Discussion:Canal de la Bruche

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le canal de la Bruche et les Muhlbach

Certains nouveaux apports sont sans rapport avec le Canal de la Bruche. Il ne semble pas opportun de développer ici les Muhlbach dans leur généralité puisque l'objectif de la page est de parler du Canal de la Bruche. Il peuvent être éventuellement traités séparément dans une sous-page. Ce qui se passe avant ou après le Canal ne peut être traité à ce niveau. Issenheim n'est pas, ni de près ni de loin, concerné par le Canal de la Bruche. Le Ried n'a pas sa place ici non plus. La Bruche ne fait pas partie du Ried. Celui-ci est situé au Nord et au Sud de Strasbourg, certainement pas à l'ouest. La Fecht est dans le Haut-Rhin sans lien aucun avec le Canal de la Bruche.
L'objectif initial de parler du Canal de la Bruche se fond dans un dédale d'informations. Le lecteur se perd.

Présentation du Ried, milieu naturel de la Bruche
Dans la plaine du Rhin, la basse vallée du Ried de la Bruche déroule son domaine depuis le piémont des Vosges jusqu'au Rhin. La basse vallée est encadrée par le plateau du GLOECKELSBERG au sud et le dernier bourrelet d'un autre plateau de loess, celui du KOCHERSBERG au nord.
Durant les périodes interglaciaires broutaient sur ces lieux le rhinocéros laineux et le mammouth, dont les ossements ont été trouvés dans les glaisières d'Achenheim et de Hangenbieten,
Depuis elle a dû composer avec l'homme. L'agriculture traditionnelle et les travaux du génie (canal de la Bruche au XVII siècle) ont ouvert le milieu naturel. Ces modifications sont à l'origine d'une mosaïque de biotopes, qui constitue l'actuel Ried : l’Association ARBRES



"Hors-sujet" canal de la Bruche :

  • Au lieu-dit Obergrün, canton Klostermatt, la scierie Koch est de nos jours le seul rescapé des établissements industriels ayant utilisé l'énergie hydraulique du Muhlbach.
  • Là où Bruche et Ill se confondent, pénétrant dans Strasbourg par quatre canaux : le canal de dérivation, entre le quai de la Bruche et celui de la Petite France, et les trois canaux « du Moulin » (dits Spitzmühl, Duntzmühl et Zornmühl),
  • Le Muhlbach qui se divise en deux bras principaux. Du fait des nombreuses rectifications, une portion de ce Muhlbach appelé Grünewartebaechel coule aujourd’hui depuis l'Ill en sens inverse de son cours naturel…
    Vous observerez les vestiges de deux moulins :
- L’ancien moulin à garance (nom d’une plante fournissant de la teinture rouge) au cœur de l’arboretumet au pied de la villa Schweitzer,
- L’ancien moulin du kupferhammer, le martinet à cuivre étant la dernière affectation de ce moulin qui actionnait de petits marteaux servant à battre le cuivre et divers métaux.