Ouvrir le menu principal

La tradition des géants et dragons processionnels


Sommaire

Les géants et dragons

Inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (originellement proclamé en 2005)

La tradition des géants et dragons processionnels recouvre un ensemble original de rituels festifs.

Apparus en Europe occidentale au XIVème siècle, ces manifestations ont gardé un sens emblématique et identitaire dans quelques villes où elles restent très vivantes aujourd’hui encore.

  • en Belgique : Dendermonde (Ommegang), Mechelen (Ommegang), Mons (la ducasse et le combat dit « Lumeçon »), Ath (la ducasse) et Bruxelles (le Meyboom)
  • en France : Douai (fêtes de Gayant), Cassel (carnaval) , Tarascon (fête de la Tarasque) et Pézenas (carnaval).

Chaque manifestation obéit à un rituel précis et le géant est souvent en rapport avec l’histoire, l’origine légendaire ou la vie de la cité.

Les géants et dragons sont de grands mannequins mesurant jusqu’à neuf mètres de haut et pouvant peser jusqu’à 350 kilos.

(source : Unesco)

Les neuf fêtes et leurs géants

  • Francais.jpg Les fêtes de Gayant à Douai
C'est depuis 1530 qu’on connait des géants, des “gayants” en langue picarde.
Le géant Goliath est apparu en 1481
  • Belgium flag large.png L'Ommegang de Malines (Mechelen)
  • Belgium flag large.png L'Ommegang de Termonde (Dendermonde)

Les autres géants sont aussi de la fête

Les géants sont environ 500 dans le nord de la France.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Quelques autres géants

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.