Pablo PICASSO

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pablo PICASSO.jpg

Biographie

Pablo Picasso naît le 25 octobre 1881 à Malaga en Espagne. Il est le premier enfant de José Ruiz y Blasco, alors professeur de peinture à l'école provinciale des Arts et métiers de la ville et de María Picasso López, une fille de vignerons.

Picasso, encouragé par son père, il peint ses tout premiers tableaux à l'âge de huit ans. En 1896, il entre à l'école des Beaux-Arts de Barcelone.

En septembre 1897, Picasso part étudier à Madrid et réussit en octobre le concours d'entrée à l'académie royale de San Fernando. Cependant l'enseignement de l'institution ne lui plaît pas et il renonce à suivre les cours. En juin 1898, il retourne à Barcelone.

À partir de 1904, il s'installe à Paris, au Bateau-Lavoir, dans l'atelier laissé par Paco Durrio. Là, il rencontre sa première compagne : Fernande Olivier.

En automne 1905, il rencontre Gertrude et Leo Stein. Ces deux mécènes lui achètent de très nombreuses toiles et apportent au peintre désargenté une plus grande aisance financière.

De 1907 à 1914, il réalise avec Georges Braque des peintures qui seront appelées « cubistes ». Elles sont caractérisées par une recherche sur la géométrie et les formes représentées : tous les objets se retrouvent divisés et réduits en formes géométriques simples, souvent des carrés.

La réalisation des Demoiselles d'Avignon, l'œuvre fondatrice du cubisme commencée pendant l'hiver 1906-1907 et achevée début juillet 1907.

Pendant la Première Guerre mondiale, Picasso échappe à la mobilisation du fait de sa nationalité, l'Espagne ne comptant pas parmi les belligérants.

Plaque 7 rue des grands Augustins à Paris

L’année 1925 est celle d’une rupture radicale dans la production du peintre avec des tableaux très violents montrant des créatures difformes, convulsives, prises dans les rets d’une rage hystérique. C'est la période surréalistes.

À la suite du bombardement de Guernica, le 26 avril 1937 pendant la guerre civile espagnole, Picasso est horrifié par ce crime et se lance dans la création d'une de ses œuvres les plus célèbres : Guernica.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Pablo Picasso vit à Paris.

L'immense notoriété de Picasso lui procure une relative protection, sans lui épargner les tracasseries. Il est fiché comme « anarchiste » par la Sûreté.



Picasso et la cote d'Azur

Lieu de résidence de Picasso à Antibes (Source : Musée Picasso Antibes)

Viscéralement attaché à la Méditerranée, Picasso devient un habitué de la Côte d'Azur dès 1919. Chaque été, le peintre et sa famille multiplient les voyages dans la région d'Antibes et de Cannes.

Premier séjour en 1920, Picasso et son épouse Olga Khokhlova passent leur été à la villa les Sables, chemin des Sables à Juan-les-Pins. Les dessins et peintures que fait Picasso alternent entre le thème des baigneuses, des huiles sur les villas voisines ou sa femme en train de s'adonner a ses loisirs.

En 1923, Picasso, sa femme et son jeune fils passent l'été à l'Hotel du Cap d'Antibes. N'ayant pas assez d'espace installer un atelier il travail sur papier et produit de nombreux dessins. Son sujet de prédilection reste les baigneuses.

Fin juillet 1924, la famille Picasso s'installe dans la villa la Vigie construite pas un Anglais excentrique. Il utilise le garage comme atelier ou il peint une série de nature mortes et de nombreuses oeuvres montrant la villa.

En 1925, il séjourne pour l'été à la villa Belle Rose; située rue Saint-Honorat.

En juillet 1926, les Picasso louent cette fois ci la Villa La Haie Blanche à Juan les Pins.

Après deux été passé à Dinard, la famille Picasso retrouve la cote d'Azur en 1930. Ils louent la villa Bachlyk.

En 1931, Picasso rejoint Juan-les-Pins à la fin juillet.Ils louent la villa Chêne-Roc sur la route du Cap. Il exécute une série de tableaux aux couleurs vives de la villa.

En 1936, Picasso retourne à Juan-les-Pins avec sa nouvelle compagne Marie-Thérèse et leur fille Maya. Ils louent la villa Sainte-Geneviève.

En 1939, Picasso et Dora Maar, sa nouvelle compagne s'installent dans l'appartement de Man Ray au 44 Boulevard Albert Ier. Il peindra un immense tableau dans l'atelier de Man Ray "Pêche de nuit à Antibes. Le 26 août, après l'annonce de la mobilisation générale Picasso repart en train à Paris.

Villa Bachlyk, lieu de villégiature de Picasso en 1930


Quelques œuvres de cette période


En octobre 1946, le peintre pose ses valises à Golfe Juan mais il installe son atelier au musée Grimaldi d'Antibes, à la demande du conservateur. Porté par la lumière de la mer qui baigne son atelier niché au sommet des remparts, l'artiste, alors âgé de 55 ans, crée près de 70 peintures et dessins en seulement deux mois.

Au centre de son œuvre, la Méditerranée, dont la guerre l'avait obligé à s'arracher durant de longues années. Il peint parfois à même les murs du château. 

Moins d'un an après son départ du château, une salle consacrée à son œuvre est inaugurée. Progressivement, le musée Grimaldi abandonne sa vocation archéologique pour devenir en 1966 le musée Picasso. La collection est composé de 245 œuvres.

Il s'installe à Vallauris en 1948 avec Françoise Gilot où il demeure jusqu’en 1955.

En 1952, il dessine La Guerre et La Paix pour la décoration de la chapelle de Vallauris, qui deviendra le musée Picasso.

Quelques œuvres de cette période


Picasso s’installe en 1955 à Cannes où il fit l’acquisition d’une somptueuse bâtisse 1900 « La Villa Californie ». Lieu idéal de séjour et de création, il y installe son atelier et réalise de nombreuses œuvres majeures.

Villa Californie


Mougins fut l’ultime lieu de résidence de l’artiste, qui y vécut, avec sa dernière femme Jacqueline, de 1961 à sa mort en 1973, au lieu dit « Notre-Dame-de-Vie »

Il est inhumé au château de Vauvenargues.

Sélection d’œuvres

Photos complémentaires

Bibliographie

  • Les vacances de M. Pablo, Picasso à Antibes Juan-les-Pins 1920-1946, Editions Hazan 2018

Voir aussi

Liens utiles

Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.