Moulin de Tréouzien

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour aux Moulins du Finistère

Patrimoine.png Moulin à Eau de Tréouzien

29197 - Plouhinec - Moulin de Tréouzien-03.jpg

Adresse : - 29780 Plouhinec

Tél : 02 98 70 53 99 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet : Cap sur les Moulins

GPS : 47.989025° / -4.459340° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (09/2020)

Histoire.pngHistoire

Description historique

Historique du moulin




  • La date de 1774 relevée par les enquêteurs de l’Inventaire Général en 1983 et renvoyant selon eux à la construction du moulin n’a pas été observée lors de l’enquête de 2020. Le logis attenant au moulin porte quant à lui la date de 1812 à deux endroits : sur la porte d’entrée, accompagnée du nom Joseph DONNARS et sur le pignon sud.


  • A cette époque, le moulin à eau, comme le moulin à vent situé sur une hauteur à 250 mètres environ vers l’ouest, dépendaient de la ferme importante dite "manoir" de Tréouzien. Abandonné dans les années 1950, il se trouvait en ruine aux premières années de la décénnie 2010.
  • C’est alors que fut entreprise une vaste campagne de restauration qui dura 3 ans (date portée : 2013 sur la porte est). Aujourd’hui, le moulin est la propriété de la commune. Il produit de la farine et accueille des visiteurs toute l’année.

Descriptif de l'édifice

  • Situé à quelques centaines de mètres de l’anse de Pors Poulhan, à l’extrémité sud-est de la commune de Plouhinec, le moulin à eau de Tréouzien se dresse dans une vallée boisée le long du ruisseau dit « de Kersandy ».
  • L’ensemble moulin-logis est en moellons de granite non enduit et présente un étage occupé par un pigeonnier en pierres de taille.
  • Le moulin est un bâtiment de plan rectangulaire intégré dans une forte pente du terrain. Le bassin de rétention se trouve au nord-est et alimente deux roues horizontales dite « pirouettes » situées à l’intérieur. L’une entraine une paire de meules, l’autre alimente un générateur qui produit l’électricité du bâtiment. L’eau, guidée par deux vannes, dévale deux cascades puis est évacuée à travers deux ouvertures ménagées dans le mur ouest.


  • Le logis, en retour du moulin et communiquant avec lui par une porte intérieure, est exposé plein ouest. Il s’agit d’un logis à pièce unique dont l’élévation antérieure présente l’habituelle succession de trois baies de taille décroissante : porte, fenêtre et petit jour (en plein cintre) éclairant l’arrière cuisine. Notons que l’accès au pigeonnier se fait par une porte en anse de panier et moulurée en accolade située au nord du bâtiment donnant directement accès à l’étage.


  • Les décors sont portés sur les linteaux sculptés, un bandeau médian très saillant ainsi que sur une croix en pierres de tailles intégrée à la maçonnerie de la partie haute du pignon sud du bâtiment.
  • La cheminée présente, sur ses jambages, deux sculptures identiques montrant un personnage profane dans une position particulière. Un petit four à pain intégré dans le pignon est accessible sur le côté est de l’âtre.



Les meuniers

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
-  

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie