ROBIN Marthe

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Biographie

Marthe ROBIN

Marthe ROBIN

Mystique catholique, fondatrice des Foyers de Charité

  • née le 13 mars 1902 à Châteauneuf-de-Galaure (Drôme)
  • ✞ morte dans la même ville le 6 février 1981, (Sépulture dans le : tombeau familialdans le cimetière de Saint-Bonnet-de-Galaure (26))

Parents

Les Robin sont des paysans assez aisés, croyants, mais guère pratiquants.

  • Joseph Michel ROBIN, né le 29 mars 1860 à Châteauneuf de Galaure - ✞ décédé le 23 juin 1936 à Châteauneuf-de-Galaure, à l'âge de 76 ans, Cultivateur
Marié le 10 janvier 1889 à Saint-Sorlin-en-Valloire (Drôme)
  • Célestine CHOSSON, née le 31 janvier 1865 à Saint-Sorlin-en-Valloire - ✞ décédée le 22 novembre 1940 à Châteauneuf-de-Galaure, à l'âge de 75 ans

Frère et sœurs

Marthe est la sixième et dernière enfant de la famille, qui compte quatre filles et un garçon.

  • Célina ROBIN (1889-1985) Mariée le 22 août 1908 à Châteauneuf de Galaure, avec Claudius Arsène Aristide SERVE (1881-1965)
  • Marie Gabrielle ROBIN (1892-1967)
  • Alice Victorine ROBIN (1894-1977) Mariée le 29 janvier 1924 à Châteauneuf de Galaure,avec Fabien BROSSE (1883-1964)
  • Henri Joseph ROBIN (1896-1951)
  • Clémence Amélie ROBIN (1898-1903)

La maladie de Marthe Robin

  • été 1918 :Premiers symptômes de la maladie
  • 1er décembre 1918 : Marthe s'effondre dans la cuisine
Elle reçoit le sacrement des malades.
  • 1919 :Marthe est alitée
Elle reste dans son lit dans un état de léthargie qui dure 27 mois
  • 20 mai 1921 : Première apparition de la Vierge Marie
  • 1923 - 1927 :Progression de la maladie
Marthe passe ses journées dans son fauteuil. Elle s’occupe à des travaux de couture et de broderie
  • 3 octobre 1927 : Apparition de Ste Thérèse
Grave hémorragie digestive. Marthe reçoit, pour la deuxième fois, le sacrement des malades. Coma de trois semaines.
En sortant de ce coma, Marthe dit à sa famille qu’elle a vu Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face (Thérèse de Lisieux)
  • octobre 1927 : Marthe est totalement alitée. La maladie (une encéphalite) continue de se développer jusqu’en 1939
  • 4-5 décembre 1928 : Apparition de Jésus à Marthe
  • 2 février 1929 : Brusque crise de tétraplégie (paralysie des bras et des jambes)

L’hostie comme seule nourriture

La paralysie progressive de ses voies digestives empêche Marthe ROBIN de manger et de boire.
Pourtant, elle ne meurt pas.
Chaque semaine, seule l'hostie qu'elle reçoit peut être avalée.
La Communion devient son unique nourriture.
Elle puise sa force dans l’Eucharistie.

L’héritage de Marthe Robin

76 Foyers de Charité répartis à travers le monde. (Communautés constituées de prêtres et de laïcs, vivant comme en famille)

Le rayonnement de Marthe continue d’attirer des dizaines de milliers de pèlerins à Châteauneuf-de-Galaure,

Vénérable

Marthe ROBIN a été proclamée « vénérable » en novembre 2014 par le Pape François


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Découvrir Marthe Robin : Bernard PEYROUS, Jean-Romain FRISCH - Date de parution : 10 janvier 2011
  • Ce que Marthe leur a dit (Conversations inédites) : GILLE Marie-Thérèse / PEYROUS Bernard - Editeur : EDITIONS DE L´EMMANUEL - Date de parution : 5 mars 2015

Logo internet.png Liens utiles (externes)

  • Site internet géré par les Foyers de Charité sur Marthe ROBIN


^ Sommaire