Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26205 - Montmaur-en-Diois

1 554 octets ajoutés, 3 mars 2007 à 21:07
aucun résumé de modification
}}
== {{Histoire de la commune}} ==
==== Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme' ==== ''' MONTMAUR ''', Commune du [[Canton de Die]] - Castrum Montis Majoris, 1165 (Cartulaire de Die, 10) - Montem Majorem, 1178 (ibid., 5) - Montmaior, XIIIe siècle (Censier de l'évêque de Die) - Castrum Montis Mauri, 1442 (Choix de documents, 237) - Montmour, 1576 (Rôle de décimes) - Montmor, 1644 (visites épiscopales)  Avant 1790, Montmaur était une communauté de l'élection de [[26198 - Montélimar|Montélimar]], subdélégation de [[26108 - Crest|Crest]] et du bailliage de [[26113 - Die|Die]], formant une paroisse du diocèse de Die - Capella Montis Majoris, XIVe siècle (Pouillé de Die), dont l'église, dédiée à saint André, l'était auparavant à saint Marcel - Ecclesia parrochialis Sancti Marcelli Montismajori, 1509 (visite épiscopale), et dont les dîmes appartenaient, un tiers à l'évêque et le reste au chapitre de Die.Au point de vue féodal, c'était une terre du patrimoine des évêques de Die, dont les droits furent confirmés en 1178 par les empereurs d'Allemagne, et qui en ont été seigneurs jusqu'à la Révolution. Comprise en 1790 dans le [[Canton de Luc-en-Diois| canton de Luc-en-Diois]], cette commune fait partie du [[Canton de Die|canton de Die]] depuis la réorganisation de l'an VIII. La châtellenie de Montmaur - Castellania de Monte Majori, 1450 (Revenus de l'évêché de Die) avait la même étendue que la commune de ce nom.  Source : [http://gallica.bnf.fr/document?O=N039293 Bibliothèque_nationale_de_France]  
=={{Démographie}}==
{|<table border="1" cellspacing="0" cellpadding="0">
12 552
modifications

Menu de navigation