Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d’informations

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment suisse de Meuron

4 octets supprimés, 2 juillet 2008 à 13:52
m
Histoire Régiment suisse de Meuron
25 octobre 1787, il laisse le commandement du régiment à son frère Pierre-Frédéric et retourne en Europe pour régler des problèmes financiers : il partage alors son temps entre la Hollande, Berlin, Paris, Neuchâtel et Saint-Sulpice où il créé un cabinet d'histoire naturelle qu'il donne à la ville de Neuchâtel en 1795[4] et qui sera par la suite intégré dans le musée d'ethnographie de Neuchâtel.
Suite à la révolution française à la conquête militaire des Provinces-Unies et à la faillite de la Compagnie des Indes, Meuron fait passer son régiment au service du [[Royaume-Unis]] où il prend le nom de Régiment de Meuron de Sa Majesté [5] et est envoyé sur l'île de Ceylan. Le comte de Meuron doit alors se rendre en Inde pour avaliser le transfert de ses troupes : il ne revient qu'en 1797 avec le grade de major général et séjourne alors près de deux ans à Londres.
En 1800, il est décoré à Berlin de l'ordre de l'aigle rouge par Frédéric-Guillaume IV, le roi de Prusse et est fait lieutenant général par les Anglais. Il se retire à Neuchâtel où il fait l'acquisition, en 1801, de la demeure et du parc de la Grande Rochette qu'il transforme [6]. Il meurt des suites d'une opération le 4 avril 1806.
3 844
modifications

Menu de navigation