Famille Garnier de Labareyre

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille Garnier de Labareyre est la seule branche subsistante de la famille de Garnier, famille d'extraction chevaleresque.

Origines

Guillaume Garnier, plus ancien membre connu de la famille fut qualifié de chevalier en 1129[1].

La famille de Garnier est mentionnée dans le nobiliaire universel de France comme étant une "famille d'extraction et des plus anciennes" ayant "contracté des alliances avec les meilleures familles du royaume" dès le treizième siècle[2].

Noblesse

Pierre de Garnier fut reconnu noble en 1450 lors de la révision des feux[1].

Son fils, Henri a été reconnue noble en 1472[3] lors de la révision des feux du mandement d'Azieu.

Julien, Henri et Barbe obtinrent une confirmation de leur noblesse par l'arrêt du Parlement de Dauphiné du 5 juin 1556[3].

Guillaume de Garnier reçut, le 24 mars 1592, une reconnaissance de noblesse par lettres patentes d'Henri IV devant Rouen[1].

Fiefs et Titres

Antoine de Garnier (1500), chatelain de Vauserre, seigneur de Crosard et Charpenay est qualifié de "haut et puissant seigneur"

Claude Raymond de Garnier (1610) hérita de sa mère le titre de seigneur de Lavalette.

Jacques de Garnier de Labareyre (1688) hérita de sa mère le titre de sieur de Labareyre.

Jacques Alexandre François (1766) devint seigneur de Volvent suite à son mariage avec Madelaine de Bernard de Volvent.

Claude Louis des Hières obtient le 26 février 1774 le domaine de Miraval devenant ainsi baron de Miraval.

Le 16 janvier 1818, Louis XVIII érigea Alexandre-Laurent, baron de Labareyre par lettres patentes[4], ce titre est actuellement porté par l'ainé du rameau de Thodure.

Suite à son mariage, en 1851, avec Mlle de Vichy, fille du marquis de Vichy, Emile adoptera le titre de courtoisie de "comte de Labareyre", ce titre est actuellement porté par l'ainé du rameau Etoile.

Distinctions

Le roi Henri III adressa le 19 juillet 1475 une lettre à l'intention de Philibert de Garnier le remerciant pour son engagement militaire[3].

Décoration du Lys (trois décorés)

Ordre royal et militaire de Saint-Louis

Chevalier de la Légion d'honneur (Restauration)

Commandant de la Légion d'honneur (Second Empire)

Généalogie

Bien qu'on ne connaisse pas la filiation exacte des Garnier avant le XVe siècle, de nombreux indices suggèrent que les familles de Garnier établies à St Laurent, à Aix et à Marseille soient toutes issues de la descendance en ligne agnatique et légitime de Guillaume de Garnier (1129)[5][6].

Famille de Garnier de Labareyre et des Hières (Saint Laurent de Mure)

Généalogie des Branches

  • Pierre de Garnier (Famille de Garnier de Saint Laurent) (1430))
    • Jean de Garnier (Branche ainée (1525))
      • Jacques de Labareyre (Branche de Labareyre (1645))
        • Alexandre Laurent (Rameau de Thodure (1767))
        • Alexandre Paulin (Rameau Etoile (1771))
      • Claude Charles des Hières (Branche des Hières (1650))
        • Claude Louis de Miraval (Branche de Miraval (1774))
    • Philibert de Garnier (Branche cadette (1550-1753))

