ROCHAMBEAU Jean-Baptiste Donatien de Vimeur

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


ROCHAMBEAU Jean-Baptiste.jpg

Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau - Maréchal de France.

Baton de Maréchal.JPG
Bâton du Maréchal de France

Né 1er juillet 1725 à Vendôme - Décédé 10 mai 1807 à Thoré-la-Rochette

Généalogie

Armes & Devise :

Rochambeau Arme et devise.JPG
Vivre et mourir en vaillant chevalier

René IV de VIMEUR, Seigneur de ROCHAMBEAU x Elisabeth de MENON de TURBILLY dont :

Joseph de VIMEUR de ROCHAMBEAU x Marie Madeleine BRACHET dont :

Joseph Charles de VIMEUR de ROCHAMBEAU et de Marie-Claire Thérèse BÉGON dont :

Jean-Baptiste Donatien de VIMEUR de ROCHAMBEAU x épouse, le 22 décembre 1749, Jeanne Thérèse TELLEZ d'ACOSTA, avec laquelle il a un fils :

Donatien-Marie-Joseph de VIMEUR de ROCHAMBEAU (7 avril 1750 -18 octobre 1813) Général de l'Armée napoléonienne

Carrière

  • 1742 : au régiment de cavalerie, et il sert en Bohême, en Bavière et sur le Rhin.
  • Aide de camp de Louis-Philippe d'Orléans.
  • 1747 : nommé colonel, il se distingue au siège de Maastricht en 1748, et devient le gouverneur de Vendôme en 1749.
  • 1756 : se distingue lors de l'expédition de Minorque, en particulier lors du siège de Mahón, il est nommé général de brigade dans l'infanterie.
  • 1758 : il combat en Allemagne.
  • 1761 : nommé Maréchal de camp et inspecteur de la cavalerie. Il est alors fréquemment consulté par les ministres pour des points techniques.
  • 1780 : il est envoyé, avec le rang de lieutenant général, à la tête de 6 000 hommes des troupes françaises pour aider les colons américains dirigés par George Washington contre les troupes britanniques. Sur place, il est aidé par La Fayette arrivé à Boston à bord de L'Hermione.
  • 1781 : ses troupes purent quitter Rhode Island et, en marchant à travers le Connecticut, rejoindre Washington dans le Hudson. Il s'illustre à la tête du corps expéditionnaire français lors de la guerre d'Indépendance des États-Unis (1775-1782).
  • Lors de son retour en France, il est honoré par Louis XVI, qui lui décerne le cordon bleu et le fait gouverneur de Picardie et de l'Artois.
  • 1791 : la loi du 28 décembre lui confère le bâton de Maréchal, quelques jours après sa nomination comme général en chef de l'Armée du Nord.
  • Membre de l’Assemblée des notables en 1787, il se rallie à la Révolution, démissionne de ses fonctions en 1792 en raison de ses désaccords avec Dumouriez. Arrêté pendant la Terreur, il est libéré après le 9 Thermidor et reçoit, en 1803, de Napoléon, une pension de maréchal à vie

Distinction

  • Pendant son séjour en Amérique du Nord, Rochambeau portait l'écharpe rouge de l'Ordre de Saint Louis.
  • A son retour en France il reçut le cordon bleu de l'Ordre du Saint-Esprit.
  • En 1791, il fut le dernier Maréchal de France nommé sous l'Ancien Régime.

Hommages

  • Un monument dédié à Rochambeau, réalisé par Ferdinand Hamar, et présenté comme cadeau de la France aux États-Unis, est inauguré Place Lafayette, par Theodore Roosevelt le 24 mai 1902.

Logo internet.png Liens utiles (externes)