Lexique des termes militaires - F

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  • Factionnaire : au 13ème siècle c'était un soldat enrôlé sous les armes.
  • Fantassin : soldat d'infanterie qui marchait à pied. C'était à une certaine époque le valet d'un homme d'armes ou de gentilhomme
  • Félon : se disait anciennement du vassal qui commettait un acte désobéissance ou un outrage envers son suzerain
  • Feld-maréchal : dans la guerre de Trente ans, ce grade correspondait au grade de Chef d'Etat Major d'Armée.
  • Flanqueurs : c'était le nom que l'on donnait autrefois à des soldats d'une troupe active qui se trouvaient sur le flanc d'une armée afin de la protéger. Il a existé dans l'infanterie des régiments de Flanqueurs, mais ils ne l'étaient que de nom.
  • Fourrier : sous-officier placé sous les ordres du sergent-major, il était chargé de la comptabilité de la compagnie, il pourvoit au logement des soldats...
  • Fourrier général : ce grade datait de 1534 et s'occupaient de tous les détails de logement de la troupe
  • Fourrier-major : idem au dessus


  • Francs-archers : Charles VII ordonna en 1448 que chaque paroisse du royaume se choisisse un homme robuste qui devait être prêt à tout moment à entrer en campagne armé d'un arc de flèches et d'une dague. Ces francs-archers recevaient une solde de 4 livres par mois, ils étaient exempter de la taille. On les appelait aussi Francs-Taupins parce qu'on les employaient aussi à creuser des mines.
  • Francs-tireurs : au siège de Sébastopol, on nommait ainsi les soldats qui placés dans des fosses d'embuscade y restaient à l'affût du jour à la nuit pour tuer l'ennemi.
  • Fusiliers : c'était autrefois les hommes de cavalerie légère qui portaient arquebuse à rouet pour les distinguer des hommes portant mousquet à mèche. Depuis on appelle fusiliers, les soldats qui ont pour arme un fusil et qui forment les compagnie du centre par rapport aux grenadiers :
  • Fusiliers du roi : régiment d'infanterie créé en 1671, était attaché au service de l'artillerie, puis fut assigné ensuite à plusieurs sortes de troupes
  • Royal-artillerie : une ordonnance du 15 avril 1693 fixa le rôle des fusiliers du roi, c'était un corps armés de fusils et de baïonnettes, l'uniforme était gris-blanc avec parements, culotte et bas bleus.
  • Fusiliers de Montagne : sous Louis XV en 1745, on recréa une compagnie de Fusiliers de Montagne. Ce corps fut licencié en 1762
  • Fusiliers-guides : créé en 1756 qui était composés d'un capitaine, de deux lieutenants, deux sergents dont un à cheval, un anspessade et 20 fusiliers-guides dont 6 à cheval. Ce corps fut aussi licencié en 1762.
  • Fusillé : militaire exécuté en vertu d'une condamnation : désertion (avec armes et bagages), assassinat, passage à l'ennemi, espionnage, insulte. Le jugement est exécuté dans les 24 heures.


Lexique des termes militaires

Choisir l'initiale : Accueil  |  A  |  B  |  C  |  D  |  E  |  F  |  G  |  H  |  I  |  J  |  K  |  L  |  M  |  N  |  O  |  P  |  Q  |  R  |  S  |  T  |  U  |  V  |  W  |  X  |  Y  |  Z