Généalogie détaillée

Pierre de Garnier (1430-?), écuyer

  • Henri de Garnier (1460-1525), écuyer, marié avec Ginette de Bonvalon
    • Claude de Garnier (1490-?), seigneur de Saint-Laurent-de-Mure, marié avec Isabeau de Boyarel
      • Jean de Garnier (1525-?), seigneur de Saint-Laurent-de-Mure, marié avec Catherine de Rigaud
        • Guillaume de Garnier, marié en 1603 avec Charlotte de Lavalette
          • Claude Raymond de Garnier, né vers 1610, marié le 10 avril 1640 à Louise de La Faisse, d’Aubenas. D’où :
            • Jacques de Garnier, né vers 1645, puis Garnier de Labareyre, notaire à Vernoux, marié en 1688 à Anne Marie Béguet, dame de Labareyre.
              • Jacques de Garnier, né vers 1690, sieur de Labareyre, châtelain d’Alixan (1731), avocat au parlement de Languedoc (Toulouse), juge royal de Boucieu-en-Vivarais, marié en 1728 à Beaumont-lès-Valence à Madeleine Borie. D’où :
                • Jean Jacques de Garnier (né vers 1730), sieur de Labareyre, avocat, juge de la baronnie de Chalancon, en la viguerie de Boucieu, substitut du procureur général au parlement de Languedoc (Toulouse), marié en 1766 à Marie Madeleine Carrière. D’où :
                  • Jacques Alexandre François Garnier de Labareyre (1766 † 18..), « seigneur de Volvent », officier de cavalerie, puis capitaine de gendarmerie, maire de Beaumont-lès-Valence (1817), chevalier du Lys (v1815), Marié le 16 juillet 1796 à (Madeleine Joséphine) Émilie de Bernard de Volvent (18 février 1777 † 19 avril 1838 ou 58).
                    • Élisa Clémence Émilie Garnier de Labareyre (v1797 † 18..), Mariée le 21 juin 1819 à Felix de Vaugelet (1793 † ap 1833), son oncle (fils d’Olympe d’Endré Blanc de Saint Laurent), propriétaire du château de Chuzelles, La famille de Vaugelet habitait le château de Chuzelles, commune de Villette-Serpaize, puis de Chuzelles (1875).
                  • Alexandre Laurent Garnier de Labareyre (14 novembre 1767, Beaufon, Drôme † 18..), baron de Labareyre (L.P. du 16 janvier 1818), officier, aide de camp du général Dumouriez, avec le duc de Chartres (futur Louis-Philippe), colonel de la garde nationale de Valence (1817), préfet de Valence (26 février 1817-1823), chevalier de la Légion d'honneur, marié en 1798 à Jeanne Françoise Henriette Eugénie Dubessé. D’où :
                    • Jean Henri Louis Eugène Garnier (30 novembre 1799, Valence † 24 juin 1867, Saint Marcel-lès-Valence), 2e baron de Labareyre, sous-lieutenant de dragons (1815), capitaine (1827), chef d’escadron (1840), lieutenant-colonel (1846), colonel du 12e régiment de dragons (1850), général de brigade (1854), commandeur de la Légion d’honneur, maire de Saint Marcel-lès-Valence, marié en 1842 à Mlle Gorsas. D’où :
                      • Georges de Labareyre (vers 1845 † 1873), lieutenant de cavalerie, célibataire,
                      • Louis (Henri), 3e baron de Labareyre,directeur de la Banque de France , marié en octobre 1887 à Amalia de Riollet de Morteuil. D’où Eugène, René, Marie et Henriette.
                      • Marie Eugénie de Labareyre, mariée le 5 février 1872 à Romans, à Alexandre Gallix de Mortillet.
                      • Émilie, mariée à Théodore du Cros (ou Ducros),
                      • Henriette, mariée à Casimir du Cros,
                      • Émile Garnier de Labareyre, magistrat, substitut, célibataire.
                      • Henry (Alexandre) Garnier de Labareyre (11 février 1807, Valence † 5 décembre 1851, Versailles), chef de bataillon (1846), colonel d’infanterie, chevalier de la Légion d’honneur, marié vers 1846 à Marie Caroline Adèle de Fontanelle du Contant. D’où : - une fille célibataire,
                      • Pauline de Labareyre, mariée en 1866 à Félix de Chaptal, lieutenant de gendarmerie.
                      • Pauline, morte jeune fille.
                      • Eugénie, célibataire.
                      • Alexandrine, célibataire.
                  • Alexandre Paulin Garnier de Labareyre (1771 † 18..), maire d’Etoile (1820), marié à Mlle de Pélisson-Préville. D’où :
                    • Saturnin, marié à Mlle de Préville, d’où
                      • Gabrielle, mariée en 1851 à M. d’Arthaud de Viry
                      • Émile, juge, marié en 1851 à Mlle de Vichy.
                        • Maurice, né le 2 avril 1865, décédé le 10 mai 1945, Comte de Labareyre, marié avec Marguerite Henriette Sablon du Corail, née en 1867, décédée en 1938 d'où :
                          • Marie Gonzague Antoine Louis (1891-1971) Comte de Labareyre, Chevalier de la Légion d'Honneur, Croix de guerre (1914-1918), marié le 10 février 1920 à Blanche Parra d'Andert
                          • Gabriel (1894-1914)
                          • Noël (1903-1994), Vicomte de Labareyre, marié avec Berthe Gaillard
                          • Raymond (1904-1976) marié le 7 juin 1939 avec Françoise de Bovis
                    • Paul, marié en 1846 à Mlle de Chaptal, d’où Marie, mariée en 1872 à M. de Gallix de Mortillet
          • Claude Charles Garnier des Hières, lieutenant de cavalerie, marié en 1681 à Anne Verne de Serpoulet. D’où :
        • Louis Aimé Garnier des Hières, marié en 1702 à Suzanne de Sablières. D’où :
          • Claude Louis Garnier des Hières, seigneur de La Valette, acquéreur (1774) de la seigneurie de Miraval. Le chef de ce rameau sera connu sous le titre de baron de Miraval.
          • Charles Garnier des Hières

