Discussion:Canigou

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'auteur de cet article écrit:

"Pourtant, ce précepte, longtemps admis comme incontestable par une certaine catégorie de scientistes, n’est, en fait, qu’une demi-authenticité. En effet, de nouveaux documents ont été exhumés, un poème épique, en douze chants, le "Sacræ Mysthicus ac Legendarii Litteræ Universalis Canigonensis" et une "Epistulæ ad tribus Canisgonis ex Genus mortales", -rouleaux de parchemins conservés dans une collection particulière Ripollencque-, œuvres d’un auteur anonyme kerrétan du I° siècle de notre ère chrétienne, font état de tribus de "Canisgonis", de Pays de "Canisgonensis" ou de "Canigonensis" et d’un "Montem Canis Goniae."

Etant donné l'importance culturelle et la date de la source citée, le fait qu'elle n'ait jamais donné lieu à publication me fait douter fortement de l'authenticité de cette source. L'auteur de cette citation et son article ne seront donc crédibles que lorsqu'il aura donné un gage plus clair de l'existence de ce poème épique. Par exemple photo du document, copie d'études du document par des historiens ayant des références notoires vérifiables, adresse où il peut être consulté. Tant qu'il ne se sera pas soumis à cette validation légitime, j'invite les lecteurs à être très méfiants sur l'utilisation de cet article.

M.SAUVANT


Bonjour Monsieur SAUVANT

Je tiens à vous rappeler que vous m'avez adressé, me priant, puisque vous êtes, soi-disant, enseignant et qu'à ce titre je devais vous adresser, (personnellement et impérativement copie de tous les documents que vous me réclamiez),un e-mail à ce sujet et auquel e-mail je vous ai répondu:

Les textes, sur rouleaux parchemin sont en finalité de transcription, vérifications, corrections de fautes que j'ai pu commettre en les retranscrivant... (je suis quelqu'un de méticuleux dans mes travaux), avant publication et que, tant que publication n'en sera donné... vous êtes tenu d'attendre d'autant que les documents ne sont pas stockés dans des archives publiques mais qu'elle appartiennent à une collection privée... Quand aux extraits de traduction que vous avez pu lire sur mes sites... j'ai bien le droit à un peu de fantaisie en jouant avec le français moderne, les traductions qui seront, elles publiées, conjointement aux transcriptions seront fidèles aux textes décryptés... mais un peu de patience

Quant à vos assertions "historiens ayant des références notoires vérifiables"... faut-il être enseignant ou universitaire et les références notoires ne sont-elles réservées qu'à ces professionnels, les autre n'étant que piétaille?, d'une part, et, d'autre part, "adresse où il peut être consulté"... Soyez en sûr je tiens à avoir la primeur de la publication avec accord du détenteur privé des documents, c'est notre droit je crois, car il serait malvenu que d'autres s'en emparent et s'approprient la primeur de la découverte et de la publication.

Quant à l'article que vous incriminez, si vous en étiez l'auteur, j'ose à penser que vous en seriez fier et que votre notoriété monterait au pinacle... Excusez-moi, je suis quelqu'un de simple et je ne cours pas après la gloriole... Quand la publication sera, mes chevilles n'en gonfleront pas pour autant...

Raymond MATABOSCH écrivain-historien, alias Raphaele Mathias auteur de l'article.