Jardin des Serres d'Auteuil

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour


Photo : C.Angsthelm

3 avenue de la Porte d'Auteuil


Histoire.pngHistoire

  • Situé à l'ouest de Paris, au bord du Bois de Boulogne, le jardin des Serres d'Auteuil est un vestige des pépinières de Louis XV qui fit aménager en 1791 un jardin décoré de parterres de fleurs et déjà pourvu de serres. Les quatre statues en pierre qui ornent la grille d'entrée proviennent de Versailles, du Pavillon de Madame, comtesse de Provence.
Plan 2020
  • En 1895, Jean-Camille Formigé (1845-1926), architecte en chef du service des Promenades et Plantations de la Ville de Paris fut chargé de la conception des serres et de l'organisation générale des jardins, ayant pour but de produire les plantes destinées aux jardins de la capitale, sur 9 ha de terrain.
  • Ce jardin historique est l'un des plus insolites de la capitale. Il associe l'élégance d'un jardin à la française, une architecture audacieuse du XIXe siècle et l'exotisme de plantes tropicales abritées dans des serres.
  • Lieu de production horticole jusqu'en 1968, il fait partie des quatre sites qui composent le jardin botanique de Paris. On y trouve environ 5 500 espèces végétales de collection. Le jardin est agrémenté de rosiers, de pivoines, de parterres fleuris et d'arbres remarquables.
  • Le jardin est organisé autour d'un jardin à la française entouré par cinq serres principales : la grande serre, le palmarium, les serres est et ouest, la serre aux azalées.
  • Le site est amputé, pour la première fois en 1954, d'une partie de son jardin à l'anglaise pour créer le Jardin des Poètes où sont disséminées 48 plaques gravées de vers de poètes français ou francophones ; puis à nouveau en 1968, d'un tiers de sa surface, par la création de l'échangeur de la Porte d'Auteuil et du boulevard périphérique. Le centre horticole est alors déménagé à Rungis et à Fresnes.
Plan du jardin en 2011
Ailanthe abattu en 2017
  • Après une très longue bataille juridique commencée en 2011, le site est à nouveau amputé d'un 1 ha, en 2016, par l'extension de Roland Garros, et verra disparaître les petites serres chaudes et les serres techniques construites entre 1980 et 2001, qui abritaient les collections botaniques tropicales délicates (orchidées, broméliacées, fougères....), ainsi qu'un arbre remarquable, un ailante (ailanthus giraldii, originaire de Chine qui, en 2011, mesurait 35 m de haut pour un tronc de 4.60 m de circonférence..
  • Depuis 1998, le jardin des Serres d'Auteuil fait partie, avec le Parc de Bagatelle, le Parc Floral de Paris et l'Arboretum du Breuil du Jardin Botanique de Paris, le tout représentant une superficie de 83 ha.
  • Le 8 juin 2021, le jardin des Serres d'Auteuil a été labellisé Jardin remarquable : ce label est attribué pour 5 ans renouvelable et permet de reconnaître un lieu riche pour sa production et sa recherche scientifique mais surtout un environnement à nul autre pareil, regroupant plus de 5000 espèces de plantes se focalisant particulièrement sur certaines plantes en raison de leur rareté dans la nature ou leur insuffisance dans les collections nationales.

Le jardin des Serres d'Auteuil est classé au titre des Monuments Historiques depuis 1998 [1], mais les grandes serres réalisées en 1895 et 1898 par Jean Camille Formigé (1845-1926) ne sont qu'inscrites aux Monuments Historiques.

En 2021, les serres sont inaccessibles du fait du manque de personnel pour contrôler les pass sanitaires. Seul, le palmarium sera ouvert quelques semaines pour une exposition de photos.



Les serres

tjhumb
  • Le jardin des Serres d'Auteuil, aménagé en 1898, expose des plantes exotiques de régions tropicales dans les serres, ou de régions tempérées à l'extérieur. Plus d'un hectare de serres est consacré à la présentation et à la conservation de collections botaniques, opportunité unique à Paris de découvrir une remarquable diversité végétale.
  • Les reconstitutions d'écosystèmes et les présentations thématiques du site invitent à comprendre les formidables adaptations des plantes et leurs utilisations dans les différents continents.
75116 - Serres d'Auteuil Serres historiques.jpg
  • Encadrant le jardin à la française, les serres historiques :
- celles à l'est abritent six collections : acanthacées et commélinacées, arancées, bégonias, cactées et succulentes, orchidées et palmiers (avec une présentation par usages),
- celles à l'ouest abritent sept collections : broméliacées, fougères, plantes de Nouvelle-Calédonie, plantes du Sahel, des plantes horticoles et utilitaires, et palmiers (avec une présentation par continents).


Le Palmarium

Palmarium
  • Avec un dôme arrondi à 15.75 mètres construit pour accueillir plus de 200 espères sub-tropicales, la légèreté de l'ensemble est due à la simplification des structures métalliques en fonte peintes en bleu-vert typiques de l'époque formant un vaisseau en ogive.
  • Le palmarium est le point central de la grande serre longue de 99 m sur 12 m de large et 7.75 m de hauteur, réalisée entre 1895 et 1898 par les ingénieurs Schwartz et Meunier et qui réunit trois espaces climatiques différents : le jardin tropical, la palmeraie et l'orangerie. Elle a été restaurée en 1989.
75116 - Serres d'Auteuil Palmarium (5).jpg
  • En Mars 2021, le palmarium a perdu la star de la serre, le palmier des Canaries planté en 1953 alors qu'il devait mesurer 4 à 6 m de haut, qui a dû être débité en rondelles car il atteignait le faite de la structure à 15.75 m, et un carreau de la serre avait déjà été cassé. Impossible de le tailler ou de l'élaguer puisque ce type de palmier monopodial n'a qu'un bourgeon unique poussant par son centre, et impossible de le déraciner puisque ses racines font partie de la structure souterraine et cela aurait déstabilisé les fondations du bassin d'eau.
  • Le palmarium abrite de nombreuses variétés de palmiers et d'arbustes des régions tropicales et sub-tropicales : Cycas, ficus, pandanus de Madagascar, bananiers, etc. Il est doté d'un bassin contenant des carpes koï, ainsi que d'une volière abritant des oiseaux exotiques.
  • De chaque côté du palmarium, s'ajoute la serre tropicale à droite, et la serre des ficus à gauche.



Serre tropicale


Serre des succulentes


La serre des cactus

75116 - Serres d'Auteuil Serre des Cactus.jpg
Echinocactus grusonii, Mexique, 1999 & Parodia magnifica, Brésil 1999
  • La serre des cactus et des succulentes est l'une des serres les plus impressionnantes. Elle abrite de vrais trésors de cactus plus biscornus et/ou colossaux les uns que les autres, en provenance du Mexique ou de l'Amérique de l'ouest.
  • De très nombreuses espèces d'aloès (en provenance de Tanzanie, du Yemen, de Bolivie ou d'Argentine), des haworthias, opuntia et un parodia magnifica, etc.



Le jardin japonais

Jardin japonais
  • Pins suggérant la longévité, bambous, azalées, ... L'ambiance méditative qui règne sur cet espace tient à ses plantes venues d'Asie, ses éléments chers au jardin zen : le minéral avec des roches figurant les montagnes et la rivière de galets, le végétal avec des arbustes taillés en nuages...


Lanterne style tachi gata


  • Offerte par la ville de Kyoto et inaugurée en 1964, la lanterne en pierre de style tachi gata, incarne une conception bouddhiste du monde. Les feuilles déployées à sa base, le bouton floral qui la coiffe, appartiennent au registre sacré de la fleur si pure du lotus, qui lévite au-dessus de la boue.


Les beaux arbres

Ptérocarya de Chine, (ptérocarya stenopteria) 1905
Catalpa speciosa, couché depuis la tempête de 1999
  • Ptérocarya de Chine, (noyer de Chine), arbre remarquable, aux fruits ailés en longues grappes, arbre le plus majestueux du jardin, planté en 1905 ; en 2011 cet arbre mesurait 30 m de haut pour un tronc de 5.30 m de circonférence,
  • Ginko Biloba (arbre aux 40 écus) : arbre remarquable planté en 1895, considéré comme sacré en Chine, arbre qui a survécu à Hiroshima ; ce nom commun daterait du XVIIIe siècle : un botaniste aurait acheté 5 plants pour 40 écus chacun (une fortune, digne du feuillage jaune doré à l'automne). Le ginko est rarissime dans la nature mais souvent planté à Paris pour sa valeur ornementale et sa symbolique - il est potentiellement immortel. L'espèce vient du fond des âges, ses propres ancêtres fossiles sont datés de plus de 250 millions d'années. Au Japon, le plus âgé des ginko connus aurait plus de 1200 ans. En 2011, ce ginko mâle mesurait 25 m (il en existe des femelles) pour un tronc d'une circonférence de 3.95 m.
  • Chêne liège (quercus suber) planté en 1895, remarquable par sa rareté et par son âge. De la famille des Fagaceae est originaire d'Europe méditerranéenne. En 2011 il mesurait 10 m de haut pour un tronc de 1.80 m de circonférence.
  • Cèdre du Liban, (Liban Syrie) planté en 2003,
  • Arbre à caramel dont le feuillage exhale une odeur de caramel à l'automne,
  • Magnolias à grandes fleurs très parfumées, originaires du sud-est des États-Unis,
  • Lilas des Indes à floraison mauve odorante,
  • Palmier chanvre, originaire de Chine, le plus résistant au froid de l'hémisphère Nord,
  • Pistachier, (pistacia terebinthus), 12 m de haut avec un tronc de 1.55 m de circonférence,
  • Sur une pelouse, on peut voir un arbre couché, très vert, il s'agit d'un catalpa speciosa qui s'est couché pendant la tempête de 1999


Les mascarons

  • Sur le mur du fossé à l'entrée de la grille d'honneur, quatorze masques en fonte galvanisée proviennent de l'atelier d'Auguste Rodin (1840-1917), peut-être par l'artiste lui-même mais les avis divergent.


Amputation du jardin

Serres contemporaines
  • Les serres des années 80 qui s'étalaient sur un hectare, ont été démolies pour que la FFT puisse ajouter un court de tennis supplémentaire à Roland Garros ; les collections botaniques existantes dans ces serres ont été transférées dans les serres historiques.
  • Le nouveau court de tennis Simonne Mathieu (tenniswoman qui a remporté Roland Garros en 1938 et 1939), d'une capacité de 5 000 places, est encaissé de 4 m dans le sol, afin qu'il ne paraisse pas trop grand à côté des serres historiques, mais surtout, il est entouré de nouvelles serres contemporaines, ce qui le laisse presque invisible du promeneur.
75116 - Serres d'Auteuil Serres contemporaines.JPG
  • Les serres contemporaines ont été créées par l'architecte Marc Mimram, et la scénographie paysagère de serres a été dessinée par l'Atelier Kaba, avec pour thème un tour du monde en 80 jours. Le thème faisant référence à Jules Verne qui a habité le quartier un certain temps.
  • Le visiteur des serres voyage sur les 4 continents, hors l'Europe : Amérique du Sud, Afrique, Asie, Australie.



Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Le square des poètes

75116 - Square des poètes (0).JPG
  • Créé en 1954 par la Ville de Paris, à l'initiative de Pascal Bonetti, (président d'honneur de la société des poètes français), ce square, d'une superficie de 13 400 m², prolonge le jardin des serres d'Auteuil.
  • Ses allées fleuries sont dédiées aux poètes ; 48 mini-stèles disséminées dans le square portent chacune quelques vers de poètes français exaltant la nature : Villon, Verlaine, Mallarmé, Molière, Boileau, Beaudelaire ... rythment cette promenade littéraire.
  • On y croise notamment des bustes de Victor Hugo, Théophile Gautier, Alexandre Pouchkine.
  • Des grands cèdres, un beau noisetier pleureur, un gros platane et un pin noir d'Autriche de 32 m de haut, planté en 1900, ornent ce square.




Référence.png Notes et références