Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d’informations

Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tissage à Belmont-de-la-Loire

6 octets ajoutés, 8 septembre 2005 à 09:59
aucun résumé de modification
A Belmont, les métiers se comptaient par centaine. La majorité de la population vivait du tissage car les autres activités étaient relativement réduites. Il n'y avait qu'un peu d'artisanat et quelques scieries.
[[Image:Cabine.jpg|150px300px|Cabine de tissage|right]]Les métiers étaient installés dans les usines, mais aussi chez les particuliers. Chez ces derniers, il y avait, en moyenne 2 à 3 métiers par habitation. Ceux qui avaient une cabine pouvaient en avoir de 4 à 6. LEs métiers étaient donc installés dans des cabines mais aussi dans les maisons, à la cuisine ou la salle à manger.
En général, les tisseurs à domicile n'avaient pas d'autre activité que le tissage. Il n'y avait pratiquement que les agriculteurs qui en faisaient un second emploi. Avant 1945, à l'époque des gros travaux agricoles, les paysans réduisaient ou arrêtaient le tissage. après la guerre, les industriels n'ont plus accepté ces baisses de productions saisonnières. Les agriculteurs, se sont alors adaptés pour fournir un travail régulier.

Menu de navigation