Branche cadette

Philibert de GARNIER (fils de Claude de GARNIER) marié en 1576 avec Antoinette de VACHON

  • François, décédé en 1638, marié le 14 avril 1614 avec Péronne de La POYPE
    • Jacques marié en 1651 avec Françoise de BAZEMONT
      • Anne, décédée après 14 juin 1727, mariée le 11 juin 1680 avec Joseph de GROLÉE, Chevalier , décédé avant 14 juin 1727
      • Gabriel. marié en 1688 avec Madelaine de GIMEL
        • Catherine. mariée avec Benoît de MONT d'OR, seigneur d'Hoirieux, né le 4 avril 1672, décédé le 15 janvier 1726 (à l'âge de 53 ans), lieutenant au régiment de Picardie
        • Marie Frédérique (ludovicienne), décédée en 1753. Mariée en 1722 avec Louis de LORAS, chevalier de l'Ordre de Saint-Louis, né le 8 juin 1695, capitaine d'infanterie
        • Pétronille mariée le 19 août 1721 avec François de BOISSAT

Famille Garnier de Chanron

Pierre GARNIER de CHANRON, notaire royal à Rochenauve en 1464

  • Charles GARNIER de CHANRON marié avec Marie GARNIER de LABAREYRE
    • Pierre Louis, né le 30 juin 1783, Pouzin (07), marié avec Eulalie GREGOIRE
      • Jeanne. [Note 3] Mariée le 24 juin 1837 avec Louis Antoine Ernest René d'HAUTEVILLE, né le 13 novembre 1813, Pouzin (07), décédé le 13 novembre 1838 (à l'âge de 25 ans)
      • Eugénie mariée avec ? SAINT-ANGE DEVÈZE [Note 4-1].
      • Irma. mariée en 1819 avec Eugène de MOLIÈRE du BOURG [Note 5-1].


Famille de Garnier de Montfuron et de Rousset (Aix)

  • Georges Garnier épouse Marguerite de Saint Marcel en 1469 (Aix)
    • Louis Garnier député en 1517 épouse Marguerite de Clapiers
      • Jean Garnier, seigneur de Torenc et de Montfuron épouse en 1547 Bernardine de Geofroy
        • Marc Antoine de Montfuron, conseiller en 1575 épouse Claire d'Emenjaud
          • Jean-Baptiste de Montfuron, conseiller aux comptes en 1607, épouse Renée de Bernier
            • Jean de Montfuron épouse Anne de Chaillan
            • Henri de Montfuron, abbé de Valsainte
          • Nicolas de Montfuron, abbé de Valsainte
        • Charles de Rousset épouse en 1582 Magdeleine de Ruffan
          • Marc-Antoine de Montfuron épouse en 1604 Isabeau d'Astouaud
            • Gaspard de Garnier, seigneur de Rousset épouse Anne de Rémusat en 1631
              • Louis de Garnier, seigneur de Rousset
            • Jean Augustin, commandeur de l'Ordre de Malte de Nice

Famille de Garnier du Levant (Marseille)

  • Raimond Garnier juge en 1440
    • François Garnier avocat en 1551
    • Honoré Garnier
      • Louis Garnier épouse en 1534 Antoinette de Bot
        • Jacques de Garnier épouse en 1566 Anne de Forcalquier
          • Honoré II Garnier procureur en 1583 épouse en 1599 Magdeleine de Vias
            • Jacques II de Garnier avocat en 1632 épouse en 1631 Anne de Gratian
              • Charles IV de Garnier, avocat
              • Balthazar de Garnier, capitaine de vaisseau
              • Lazare de Garnier, capitaine au régiment de Lorraine
              • Jules de Garnier
              • Jacques de Garnier, prieur de St Zacharie.
            • Joseph de Garnier, prieur d'Aurel
            • Antoine de Garnier, lieutenant des galères

Personnalités

  • Alexandre-Laurent Garnier de Labareyre (1767 - 18..), officier, aide de camp du général Dumouriez, colonel de la garde nationale de Valence (1817), créé baron de Labareyre (L.P. du 16 janvier 1818), préfet de Valence (26 février 1817-1823) sous la Restauration, chevalier de la Légion d'honneur
  • Jean Henri Louis Eugène Garnier de Labareyre (1799 - 1867), 2e baron de Labareyre, sous-lieutenant de dragons (1815), capitaine (1827), chef d’escadron (1840), lieutenant-colonel (1846), colonel du 12e régiment de dragons (1850), général de brigade (1854), commandeur de la Légion d’honneur
  • Louis (Henri) Garnier de Labareyre, 3e baron de Labareyre, directeur de la Banque de France

