Raymond POINCARÉ

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à liste des présidents de la République française

Raymond POINCARÉ
Président de la République
(1912 - 1920)


Raymond POINCARÉ (1860-1934)

Président de la République (1912-1920)

Biographie

  • 20 août 1860 : naissance de Raymond, Nicolas, Landry POINCARÉ à Bar-le-Duc (Meuse). Après une licence en droit, il prête le serment d'avocat en décembre 1880.
  • 31 juillet 1887 : il est élu député républicain libéral de Commercy (Meuse).
  • Août 1893 : réélu.
  • 1894-1895 : il entame une carrière ministérielle : il est d'abord ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes (1893) puis ministre des Finances, pour la première fois.
  • Janvier à octobre 1895 : il est à nouveau ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes.
  • 22 février 1903 : il est élu sénateur de la Meuse.
  • 17 août 1904 : il épouse Henriette BENUCCI.
  • 1906 : il est à nouveau ministre des Finances pendant quelques mois.
  • 18 mars 1909 : Raymond POINCARÉ est élu à l'Académie française.
  • Du 14 janvier 1912 au 20 janvier 1913 :
    • Il est président du conseil, ministre des Affaires étrangères et met en place un gouvernement " d'union nationale ".
    • Raymond POINCARÉ est élu président de la République. Pendant le conflit, il souffre des limitations de sa fonction, notamment à partir du gouvernement de Clemenceau.
  • 23-29 juin 1913 : voyage officiel en Grande-Bretagne.
  • 7-15 octobre 1913 : voyage officiel en Espagne.
  • 13-23 juillet 1914 : il effectue un voyage officiel en Russie avec René VIVIANI, président du Conseil, pour renforcer les alliances, deux semaines après l'attentat de Sarajevo.
  • 4 août 1914 : VIVIANI donne lecture aux Chambres du message de Raymond POINCARÉ qui lance la formule de " l'Union sacrée " : la France " sera héroïquement défendue par tous ses fils, dont rien ne brisera devant l'ennemi l'union sacrée ".
  • 13 octobre 1916 : POINCARÉ se rend à Verdun et remet la croix de la Légion d'honneur à la ville martyre.
  • 20 janvier 1919 : il reçoit la visite de Woodrow WILSON, président des États-Unis.
  • 21-24 juillet 1919 : voyage du président en Belgique.
  • 10-14 novembre 1919 : voyage du président en Grande-Bretagne.
  • 13 janvier 1920 :
    • Il est réélu sénateur en violation de la loi constitutionnelle puisqu'il est encore président de la République.
    • Sous la présidence d'Alexandre MILLERAND, il est à nouveau président du conseil, ministre des Affaires étrangères, du 15 janvier 1922 au 8 juin 1924.
    • POINCARÉ donne l'ordre aux troupes françaises d'occuper la Ruhr, pour obtenir de l'Allemagne les " réparations ".
  • 6 janvier 1924 : il est réélu sénateur de la Meuse.
  • février-mars 1924 : il sauve le franc menacé par la spéculation mais la victoire du Cartel des gauches entraîne la démission de POINCARÉ et du président MILLERAND, en juin 1924.
  • 13 juin 1920 : élection de Gaston DOUMERGUE à la présidence de la République.
  • 23 juillet 1926-6 novembre 1928 : président du conseil, ministre des Finances. Après l'échec du Cartel des gauches, il forme un gouvernement d'"union nationale" et engage une politique de redressement financier à laquelle son nom est resté associé.
  • 25 juin 1928, le Parlement adopte la loi qui fixe la valeur légale du " franc POINCARÉ ".
  • 11 novembre 1928 : président du conseil.
  • Le 27 juillet 1929 : il démissionne pour des raisons de santé.
  • Le 7 octobre 1934 : il est réélu conseiller général de la Meuse.
  • Le 15 octobre 1934 : Raymond POINCARÉ s'éteint à Paris.

Source

  • Service des archives e t de l'information documentaire de la Présidence de la République.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Pierre MIQUEL, POINCARÉ ; Fayard, 1984.
  • Daniel AMSON, POINCARÉ, l'acharné de la politique ; Tallandier, 1997.
  • François ROTH, Raymond POINCARÉ ; Fayard, 2001.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références