Ouvrir le menu principal

Discussion utilisateur:Cyprien

Oudenaarde

Bonjour Cyprien. J'ai pour habitude de relire les articles ou communes qui vont être mis à la une, et de corriger les éventuelles coquilles ou erreurs d'orthographe, sans toucher au contenu. Êtes-vous d'accord pour que je relise la page d'Oudenaarde de cette façon ? Cordialement. --Brirogg (discussion) 26 février 2020 à 14:32 (CET)

Oui, bien sûr ! Je suis d'ailleurs fort content que l'on puisse s'intéresser à ces pages ! Ceci dit, je crois que la page sur Audenarde devrait, me semble-t-il, être un peu complétée avec les ressources disponibles "en ligne". Je vais essayer de faire cela dans les prochains jours. Mais évidemment, que cela ne vous empêche pas de revoir déjà la page. Bien cordialement, --Cyprien (discussion) 27 février 2020 à 08:10 (CET)

Re-bonjour. Voilà, j'ai relu avec attention cette page et n'ai trouvé qu'un oubli de préposition. Tout le reste est correct. Cordialement. --Brirogg (discussion) 27 février 2020 à 14:14 (CET)

qui je suis et coup de gueule

Je suis né à Renaix, en Flandre, sur l'Hogerlucht, un mont ceinturé d'usines textiles au temps de l'amorce du déclin de l'industrie qui fit la richesse de la ville. (clin d'oeil à Marcel Pagnol qui débutait à peu près de la même manière ses "Souvenirs d'enfance").

Par beaucoup de mes ancêtres, paternels ou maternels, je descends de familles renaisiennes établies dans la ville depuis plus d'un demi millénaire. Seuls les documents manquent pour établir ma filiation avec les Renaisiens mentionnés dans les tous premiers documents sur Renaix. Mais au vu des noms, nul doute n'existe sur le fait que certains de mes ancêtres étaient bien à Renaix depuis l'an mil.

Mille ans d'Histoire sur mes épaules, ce serait fort lourd, on en conviendra. Mais heureusement, mes ancêtres sont aussi - qui l'eût cru ? - les ancêtres de très nombreux cousins, proches ou éloignés, voire très éloignés ou même inconnus. Et ainsi, avec eux tous, j'essaye de transmettre la fierté d'être Renaisien, les traditions renaisiennes et l'histoire de la ville.

L'histoire d'une petite ville, si attachante soit-elle, n'a cependant de sens que replacée dans les grands événements des siècles. D'un autre point de vue, l'histoire d'une ville n'est que celle de ses habitants, des êtres de chair et de sang, que la généalogie peut permettre de connaître. Et c'est ainsi que de l'histoire de Renaix, je suis passé à l'Histoire tout court, et en même temps à la généalogie.

Dès lors, pour moi, la généalogie n'est pas une collection de noms et de dates, d'actes photocopiés ou numérisés, mais une activité extêmement sérieuse ayant pour but de replacer nos ancêtres dans leur époque. Et à mon sens, un ouvrage majeur de généalogie, dont les amateurs que nous sommes presque tous devraient s'inspirer, est "Avant-Mémoire" du professeur Jean Delay. Certes, on me dira que c'est être bien exigeant de vouloir égaler une oeuvre aussi parfaite et originale que celle-là. Bien sûr, mais comme le disait un homme politique américain : "Why not the best ?"

19 novembre 2011 : J'ai essayé de collaborer à cette encyclopédie généalogique en ligne. L'idée me semblait enthousiasmante et j'ai passé quelques heures à rassembler de la documentation sur certains villages de Flandre pour aider les autres généalogistes et leur faire partager mes modestes connaissances. J'ai été sidéré de voir qu'une personne ne connaissant strictement rien à l'Histoire de Belgique, à l'Histoire de Flandre, à sa géographie, à ses us et coutumes, se permettait des corrections malvenues ou même grossièrement fautives. En quelques semaines, cette personne a rendu illisible de nombreuses pages auxquelles j'avais collaboré en y ajoutant parfois des informations absolument ridicules et indignes de cette encyclopédie en ligne telle que je l'imaginais (voir par exemple la rubrique "Héraldique" du village de Zwevegem, en Flandre occidentale). Comme il ne semble que personne n'ait réagi, il me semble qu'on atteint là une des limites de l'idée d'encyclopédie collaborative. N'ayant pas le temps de corriger toutes ces stupidités, je mets fin, à regret, à ma collaboration avec Généawiki sauf, peut-être, pour l'une ou l'autre intervention exceptionnelle.

  • Bonjour,

Le principe d'une encyclopédie collaborative comme GeneaWiki est que chacun peut modifier les articles des autres. L'idée étant néanmoins que cela soit fait en bonne intelligence et que si l'on n'est pas sur on questionne le contributeur initial avant de modifier la page.

Bien d'accord avec vous !

Les modérateurs sont la pour veiller au respect de la charte et éviter les "guerres" de d'éditions. Mais nous ne pouvons vérifier si chaque contribution est bien valide.

J'ai regardé la page de "Zwevegem" ou celle de "Menin". Vos dernières publication datant de 2006, la personne ayant modifié l'article n'a pas pensé utile de vous prévenir. Concernant le contenu du texte modifié je ne peux me prononcer).

Pour info, ce texte brillament modifié était : "Quartiers" 1. et 4. dans l'azur, parsemée de cubes d'or, un lion de la même, et griffues getongd de la gorge, 2. et 3. dans la gorge, une dwarsbal d'argent.

Je vais envoyer un message à Zazoult et lui demander de vous prévenir à l'avenir avant de faire des modification de ce genre.

J'espère que ses quelques explications vous feront revenir sur votre décision. --Jérôme GALICHON 21 novembre 2011 à 14:11 (CET)

Le 26 mai 2012

Je me suis laissé convaincre, suite aux demandes réitérées de plusieurs généalogistes amateurs de Renaix et sa région (et notamment par Pierke, qui se reconnaitra), d'à nouveau contribuer à Généawiki. J'espère seulement que l'aigre personne qui avait vandalisé plusieurs articles auxquels j'avais contribué se contentera, pour les articles relatifs à la Belgique, de modifications de pure forme, et non plus de fond pour lequel elle n'a manifestement pas les capacités et les connaissances. Pour éviter tout malentendu, je précise que je ne considère PAS qu'il s'agit de MES articles, et bien au contraire, j'appelle de mes voeux des contributions complémentaires ou rectificatives à ce que j'ai écrit.

Bibliographie

Dans les villes belges pourriez vous citer vos sources bibliographiques

Zazoult 27 août 2011 à 22:32 (CEST)Zazoult

Non.

Facebook

Bonjour,

Simplement pour vous informer de l'ouverture d'une page "Fan" sur Facebook (si vous êtes inscrits). Celle-ci devrait permettre de faire connaître un petit peu plus GeneaWiki.

Pour y accéder : http://www.facebook.com/pages/Geneawiki/150255711710931

--Jérôme GALICHON 25 mai 2011 à 18:46 (CEST)


Sommaire

Franchise de Landenbourg

Bonjour Cyprien,

Je suis moi-même à la recherche de mes aïeux. Mon père se prénommait Bernardin Fostier. Je n'ai pas connu mon grand-père. Il aurait été protestant, flamand venant de France. J'ai retrouvé son carnet militaire. Son père se prénommait Bernard, ayant épousé une Verfaillie, habitant Deftinge mais mon grand père étant né à Roubaix.

Il est assez amusant de constater le nombre d'avocats dans la famille Fostier, mon fils faisant le droit à Luxembourg, tout comme le prénom de mon père, tout comme le fait que cette famille n'a continué à se perpétuer que par un seul garçon survivant.

Je suis moi-même l'unique fils de mon père et n'avons qu'un fils .Le prénom du frère de mon père était Eugène qui n'a eut que des filles, le troisième frère était André mort en bas âge.

Le hasard des choses faisant que je suis venu habiter Enghien, avouez que cet ensemble de faits m'intrigue de plus en plus.

Ma question est la suivante : auriez-vous par hasard connaissance d'un lien entre les Fostier de Landenbourg et ceux qui ont émigré en France ou mieux des Fostier partis Deftinge.

Je ne dispose d'aucun document remontant plus loin que le carnet militaire du grand-père né en 1895 (mort en 1936, mon père étant l'aîné).

Cela m'aiderait beaucoup.

Paul

Eventuel lien entre les Fostier de Renaix et de Deftinge

Malheureusement, je n'ai pas de données relatives aux familles de Deftinge au XIXème siècle.

Des Fostier étaient certes présents à Deftinge au XVIIIe siècle, puisqu'on y trouve un état de biens de Livinus (Lievin) Fostier, mort à Deftinge le 2 novembre 1794, fils de Jacobus (Jacques), mari de Marie Joseph Dequick, morte à Deftinge en octobre 1794. Ils avaient eu, outre plusieurs filles, deux fils, nommés Jacobus et Pieter Frans (ce dernier né vers 1772).

Un autre état de biens de Deftinge plus ancien encore nomme également un Fostier.

Tout ceci ne peut donc pas vous aider beaucoup, car rien, jusquà présent, ne montre un éventuel lien avec les Fostier, de Renaix.

Cependant, on ne peut qu'être frappé par le prénom Bernardin qui était très usité dans la famille Fostier (de Landenbourg). Bernardin et Bernardine ainsi qu'Eugène étaient des prénoms caractéristiques dans cette famille. La permanence de ce prénom, si elle n'est pas qu'une simple coïncidence serait une piste.

Ceci dit, vos recherches à Deftinge, si vos aîeux sont effectivement de ce village, devraient être aisées à effectuer : un mariage Fostier vers la fin du XIXe siècle sera très aisé à trouver aux Archives à Renaix.

Si vous arrivez à remonter de quelques générations, et toucher le XVIIIe siècle, la "Généalogie Fostier" vous permettra de voir si oui - ou non... - vous descendez de la famille Fostier de Renaix. Les états de biens bientôt publiés par M. Lafort prouveront alors la généalogie.

Des pièces d'archives sur les Fostier sont aussi à trouver dans les "fonds des familles" aux Archives à Renaix.

Landenbourg - deftinge - Fostier

Grand merci pour ces renseignements, je repars à la recherche.

Pour Landenbourg, cela m'intéresse aussi car je tenterai d'établir une carte historique des régions concernées en parallèle aux changements de pouvoir et de l'histoire religieuse ainsi qu'économique.

A bientôt sans doute, Paul

Retour à la page d’utilisateur de « Cyprien ».