Nicolas LADVOCAT : Différence entre versions

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (Alienorgen a déplacé la page LADVOCAT Nicolas vers Nicolas LADVOCAT sans laisser de redirection : uniformisation des pages Biographie)
(mise en page)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Biographie]]
 +
Reçu conseiller Grand Conseil le 20 novembre 1585<ref>Bibl. nat., ms. fr. 14015, p. 58. — Nicolas Ladvocat était encore en fonction en (F. DUMONT, op. cit., t. II, fasc. 4, n° 19259. 14 avril 1610). Il était alors commissaire député en Touraine.</ref>. II obtint en [[1589]] un brevet du roi, enregistré au Grand Conseil à Tours le 22 juin, déclarant qu'il n'avait signé la Ligue que pour éviter l'emprisonnement et la vente de ses biens et lui permettant ainsi de rester à Paris<ref>Arch. nat., U 637, p. 42-43, et Bibl. nat., ms. fr. 32990, p. 261. Nicolas Ladvocat avait également obtenu des lettres du 4 mai 1589, enregistrées elles aussi le 22 juin.</ref>. Il épousa Marie du Hamel<ref>Marie du Hamel était veuve en 1630 (Arch. nat., M. C, Et. XIX, 1. 400, 7 avril 1630).</ref>, fille de Louis, seigneur de Guibeville, maître des comptes à Paris, et de Nicole Hotman, dont il eut trois enfants : Marie, qui épousa Etienne Parfait, contrôleur de la maison du roi (lequel se remaria avec Anne Vaillant de Quelis), Louis, contrôleur ordinaire des guerres, et Madeleine, qui épousa Jérôme de Bragelonne, conseiller à la Cour des aides<ref>Bibl. nat., ms. fr. 32989, fol. 208, et ms. fr. 32356, p. 348; Dos. Bleus 567. Ripault, fol. 2.</ref>.
  
Ladvocat (Nicolas). Reçu conseiller Grand Conseil le 20 novembre 1585 (1). II obtint en 1589 un brevet du roi, enregistré au Grand Conseil à Tours le 22 juin, déclarant qu'il n'avait signé la Ligue que pour éviter l'emprisonnement et la vente de ses biens et lui permettant ainsi de rester à Paris (2). Il épousa Marie du Hamel (3), fille de Louis, seigneur de Guibeville, maître des comptes à Paris, et de Nicole Hotman, dont il eut trois enfants : Marie, qui épousa Etienne Parfait, contrôleur de la maison du roi (lequel se remaria avec Anne Vaillant de Quelis), Louis, contrôleur ordinaire des guerres, et Madeleine, qui épousa Jérôme de Bragelonne, conseiller à la Cour des aides (4).<br>
+
== Sources ==
1. Bibl. nat., ms. fr. 14015, p. 58. — Nicolas Ladvocat était encore en fonction en (F. DUMONT, op. cit., t. II, fasc. 4, n° 19259. 14 avril 1610). Il était alors commissaire député en Touraine.<br>
+
 
2.Arch. nat., U 637, p. 42-43, et Bibl. nat., ms. fr. 32990, p. 261. Nicolas Ladvocat avait également obtenu des lettres du 4 mai 1589, enregistrées elles aussi le 22 juin.<br>
+
Notice extraite de C. Trani, ''Les officiers du Grand Conseil au XVIe siècle'', in mem Paris Ile de France, 1991.
3. Marie du Hamel était veuve en 1630 (Arch. nat., M. C, Et. XIX, 1. 400, 7 avril 1630).<br>
+
 
4. Bibl. nat., ms. fr. 32989, fol. 208, et ms. fr. 32356, p. 348; Dos. Bleus 567. Ripault, fol. 2.<br>
+
== {{Notes et références}} ==
(notice extraite de C. Trani, les officiers aux gd conseil, in mem Paris Ile de France, 1991)
+
{{Références}}

Version du 13 avril 2019 à 22:02

Reçu conseiller Grand Conseil le 20 novembre 1585[1]. II obtint en 1589 un brevet du roi, enregistré au Grand Conseil à Tours le 22 juin, déclarant qu'il n'avait signé la Ligue que pour éviter l'emprisonnement et la vente de ses biens et lui permettant ainsi de rester à Paris[2]. Il épousa Marie du Hamel[3], fille de Louis, seigneur de Guibeville, maître des comptes à Paris, et de Nicole Hotman, dont il eut trois enfants : Marie, qui épousa Etienne Parfait, contrôleur de la maison du roi (lequel se remaria avec Anne Vaillant de Quelis), Louis, contrôleur ordinaire des guerres, et Madeleine, qui épousa Jérôme de Bragelonne, conseiller à la Cour des aides[4].

Sources

Notice extraite de C. Trani, Les officiers du Grand Conseil au XVIe siècle, in mem Paris Ile de France, 1991.

Référence.png Notes et références

  1. Bibl. nat., ms. fr. 14015, p. 58. — Nicolas Ladvocat était encore en fonction en (F. DUMONT, op. cit., t. II, fasc. 4, n° 19259. 14 avril 1610). Il était alors commissaire député en Touraine.
  2. Arch. nat., U 637, p. 42-43, et Bibl. nat., ms. fr. 32990, p. 261. Nicolas Ladvocat avait également obtenu des lettres du 4 mai 1589, enregistrées elles aussi le 22 juin.
  3. Marie du Hamel était veuve en 1630 (Arch. nat., M. C, Et. XIX, 1. 400, 7 avril 1630).
  4. Bibl. nat., ms. fr. 32989, fol. 208, et ms. fr. 32356, p. 348; Dos. Bleus 567. Ripault, fol. 2.