Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26377 - Vinsobres

16 octets supprimés, 30 mars 2007 à 20:10
{{Histoire de la commune}}
Au point de vue féodal, Vinsobres était une terre du fief de l'abbesse de Saint-Césaire d'[[13004_-_Arles|Arles]], dont une partie fut cédée, vers 1206, aux barons de Montauban, en échange du haut domaine de Mirabel et dont le surplus fut acquis par les Baux de [[84021_-_Brantes|Brantes]]. Devenus possesseurs du tout, les barons de Montauban léguèrent Vinsobres aux Dauphins, qui l'inféodèrent en 1322 aux Plaisians, et les Plaisians s'étant éteints en 1330 chez les Gandis, ceux-ci vendirent en 1352 leurs droits aux Cornilhan, qui s'éteignirent chez les d'Eurre. Ces derniers dotèrent vers 1540, de leur portion de Vinsobres, une de leurs filles mariée chez les Alrics et, en 1685, un autre mariage fit passer cette terre chez les Rocquard, qui la vendirent en 1687 aux Feautrier. Enfin, des Feautrier, un mariage fit passer, peu de temps après, cette portion de la seigneurie de Vinsobres aux d'Agoult de Montmaur, qui s'éteignirent en 1738 chez les Trémolet de [[07161_-_Montpezat-sous-Bauzon|Montpezat]], lesquels étaient encore seigneurs de cette terre à la Révolution. Seulement, il ne faut pas oublier qu'il y eut toujours plusieurs seigneurs de Vinsobres : ainsi l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, dont les droits passèrent, je crois, aux Doize, qui se disaient seigneurs majeurs de cette terre en 1727 et qui obtinrent en 1753 son érection en comté ; ainsi les Durfort et les Vinsobres en 1399 ; ainsi les Thollon en 1457 ; ainsi les La Tour en 1536 ; ainsi enfin les Véronne, qui eurent pour successeurs, vers 1730, les Moreau.
En 1790, Vinsobres devint le chef-lieu d'un canton du district du [[26063_-_Buis-les-Baronnies|Buis]], comprenant [[26226_-_Le_P%C3%A8gue|Le Pègue]], [[26189_-_Montauban-sur-l%27Ouv%C3%A8ze|Noveysan]], [[26317_-_Saint-Maurice-sur-Eygues|Saint-Maurice]], [[26367_-_Venterol|Venterol]], Vinsobres, et [[26103_-_Condorcet|Condorcet]] ; mais cette dernière commune en fut distraite en 1793 pour faire partie d'un autre canton ; enfin, en l'an VIII, Vinsobres est devenu simple commune du canton de [[Canton_de_Nyons|Canton de Nyons]].
== {{Démographie}} ==
4 779
modifications

Menu de navigation