Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour aux Compagnies des chemins de fer

Présentation

Fondé en principe en 1858 par la fusion du Paris-Lyon et du Lyon-Méditerranée, fusion réalisée effectivement en 1862, ce réseau absorbe, à la chute du Grand Central, les chemins de fer de la Loire (les premiers de France), et la ligne du Bourbonnais.

Toute une série de compagnies locales lui sont ensuite rattachées.

La Compagnie des chemins de fer algériens, la Compagnie du chemin de fer de Bessèges à Alais, la Compagnie du chemin de fer de Lyon à Genève, le Syndicat du Bourbonnais ont été absorbées par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée.

La Compagnie des chemins de fer de Lyon à la Méditerranée a fusionné avec la Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon pour former la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, officiellement en 1858.

Néanmoins l'exploitation des lignes des deux compagnies resta séparée et l'on constitua ainsi une région nord et une région sud.

Cette situation se prolongea jusqu'en 1862 et des traces en furent conservées dans la suite dans certains services.

C'est ce qui explique la structure du fonds du PLM primitif.

Source: Archives nationales

Propriétaires - Gérants

La Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon a fusionné avec la Compagnie des chemins de fer de Lyon à la Méditerranée pour devenir Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, en 1858 officiellement mais en 1862 dans les faits.

Ont été rattachées au réseau de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée:

  • La Compagnie des chemins de fer du Rhône à la Loire,
  • La Compagnie du chemin de fer d'Andrézieux à Roanne,
  • La Compagnie du chemin de fer d'Avignon à Marseille,
  • La Compagnie du chemin de fer de Lyon à Avignon,
  • La Compagnie du chemin de fer de Saint-Étienne à la Loire,
  • La Compagnie du chemin de fer de Saint-Étienne à Lyon,
  • La Compagnie des chemins de fer du Dauphiné

Source: Archives nationales

Personnel