Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Seigneurs du Grippon

62 octets ajoutés, 21 septembre 2017 à 08:49
aucun résumé de modification
<!-- Catégorie de la page, ne pas modifier -->
[[Catégorie:Histoire des familles|GS]]
[[Catégorie:Manche, Histoire des familles]]
[[Catégorie:Canton de La Haye-Pesnel (50)]]
<!-- Catégorie de la page, ne pas modifier -->
''[[50114 - Les Chambres|<Retour Les Chambres]]''
 
== Généalogie ==
Voici d'après la préface du chartrier du Grippon, la liste chronologique des seigneurs du Grippon, suivie depuis les seigneurs d'Avranches jusqu'audit Jehan de Fechal, majeur en 1490 :
* I. — Othaire d'Avranches.
* II. - Hacoulz de Subligny, époux de Denise d'Avranches.
* III. - Mre Olivier Tesson, sgr de la La Roche-Tesson, premier mari d'Anseline de Subligny, dame de Subligny, d'Avranches, de Marcey, de la La Hiaule, de Dol, de Combourg, etc.* IV. — Mre Raoul Tesson, époux de Guillemette de la La Courbe.
* V. — Mre Olivier Tesson.
* VI. — Mre Robert Tesson.
* VII. - Mre Jehan Tesson<ref>Jean Tesson fut tué à Chantoceaux à la recousse de Jean duc de Bretagne dont le frère Raoul fut tué avec luy. - Pièces originales, vol. 2.810, dossier de Tesson, fol. 129. -. Bibl, Nat. Cabinet des titres.</ref>, Chevalier, époux de Marie Painel, dame de Hocquigny.<br>* VIII. — Mre Jehan de Villiers<ref>Noble et généreux Messire Jean de Villiers, Chevalier, baron du Homet, sire de Poquet, de Grippon et dame Catherine, sa femme, donnèrent au chapitre d'Avranches, du consentement du Révérend Père en Dieu Monseigneur Jean-Baptiste évêque d'Avranches pour l'utilité de ladite église devant le Maître Autel de laquelle feu de bonne mémoire Messire Raoul Tesson, chevalier, seigneur de Grippon, oncle de ladite dame était honorablement enterré et en laquelle il se devait célébrer trente-huit obits par an pour luy, le patronage du personnat de l'Olif avec les dîmes etc., qui en faisaient la dotation pour être employés à 1’entretien de six en fans de chœur et d'un Maître, sauf 20 lt par an pour l'hôpital de Grippon par lettres données au château du Homet, le mardy 4 may 1456. Archives de Monsieur le Comte de Rieux au château de la Forêt-Noire. (Dom Villevielle, Trésor généalogique, volume 86, folio 39 - Bibliothèque Nationale, Cabinet des titres).</ref>, chevalier, seigneur et baron du Hommet, etc., Connétable héréditaire de Normandie<ref>Des gens de lettres du pays sçavans dans l'Histoire des bonnes Maisons et des grandes terres de la province ont assuré sçavoir que la dignité de Connétable connétable hérédital de Normandie a été possédée par les Seigneurs du Grippon avant et après Jean de Villiers, comme étant attachée à cette terre, ajoutant d'en avoir vu la preuve dans plusieurs chartes. <br>
En effet, cette terre est une des plus considérables de la généralité de Caen et ornée des plus beaux droits qu'on puisse voir. La considération d'une terre si distinguée et possédée par des personnes de si haute naissance a bien pu porter les Ducs de Normandie à lui attacher dès les premiers temps la dignité de Connétable de cette Province et les successeurs de ces personnes en la même terre ont pu et dû se faire honneur de cette dignité. (Extrait d'un Mémoire pour servir de supplément à la Dissertation sur les dignités héréditaires attachées aux Terres titrées, par monsieur D. L. R. — Mercure de France, Février 1721, pages 38-45). En réalité, il paraît que ce titre de Connétable de Normandie donna lieu à plusieurs procès ; mais il fut toujours reconnu comme inhérent à la baronnie de Varenguebec (canton de La Haye-du-Puits, arrondissement de Coutances). Or, si cette baronnie appartint bien à la maison du Hommet, elle ne passa pour cela, semble-t-il, dans la famille des Villiers, barons du Hommet. En effet, Julienne du Hommet, baronne de Varenguebec, fille de Jourdain, ayant épousé Robert de Mortemer, elle lui apporta en dot sa baronnie. Sa sœur, Nicolle du Hommet, mariée à Amaury de Villiers, éleva des prétentions au titre de Connétable en faveur de son mari ; mais il fut jugé, par arrêt de l'an 1272, que cette dignité appartenait à la baronnie de Varenguebec. C'est vers l'an 1030 que Raoul de Gacé, seigneur de Gacé et de Varenguebec, fut fait Connétable de Normandie par le duc Robert Ier. Il fut un des tuteurs ou gouverneurs du jeune Guillaume, le futur Conquérant, fils naturel dudit Robert-le-Diable. </ref>, époux de Catherine Tessson, dame du Grippon et de Subligny, vivants, l'un et l'autre, le 4 mai 1456.
* IX. — Mre René deFechal, seigneur de Marboué, etc., époux en premières noces de Jehenne de Villiers, morte le 23 septembre 1476.
* X. — Mre Jehan de Fechal, chevalier, majeur en [[1490]].
== Remarques ==
En laquelle Terre et Seigneurie il y a six prévôtés, esquelles prévôtés il y a Prévosts, recepveurs et grenettiers, c'est à sçavoir Le Grippon, Subligny, Lolif, Champservon, Pons et Bourguenolles ; lequel ce présent Chartrier est composé par Estienne De Groucy, Escuyer, Sénéchal garde et gouverneur de ladite Terre et Seigneurie selon qu'il a pu sçavoir et recouvrer des lettres, Chartriers, adveuz, Rolles, papiers et autres Enseignemens de ladite Terre et Seigneurie du Grippon, de Hambuye, et qu'il en a eu vraie connoissance; laquelle fait mention ez commentaires César, et autres lieux ; lesquels Chartriers, adveus et autres enseignemens, signés, scellés et aprouvés, deuement incorporez en ce présent Chartrier par ordre en chacune Prevosté, selon ce qui après ensuit et pareillement est fondateur de l'Abbaye de Montebourg.
== {{Notes et références}} ==
{{Références}}
== {{Bibliographie}} ==
* Alfred de Tesson, ''Le chartrier de la seigneurie du Grippon'', dans Revue de l'Avranchin, bulletin... de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches et de Mortain, t. VII, février 1894, p. 9.
 
== {{Notes et références}} ==
{{Références}}
18 845
modifications

Menu de navigation