Société Maritime et Coloniale de Marseille

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

<< Retour : Transports maritimes

Présentation

L'établissement du mandat français sur le Liban et la Syrie par le traité de Lausanne (1923) déclencha les relations commerciales avec le Moyen-Orient.

La Société Coopérative de Navigation a été fondée à Marseille en 1922 pour exploiter des lignes régulières bimestrielles de passagers et de fret lourd vers Alexandrie, Port-Saïd, Jaffa, Beyrouth, Tripoli, Lattaquié, Alexandrette, Mersin et Chypre.

La Société Maritime Coloniale (SMC) était la direction technique de la Société Coopérative de Navigation. [1]

Lignes

  • 1927 : création d'une ligne entre Marseille et l'Egypte et la Syrie

Navires

Quatre navires ont été achetés à la marine française, qui avait décidé de moderniser sa flotte et de se débarrasser des unités obsolètes d'origine allemande.
Cependant, la société manquait d'expérience dans le domaine du transport maritime et ses navires sont rapidement devenus obsolètes.
L'entreprise a baissé son pavillon lorsque ses derniers navires, le MS Belgrano, le Grand-Liban et la Ville-de-Damas ont été vendus à la ferraille en 1931.

  • Belgrano : navire de 11000 tonnes
  • Le Grand Liban : Steamer
  • Ville d'Alexandrette : Steamer
  • Ville-de-Damas : Steamer

Référence.png Notes et références

  1. Source: Paul Bois. Armements marseillais - Compagnies de navigation et navires à vapeur (1831-1988), published by the Chamber of Commerce and Industry Marseille-Provence
  2. Courrier maritime nord africain : industriel et commercial - 1927