Armoiries

Blason Description Premier Porteur Dernier Porteur
D'azur au chevron d'argent accompagné en chef de deux étoiles d'or[7] Pierre de Garnier, (Saint-Laurent-de-Mure), 1450. Marie Frédérique de Garnier (1753)
D'azur au chevron d'or chargé de trois molettes d'or au chef cousu de sinople chargé de deux bandes d'argent accostées de neuf besants du même posés trois, trois et trois[8][9] Raimon Garnier (Marseille), 1440 Branche de Labareyre,

Rameau d'Etoile (actuel)

D’azur à un chevron d’or accompagné de trois étoiles d’argent deux et un ; au chef du même chargé de deux bandes de sinople accostées de trois tourteaux du même, posés en barre[4] Alexandre Laurent Garnier de Labareyre (depuis 1818) Branche de Labareyre,

Rameau de Thodure

(actuel)

D’argent à un chevron de gueules accompagné en chef de deux roses de gueules, tigées et feuillées de sinople et en pointe de trois pals de sable[10] Claude Charles Garnier des Hières (1640) Branche des Hières (éteinte en 1974)
D'argent au cœur de gueules enflammé de même de pièces et percé de trois flèches d'or ferrées d'azur posées en pal et en sautoir, les pointes en bas le cœur chargé de deux étoiles d'or en chef et un croissant d'argent en pointe[10] Armes attribuées d'office par l'armorial du Vivarais en 1696
Coupé au Un d'argent au cœur de gueules enflammé de même de pièces et percé de trois flèches d'or ferrées d'azur posées en pal et en sautoir, les pointes en bas le cœur chargé de deux étoiles d'or en chef et un croissant d'argent en pointe ; au Deux d'azur à la fasce en barrière d'or soutenue d'un poteau de même et garnie de huit fers de piques d'argent mouvants et rangés quatre dessus et quatre dessous.[10] Armes attribuées d'office par l'armorial du Vivarais en 1696


Ornements

Devise : AB ALTIORIBUS AD ALTISSIMA[11]

Cimier : Couronne de comte (branche Etoile) Couronne de baron (branche de Thodure)

Support : deux aigles d'argent (branche Etoile) deux lévriers d'argent (branche de Thodure)

Alliances majeures

Famille de Bocsozel (1525)

Branche ainée (subsistante)

Famille de Rigaud (1547), Famille de La Valette-Parisot (1603), famille de La Faysse (1640), Bernard de Volvent (1796), famille de Vaugelet (1843)

Branche de Thodure

Famille du Besse (1798), Famille de Chaptal (1827), Famille de Fontenille de Coutan (1846), Riollet de Morteuil (1887), Rozier de Linage (1950), Famille de Cros, Roulhac de Rochebrune

Branche d'Etoile

Maison de Vichy (1862), Sablon du Corail (1890), Couraye du Parc (1920), Parra d'Andert (1920) famille de Bovis (1939), Famille de Maillard-Taillefer, Famille Micolon de Guérines, Laage de Meux (1963) Famille d'Humières (2000)

Branche cadette (1550-1753)

Famille Vachon de Belmont (1576), famille de la Poype (1614), famille de Grolée (1680) , famille de Boissat (1721)

Référence.png Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 La France moderne https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1412089s/f516.item.r=Garnier
  2. Nobiliaire universel de France, M. de SAINT-ALLAIShttp://www.corpusetampois.com/che-19-saintallais01.pdf p 212
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Dictionnaire de la noblesse, Aubert de La Chesnaye Des Bois https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5424931d/f490
  4. 4,0 et 4,1 Accord du titre de baron le 16 janvier 1818 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/media/FRAN_IR_057697/c1dli9hecfc1--kzfyljxntdam/FRCHANBB_A0975165_L
  5. L'Etat de la Provence dans sa noblesse, Abbé Dominique Robert de Briançon, 1693 https://books.google.fr/books?id=500PAAAAQAAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false p121
  6. Dictionnaire universel de la noblesse de France, Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, 1822https://archive.org/details/dictionnaireuni02courgoog/page/228/mode/2up p229
  7. Armorial de Dauphiné, Rivoire, p 260 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9634028d/f278.item.texteImage
  8. Armorial de Provence, Charles-René d'Hozier p365 et 1077 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1114770/f36.image
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36661w/texteBrut Jacques de Garnier (n°449)
  10. 10,0 10,1 et 10,2 Armorial du Vivarais p76-77 https://fr.calameo.com/read/000357550ff6d437dbd95
  11. https://euraldic.com/lasu/am/am_g_ar.html ro00 Garnier Provence

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie