Famille de Montaigu

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille de Montaigu[1] (anciennement Montacute), originaire de la région de Coutances en Basse-Normandie, plus précisément dans la paroisse de Montaigu-les-Bois (canton de Gavay, département de la Manche), fait partie des grandes familles baronniales anglo-normandes implantées en Angleterre après la conquête normande.

Histoire

Les frères Drogon et Ansger, participent à la bataille de Hastings (1066), reçoivent des terres en Angleterre ; ils sont à l'origine des branches anglaises. Nous les retrouverons plus tard dans le Domesday's Book sous les noms de Drogo de Montagud et Ansgerus de Montagud (1086) et propriétaires respectivement de Knowle et de Preston, dans le nord du pays.

La postérité de Drogon a possédé la seigneurie de Montaigu-les-Bois jusqu'à la mort de Sebastien de Montaigu en 1715[2]. A la mort de ce dernier, la seigneurie de Montaigu passe entre les mains de la famille de Poilvillain du fait du mariage, en 1682, de Gaude de Montaigu, soeur de Sébastien, avec George de Poilvilain, marquis de Cresnay[3].

Ascendance de Sébastien de Montaigu

I - Guillaume

II - Jean

III - François, épouse Isabeau de La Motte en 1531, d'où

IV - Adrien, épouse Delle Barbe Foulon, en 1550, d'où

V - François[4] épouse Delle Marguerite de Rosmadec, en 1622 d'où Sébastien

VI - Sébastien de Montaigu[5], Ecuyer, demeurant en sa terre de Montaigu, sergenterie de Chaslon, élection de Coutances, 40 ans ; de Religion Romaine ; seigneur de Montaigu, Lorbehaye, Saint-Laurent, Sainte-Cécile, Sourdeval. Il épouse, en 1664 à Bourey (50), Henriette Louvel[6] (1642-1681) fille d’Odet Louvel et de Louise de Robien, d’où :

  • Gaude de Montaigu, épouse en 1683 Georges de Poilvilain (†1719), marquis de Cresnay, seigneur de Boulouze.
  • Sébastien qui suit.

Sébastien de Montaigu

Sébastien est décédé la 18 janvier 1715 à l’âge de 48 ans, sans postérité. Il a épousé Jeanne Marguerite de Beaufils de Romainville (décédée en 1733) fille de Charles-François de Beaufils de Romainville, maréchal de camp des armées du roi, seigneur de Roncey, et de Charlotte Lesvilly [7]. Sans psotérité.

Il portait le titre de seigneur de Montaigu et marquis du Mesnil-Garnier.

Armes

  • de Montaigu : D’argent, à deux bandes de sable, séparées de sept coquilles de même, rangées 3, 3, 1

Référence.png Notes et références

  1. Famille_de_Montaigu sur le site Wikipedia
  2. Société des Antiquaires de Normandie, 1825, Mémoire de M. de Gerville sur les anciens chateaux de la Manche, Bricqueville pp 329 à 334.
  3. Mss. de Merval T. 8 p. 211 et s.
  4. Vu les titres présentés par François de Montaigu, écuyer, seigneur du lieu et y demeurant, fils d’Adrien fils François, fils Jean, fils Guillaume de Montaigu, écuyer. Ordonnance du 15 mars 1624. Jouira. Mss. Recherche d’Aligre de 1634-1635 Gallica
  5. Mss. Recherche de La Noblesse, faite par ordre du Roi, Louis XIV, en 1666 et années suivantes, pour la Généralité de Caen, Guy de Chamillart, édition de M. du Buisson de Courson, Delesque imprimeur, Caen, 1887, tome I, p. 203.
  6. Mariée en secondes noces avec François LE MARQUETEL de SAINT-DENIS († 1688), seigneur de Saint-Denis-le-Gast, Grimesnil et du Tanu.
  7. André BOIZARD et Guy POIRIER, Roncey, 900 ans d’histoire, 1984, Saint-Lô, Imprimerie Le Rachinel, p. 32.
  8. Blason, Armorial général de France. Vol. 20 : Normandie (Caen) (906 p.), dressé en vertu de l'édit de 1696 par Charles d'Hozier, Bibliothèque nationale de France, Mss fr.32247, Gallica

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie