Modèle:Accueil/Article de la semaine : Différence entre versions

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 
(30 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Fichier:75108_-_Musée_Nissim_de_Camondo,_côté_jardin.jpg|right|100px|link=Musée_Nissim_de_Camondo]]''Musée Nissim de Camondo :'' Léguée à la France par le banquier Moïse de Camondo en l'honneur de son fils Nissim, mort au combat en 1917, l'hôtel de Camondo renferme l'une des plus importantes collections d'art du XVIIIème siècle. Avec ses salles de bains et ses ascenseurs, il permet aussi de redécouvrir ce que représentait le confort moderne du début du XXe siècle
+
[[Fichier:75108_-_Hôtel_de_Charost_Portrait_de_la_réine_Elisabeth_II_sur_les_murs_de_la_résidence.JPG|right|150px|link=Hôtel_de_Charost]]'''Hôtel de Charost (Paris) :''' La maison de Béthune, d'antique noblesse, s'illustra particulièrement à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècles en la personne du premier duc de Sully, le grand ministre d'Henri IV. C'est à la descendance de son frère qu'appartient la lignée des ducs de Charost. La dernière duchesse de Charost vend l'hôtel à Pauline Bonaparte. Ce très bel hôtel particulier est aujourd’hui la résidence de l’ambassadeur d'Angleterre, et jouxte l'ambassade.
:• ''[[Musée_Nissim_de_Camondo|Lire la suite]]''
+
:• ''[[Hôtel_de_Charost|Lire la suite]]''

Version actuelle datée du 28 novembre 2022 à 10:26

75108 - Hôtel de Charost Portrait de la réine Elisabeth II sur les murs de la résidence.JPG

Hôtel de Charost (Paris) : La maison de Béthune, d'antique noblesse, s'illustra particulièrement à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècles en la personne du premier duc de Sully, le grand ministre d'Henri IV. C'est à la descendance de son frère qu'appartient la lignée des ducs de Charost. La dernière duchesse de Charost vend l'hôtel à Pauline Bonaparte. Ce très bel hôtel particulier est aujourd’hui la résidence de l’ambassadeur d'Angleterre, et jouxte l'ambassade.

Lire la suite