Petit Palais

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

<-- Retour Paris


Photo : C.Angsthelm

Avenue Winston Churchill



Historique

  • Le Petit Palais, situé face au Grand Palais sur l'avenue Winston Churchill reliant les Champs Elysées aux Invalides, est un joyau architectural classique, conçu par Charles Girault (1851-1932), (qui a également supervisé les travaux du Grand Palais). Charles Girault souhaite préserver la verdure du Carré Marigny afin de garder une atmosphère paisible à ce monument d'exception. Les travaux débutent en 1897 et s'achèvent deux ans après pour l'ouverture de l'Exposition Universelle de 1900.
  • Deux ans après l'Exposition Universelle, le Petit Palais est transformé en Petit Palais des Beaux-Arts de la Ville de Paris pour recevoir une collection permanente et des collections temporaires.
  • De nombreuses donations ont permis d'enrichir les expositions permanentes, notamment de précieuses pièces antiques, médiévales, de la Renaissance française et italienne, et de nombreux tableaux flamands. Des acquisitions d'œuvres d'artistes célèbres, dont Gustave Courbet, contribuent au large succès de ce lieu. Des commandes passées par le Musée ont permis d'acquérir un certain nombre d'œuvres du XIXe ainsi que des legs et donations : Delacroix, Carpeaux, Cézanne, Courbet, Ingres...
  • Dans les années 2000, le Petit Palais voit l'accès des images de photographes, qui par la suite, pour certaines, ont été acquises par le Musée.
  • Fermé de 2000 à 2005 pour travaux de rénovation et d'agrandissement, le Petit Palais voit sa surface passer de 15 000 m² à 22 000 m², permettant l'accès d'expositions internationales au premier étage.


Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • Sur la façade à colonnade ionique, une entrée monumentale surmontée d'un dôme sans verrière à lanternon.
  • Un riche décor et de très belles ferronneries décorent l'entrée principale. L'archivolte du porche est orné de sculptures : Les Quatre Saisons de Convers, la Seine et ses affluents de Maurice Ferrary ; sur la voussure de la porte s'entrelacent fleurs, fruits et animaux couronnés par l'écusson de la Ville de Paris protégeant les Arts, dus à Jean-Antoine Injalbert. Au-dessus du fronton, de part et d'autre, La Peinture et la Sculpture, par René de Saint Marceaux.
  • Les bas-reliefs, situés en dessous des fenêtres derrière la colonnade sont de Léon Fagel et Jean-Baptiste Hughes, et représentent les Arts et les Industries diverses.
  • Deux statues de Alphonse de Moncel : Venus et Junon ornent chacun des pavillons latéraux. Dans le tympan du fronton de la porte postérieure ; Trois Parques, Le Jour et la Nuit de Henri Lemaire et L'Histoire de l'Archéologie de Jean-Charles Desvergnes.
  • L'intérieur est structuré autour d'un jardin bordé d'un péristyle.
  • La décoration est particulièrement soignée dans les endroits de passage : vestibule d'entrée, colonnade du jardin, deux grandes galeries d'exposition ainsi que la coupole de l'escalier qui sont fastueusement parés de splendides peintures.
  • Les ferronneries ont été dessinées par Charles Girault : les grilles d'accès, les rampes d'escaliers à l'intérieur ainsi que les guirlandes du péristyle.



Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Jardin

  • Les peintures du péristyle ont été réalisées par Paul Baudouin, (élève de Puvis de Chavanne), qui a réinventé l'art de la fresque en recréant des décors oubliés depuis la Renaissance, avec des médaillons de figures féminines des Saisons, ou bien des Mois avec en alternance les heures du jour et de la nuit.


Intérieur

  • Les voûtes des deux galeries ont été respectivement peintes par deux artistes : Fernand Cormon pour la Galerie Nord : entre 1906 et 1911 il retrace l'histoire de l'ancien Paris depuis la bataille de Lutèce jusqu'à la Révolution : la galerie sud est l'œuvre de Alfred Roll qui illustrera le Paris moderne.