Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26343 - Souspierre

1 242 octets ajoutés, 5 novembre 2018 à 11:09
{{Histoire de la commune}}
}}
== {{Histoire de la commune}} ==
'''Souspierre'''<br>
commune du canton de Dieulefit.
 
— Sopeyra, 1219 (Cart. de Saint-Chaffre 41).<br>
— Sobpeyra, 1332 (Gall. christ., XVI, 130).<br>
— Caslmm de Sobpeyrio, Soubs Pire, 1391 (Choix de docum., 214). <br>
— Souppera, 1441 (ibid., 271). <br>
— Soupiarre, 1539 (arch. de la Drôme, E 2162). <br>
— Suppierre, 1562 ibid., 217/1). <br>
— Soppierre, 1563 (ibid., 2166). <br>
 
Avant 1799, Souspierre était une communauté de l'élection, subdélégation et sénéchaussée de Montélimar, formant depuis 1667 une paroisse du diocèse de Die, dont l'église était sous le vocable de saint Sébastien et dont les dîmes appartenaient au commandeur du Poët-Laval, qui présentait à la cure.
 
C'était en outre une terre du fief des comtes de Valentinois, appartenant dès 1269 à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commanderie du Poët-Laval, qui la vendit vers 1540 aux Lattier. Ceux-ci étaient encore seigneurs de Souspierre à la Révolution.
 
Comprise en 1790 dans le canton de Château-neuf de Mazenc, cette commune fait partie du canton de Dieulefit depuis la réorganisation de l'an VIII. <ref> Source : Bibliothèque nationale de France ; Dictionnaire topographique du département de la Drôme</ref>
 
== {{Patrimoine}} ==
* '''Église Saint-Sébastien'''
27 225
modifications

Menu de navigation