley maintenant sous le noble titre de Duc de Wellington, et commandant les forces britanniques en Méditerranée. Wellesley fut dans l’histoire un des rares généraux sans aucune défaite.
3 844
modifications

Menu de navigation